Saint Nazaire Infos

Volley : Une victoire aux forceps pour le SNVBA

Sans briller, les volleyeurs nazairiens ont disposé d’Harnes samedi soir (3-1). Ils chutent à la deuxième place du classement ex aequo après le net succès de Lyon face à Nancy (3-0).
Pas à leur meilleur niveau, les Nazairiens se sont imposés hier soir face à Harnes (3-1)  Credit photo Jean Brouwer
Pas à leur meilleur niveau, les Nazairiens se sont imposés hier soir face à Harnes (3-1) Credit photo Jean Brouwer

De l’aveu même de Gilles Gosselin, l’entraîneur local, ce n’est pas le meilleur match disputé cette saison par la formation nazairienne. « Ce n’est pas notre plus belle victoire mais c’est ce genre de match qui compte en fin de saison. Vu le contexte, on a réalisé un match courageux.» Le contexte, c’est l’absence d’Hugo Moulinier, touché à la cuisse, la blessure à la cheville sans trop de conséquence de Lionel Coloras au premier set et la rentrée du Bulgare Stoyko Nenchev encore en manque de rythme.
Face à Harnes, une formation de milieu de tableau (8e), Saint-Nazaire a, une nouvelle fois, fait preuve d’inconstance. Mais contrairement à mardi en coupe de France l’équipe a su éviter le pire en remportant le quatrième set. « C’est mon seul regret, commentait l’entraîneur nordiste Laurent Cauet. J’aurais aimé que l’on dispute le tie-break pour pousser Saint-Nazaire dans ses derniers retranchements. Ça ne se joue pas à grand-chose.»
L’entraîneur adverse pouvait pourtant s’estimer heureux d’avoir disputé un quatrième set car Saint-Nazaire s’était procuré une balle de match dans la troisième manche (24-23).
Avant cela, le SNVBA avait parfois peiné à prendre le meilleur sur son adversaire. Au premier set, Tosatto et De Rocco avaient fait le travail avant que Lionel Coloras ne se blesse à la cheville. Le gymnase Coubertin avait alors pris peur en voyant le Martiniquais se tordre de douleur sur le parquet. Son retour en début du second set allait finalement vite rassurer le public nazairien. C’est d’ailleurs lui qui inscrivait la balle de set.
 

Asnières en visite samedi prochain

Coutumier de mal finir les sets, Saint-Nazaire ratait cette fois son entame de troisième (5-8, 14-17) et attendait un bloc de Nenchev pour passer devant son adversaire et s’offrir une première balle de match. Meilleurs marqueurs de leur équipe, Stéphane Alpha (20 points) et Loïc Bouanda (17 points) remettaient les pendules à l’heure et entretenaient l’espoir (24-26).
Il n’y aura, malheureusement pour les Nordistes, pas de tie-break. Saint-Nazaire démarrait bien (9-5, 16-12) et ne flanchait qu’en fin de manche (21-21). Coloras gâchait une première balle de match sur un service manqué mais Andreï ne ratait pas l’occasion de conclure la partie.
« Tout n’a pas été parfait mais c’est une belle performance sur le plan comptable, résumait Gilles Gosselin, l’entraîneur nazairien. On a été solides dans les têtes en gagnant les sets à l’énergie. Dans ce championnat très serré, chaque victoire à trois points reste une performance. »
Samedi prochain (20 h 00), le SNVBA reçoit Asnières (10e) pour conforter sa place en haut de tableau. Après Jean-Charles Monneraye samedi soir, le public nazairien aura l’occasion de voir évoluer un autre ancien international français, le passeur Mathias Patin. Mais en ce début de saison, les vedettes sont de l’autre côté du filet, dans le camp nazairien.


SNVBA – HARNES 3-1 (25-23 en 27’, 25-22 en 27’, 24-26 en 28’, 25-23 en 28’)
SNVBA : Lecoq 3, De Rocco 13, Andreï  9, Tosatto 14, Coloras 21, Holly 3 puis Nenchev 5, Soleilland. Libero : Lanta.
 

Auteur : GL | 02/12/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Basket-ball : Contrat rempli pour l’ABC Nazairien »
Article suivant : « Saint-Nazaire dit au revoir à la Coupe de France »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter