Saint Nazaire Infos

Votes irréguliers au PS à Saint-Nazaire

La section PS est accusée par les lanceurs d’alerte de votes irréguliers et de sanctions à leur égard. Ils écrivent à Olivier Faure Premier secrétaire du Parti Socialiste pour signaler la dérive autoritaire du maire. Ces derniers souhaitent que ce soit la commission nationale d’investiture qui soit saisie pour la composition de la liste.
Le PS de Saint-Nazaire fait la promotion sur son compte Facebook du 78e congrès les 7 et 8 avril 2018
Le PS de Saint-Nazaire fait la promotion sur son compte Facebook du 78e congrès les 7 et 8 avril 2018

 

" Nous avons saisi cette après midi Olivier Faure, premier secrétaire du PS, afin de l’alerter des dérives répétés du fonctionnement du PS à Saint-Nazaire et de demander l’intervention des instances nationales du parti socialiste. 


Nous constatons aujourd’hui que la décision de gel de l’investiture, prise par le Bureau National du PS, est bafouée quotidiennement par David Samzun et ses soutiens, qui organisent cette semaine un vote irrégulier et qui cherchent à sanctionner les lanceurs et lanceuses d’alertes.  


En effet, après le rapport de la mission d’écoute envoyée par la direction du PS faisant suite à la gestion d’une affaire de violences sexuelles et de comportements sexistes répétés au sein de la majorité municipale, le bureau national du parti socialiste a décidé à l’unanimité de geler la désignation de David Samzun à sa tête. 


Olivier Faure résumait alors ainsi l’attitude du maire : “il ne s’est apparemment pas posé la question de savoir comment il pouvait protéger la parole d’une victime éventuelle et celle de personnes, des élues en l’occurrence, qui ont joué le rôle de lanceurs d’alerte. En l’espèce, on a un maire qui soit n’est pas sincère, soit est dans le déni.” 


Dans cette situation, c’est la commission nationale d’investiture qui est légitime pour intervenir sur la composition de la liste. 


La section s’apprête à voter cette semaine une liste qu’elle présente comme une “liste PS conduite par le premier des socialistes David Samzun”. Ce vote est irrégulier au regard des décisions des instances du PS.  Nous n’y prendrons donc pas part. Nous refusons de cautionner un vote destiné à manipuler. 


En juillet dernier, un pseudo-vote à main levée, avec photographie des participants prise par le cabinet du maire, montrait déjà les curieuses pratiques démocratiques à l’œuvre. 


Il n’est par ailleurs pas acceptable que les moyens du PS, à travers la section et la fédération, contribuent au financement direct ou indirect du maire sortant alors qu’il n’est pas investi. 


Ces dernières semaines, aucun dialogue n’a été établi, comme l’avait pourtant souhaité Olivier Faure. David Samzun a continué les mesures de représailles avec les lanceuses et lanceurs d’alertes :



Gaëlle Bénizé-Thual s’est vue retirer ses délégations et sa vice-présidence de l’agglomération, où le maire continue de siéger avec des VP de droite



Hervé Braire s’est vu retirer sa subdélégation de conseiller municipal sans avoir même été reçu pour en être informé


• La demande de protection fonctionnelle de Laurianne Deniaud a de nouveau été refusée par les soutiens du maire, alors qu’elle avait été accordée au cours du mandat à un autre adjoint, et ce sans que le conseil municipal ne vote.  


Nous ne pouvons accepter qu’une nouvelle fois, ce soit les lanceuses et lanceurs d’alertes qui soient sanctionné·e·s, pour préserver de petits intérêts électoraux et des postes, loin des valeurs d’égalité et de lutte contre les violences faites aux femmes affirmées par notre parti."



Gaëlle Bénizé-Thual
conseillère municipale et d’agglomération de Saint-Nazaire

Laurence Bonnet-Permettes
membre de la commission administrative de la section de Saint-Nazaire



Hervé Braire
conseiller municipal de Saint-Nazaire - membre du Bureau fédéral 44



Laurianne Deniaud
conseillère municipale et d’agglomération de Saint-Nazaire - membre du Conseil national

Régine le Bail
Conseillère municipale de Saint-Nazaire, présidente du groupe Socialistes, la social-écologie au conseil municipal



Jacques Zesko
membre de la commission administrative de la section de Saint-Nazaire

19/11/2019 | 19 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 19 novembre 2019 à 18h50 par Chloé, Saint-nazaire
A partir du moment où la section du PS est constituée en grande partie d'élus municipaux,avec quelques clientélistes il est inévitable que le combat politique devienne un combat pour des maroquins.Le PS était devenu au fil des ans un parti d'élus. Cette gangrène est typique dans certaines grandes villes à la différence des petites communes. C'est pourquoi on voit à Paris, Lyon, Marseille... des rivalités internes à d'autres partis que le PS. L'intercommunalité n'y est pas pour rien, car elle permet de cumuler des indemnités qui donnent des salaires que des PDG pourraient leur envier. L'opposition à Samzun n'est pas en reste car au moins l'une des opposantes a toujours vécu de subsides politiques. Il est vrai que la finance a toujours bien traité ses valets.
#2 - Le 20 novembre 2019 à 01h27 par Briéron extralucide
La prochaine élection municipale sera l'occasion de se débarrasser de ***MODERATEUR*** socialiste (avec ou sans investiture nationale).
#3 - Le 20 novembre 2019 à 09h22 par Pierre Lapin
Le titre de l'article est un peu trompeur, mais bon, passons. Le titre parle de "votes" irréguliers. On pourrait croire à des bourrages d'urnes. Mais non, il est plutôt questions de "Scrutins organisés irrégulièrement" à St-Nazaire en contradiction avec les directives des instances du PS même si les votes à main levée avec photo me laisse franchement songeur...

Je retiens de l'article surtout une phrase :
"Il n’est par ailleurs pas acceptable que les moyens du PS, à travers la section et la fédération, contribuent au financement direct ou indirect du maire sortant alors qu’il n’est pas investi. "

Alors, tout d'un coup, je prends peur... J'ai peur pour le candidat SAMZUN. Car, je me demande bien avec quel argent il finance actuellement sa campagne...

Car si M. SAMZUN finance sa campagne actuelle (le loyer de son local de campagne, ses tracts, la location de salles, les équipements SONO, son site internet) avec la caisse de la section PS de Saint-Nazaire, c'est de mon point de vue assez limite... Car, au fond, il met les instances nationales du PS devant le fait accompli.

Si d'aventure M. SAMZUN n'est pas investi par le instances nationales du PS... Qui paiera la note ? Les adhérents locaux du PS nazairien ? J'espère qu'ils ont les reins solides pour faire l'avance...

Quoi qu'il en soit cet article prouve encore une fois que la Démocratie a un prix (voir le livre de Julia CAGÉ sur le sujet). Et que quiconque ne peut pas se présenter à une élection. Une élection est surtout une affaire de gros sous et moins une affaire d'idées.

Il est urgent de revoir de fond en comble les modalités de financement de notre démocratie. Il n'est pas normal que certains individus aient la possibilité de peser davantage dans le débat public tout simplement car ils ont davantage les moyens pour faire valoir leur idées.

Si seulement on pouvait avoir un article de fond sur ce sujet dans la presse locale... Si seulement...
#4 - Le 20 novembre 2019 à 15h51 par papy mouso, Ephad En GrÈve
Pensons printemps ?
et en marche !

ah zut j ai marché d'dans , chef,
moi j ai glissé chef !

Et le dégagisme ça vient , vlan du balai … au boulot
#5 - Le 20 novembre 2019 à 20h53 par Yannick, Saint-nazaire
Pour compléter les propos de #1 et #3, interrogeons-nous sur :

- Qui du PS accuse qui ?
- Qui du PS est descendu de Paris pour enquêter à Saint-Nazaire pour le compte de qui ?

Pour y vois plus clair, ne pas hésiter à aller sur internet, utiliser un moteur de recherche et saisir :
Saint-Nazaire. L’élue Céline Girard donne une autre version de « l’affaire »

Tout un chacun pourra alors se forger une opinion sur ce genre de pratique.
Peut-être s'agit-il d'us et coutumes au PS ?

Il est très étonnant qu'à ce jour les instances Nationales de ce qu'il reste du PS ne se soient pas encore prononcés
pour l'investiture ou non de M. Samzun ?
D'autan plus que le PS local Nazairien et Départemental se soient prononcés pour sa candidature.

Sinon, en cette période électorale, n'hésitez pas à lire le livre "Pilleurs d’État" de Philippe Pascot.
(je ne le connais pas et ne suis pas payer pour faire de publicité, soit dit au passage)
Résumé de son livre :
"Philippe Pascot nous entraîne à la découverte de ce que nos élus cachent sous le tapis de leur exemplarité affichée et de leur moralité élastique quand elle touche à leurs privilèges.
Il démontre à travers des faits concrets que le système lui-même, dans son immobilisme calculé, ne peut donner naissance qu'à des dérives illicites ou légales mais toujours totalement immorales ! Si tous les élus ne sont pas pourris, beaucoup sont complices.
Cet ouvrage recense tous les abus légaux dans lesquels se vautre sans vergogne la classe politique française : salaires exorbitants, exonération d'impôts, retraites douillettes, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre d'une loi faite sur mesure et qu'ils connaissent sur le bout des doigts.
Des faits et des actes révoltants, mis à jour sans concession mais sans esprit partisan, dans le seul but du droit à l'information pour tous [...]"
#6 - Le 21 novembre 2019 à 11h06 par Chloé, Saint-nazaire
Il se dit que Pascale Hameau (EELV) qui était conseillère avec Samzun se prépare à faire alliance avec Laurianne Deniaud qui était aussi conseillère avec Samzun, pour les prochaines élections. Chacun en tirera les conclusions qu'il voudra!
#7 - Le 21 novembre 2019 à 22h22 par Yannick, Saint-nazaire
Cet article appelle plusieurs questions :
- Qui du PS interpelle qui ?
- Qui du PS cherche à relancer "l'affaire", qui n'en est pas une ? (dossier tranché par la Justice)
- Qui est dans une démarche purement et simplement électoraliste ?

Allez donc consulter un moteur de recherche internet et saisir :
L’élue Céline Girard donne une autre version de « l’affaire »

Vous pourrez alors vous forger une opinion.
Créer ce genre de dossier fait-il parti des us et coutumes du PS ?

Étonnant, car d'autant plus que, et le PS Nazairien et le PS44 soutiennent M. Samzun.

Sinon concernant l'intégrité des "Politiques", je vous conseille la lecture du livre "Pilleurs d’État" Philippe Pascot.
Le citoyen lambda découvrira l'envers du décor de nos "Politiques".

Pour finir, le présent article stipule :
Olivier Faure résumait alors ainsi l’attitude du maire : “il ne s’est apparemment pas posé la question de savoir comment il pouvait protéger la parole d’une victime éventuelle et celle de personnes, des élues en l’occurrence, qui ont joué le rôle de lanceurs d’alerte. En l’espèce, on a un maire qui soit n’est pas sincère, soit est dans le déni.”

M. Faure ne semble pas être informé... de l'autre version de "l'affaire".
Il est pourtant si facile de trouver cette information.

Cordialement.
#8 - Le 22 novembre 2019 à 12h42 par Chloé, Saint-nazaire
Pourquoi est-ce que la moitié des adhérents seulement ont voté hier jeudi. Après comment se plaindre du taux d'abstention des citoyens aux élections? ça ne vaut pas que pour le PS. Les gilets jaunes ont bien raison de soulever le problème de la démocratie.
#9 - Le 22 novembre 2019 à 15h00 par papy mouso, Ephad En GrÈve
et le RIC ?? ça vient ?
#10 - Le 22 novembre 2019 à 18h47 par Moyon, Saint-nazaire
# 8 : qu'est-ce qui vous fait dire çà ?

Que savez-vous du nombre d'adhérents PS à jour et autorisés à voter à St. Nazaire ?
#11 - Le 23 novembre 2019 à 13h11 par Chloé, Saint-nazaire
Moyon. Concernant mes sources votre question est indiscrète, si mes chiffres sont faux vous pouvez peut-être les rectifier.Je ne suis pas sûre que les adhérents sont tous à jour de leur cotisation, mais pour le reste ce sont des chiffres officiels.
#12 - Le 24 novembre 2019 à 12h00 par Moyon, Saint-nazaire
#11: on n'est d'accord sur le fait que ceux qui ne vont pas voter au PS ou pour d'autres scrutins ne peuvent s'en prendre qu'à eux mêmes si insatisfait des résultats ...
#13 - Le 25 novembre 2019 à 18h34 par Chloé, Saint-nazaire
#12. On est aussi d'accord que vous êtes au PS.
#14 - Le 25 novembre 2019 à 19h47 par Chloé, Saint-nazaire
Gaelle Bénizé twitte: le PS appelle à manifester le 5 décembre. Quel PS à Saint-Nazaire? ça devient dur de s'y retrouver mais M.Moyon va nous éclairer.
#15 - Le 26 novembre 2019 à 12h36 par Moyon, Saint-nazaire
# 13 et 14
Concernant le P.S local, Il me semblait avoir compris que vous étiez très bien renseignée, y avoir vos entrées.
Je m'étonne donc que vous me désigniez comme adhérent!

Bien que n'ayant pas à justifier une quelconque appartenance à un parti, je dis et redis que je ne suis pas encarté au P.S.
Je pense à gauche sans pour autant "coller" aux décisions et actions du P.S (surtout à son fantôme)donc je parle qu'en mon seul nom.
Je crois vraiment quee Mme Bénizé n'est pas fondée à parler au nom du P.S puisqu'elle son groupe de dissidentes locales n'a pas non plus reçu l'investiture parisienne pour les municipales!!!
Preuve que le National ne sait pas quoi faire du bâton merdeux nazairien.
#16 - Le 27 novembre 2019 à 08h18 par Chloé, Saint-nazaire
Extrait de Breitz infos.

"On sait que Laurianne Deniaud a été présidente du Mouvement des jeunes socialistes ce qui lui permet de disposer d’un réseau parisien. On sait que son conjoint Valerio Motta fut conseiller au secrétariat au Droit des femmes, ce qui lui ouvre des portes. À coup sûr, Mme Deniaud possède de solides appuis du côté des lobbies féministes. Et si elle a eu le bon goût de s’acheter un tablier chez les francs-maçons, elle possède suffisamment de cartes dans son jeu pour faire pression sur Olivier Faure et le contraindre à « geler » l’investiture de David Samzun."
#17 - Le 27 novembre 2019 à 18h49 par Moyon, Saint-nazaire
Concernant l'investiture socialiste je pense que Samzun s'assoie dessus ...
Je suis convaincu que quoiqu'il advienne, il va y aller avec ses colistiers ..
#18 - Le 27 novembre 2019 à 19h03 par DJW
Breizh info est un site de désinformation d'extrême droite, coutumier des informations erronées et/ou très orientées.

Il me paraît quelque peu cavalier de quoter la moindre ligne de chez eux quand on entend étayé son argumentaire.
#19 - Le 28 novembre 2019 à 15h51 par Chloé, Saint-nazaire
DJW. Merci pour l'info concernant Breizh info, j'en apprends tous les jours.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter