Saint Nazaire Infos

Volley : Un SNVBA de gala bat Nice

La réception de Nice avait un triple objectif pour le Saint-Nazaire Volley-ball Atlantique : prendre une revanche sur le match « aller », demeurer invaincu à Coubertin et conserver sa place dans le quatuor de tête. Le SNVBA n'a pas raté son rendez-vous en s'imposant sèchement en trois sets.
Saint-Nazaire 3 - Nice 0 : 26/24 en 26' - 27/25 en 30' - 25/14 en 21'
arbitrage de : M. Lebalc'h et Mme Paris

Après quatorze journées, le Saint-Nazaire Volley-ball Atlantique peut être fier de son parcours. Titulaire de onze succès et trois défaites, le club cher au président Hamon est virtuellement assuré du maintien en Ligue B. Désormais dégagée de toute pression, la formation de Gilles Gosselin peut envisager l'avenir avec une relative sérénité et se fixer des objectifs plus ambitieux. Ce résultat de mi-saison a de quoi surprendre les observateurs, qui plus est lorsque l'on est promu. À l'image de Harnes, le SNVBA confirme que son rang actuel ne doit rien au hasard. Aujourd'hui, les Nazairiens pointent à la troisième place à un petit point d'Avignon et à quatre points de Harnes à qui ils rendront visite le 4 février prochain. Entre-temps, les maritimes vont effectuer un délicat déplacement dans les Cévennes à Alès. Deux voyages consécutifs chez deux solides formations qui devraient permettre au SNVBA de prendre définitivement la mesure de son potentiel. Cela dit, les locaux ont soufflé le chaud et le froid face aux Niçois, surtout dans les deux premiers sets. La troisième manche s'avérant une simple formalité face à des visiteurs démobilisés.
 
Dès l'entame du premier set, les visiteurs se montrent à leur avantage sous l'impulsion de Boriskevitch et Saëlens. Le central Niçois particulièrement en verve permet à son équipe de prendre rapidement trois points d'avance à 4/7. Côté nazairien, on ne semble guère en réussite à l'image de Schmuland dont les attaques sont bien peu tranchantes. Profitant d'une certaine faiblesse d'ensemble des Nazairiens, les joueurs de Kasic continuent leur course en tête sans pour autant être transcendants. Mais une succession de services ratés vont permettre au SNVBA de refaire surface et d'égaliser à 22/22 par Tossato. S'en suit alors un mano à mano, avant que les locaux n'emportent le premier set 26/24 sur un ultime smash raté de De Souza.

Un troisième set vite bouclé

La seconde manche est l'image de la première. Les Niçois prennent une nouvelle fois le meilleur départ grâce en particulier à Ah-Kong peu en vue depuis le début de la rencontre. Avec ses 2,04m le central azuréen domine son sujet , mais il est le seul. Et le scénario du premier set va se renouveler pour les Nazairiens. Moulinier redonne des couleurs à son équipe et le SNVBA grignote doucement mais sûrement son retard. Nice sauve alors une première balle de set à 24/23, mais ne peut rien sur un smash de Schmuland. À deux sets à rien, l'affaire semble mal embarquée pour les visiteurs qui pointent aux abonnés absents en début de troisième manche. Euphoriques, les Nazairiens terriblement efficaces au block avec Schmuland et Lemaire donnent le ton. Menés 7/3, les Niçois ne savent plus à quel saint se vouer. De Souza est méconnaissable à l'image de toute son équipe. Nice semble tétanisée et l'écart enfle rapidement pour atteindre 8 points d'écart à 17/9. Dominés dans tous les compartiments du jeu, les visiteurs réagissent de façon sporadique, sans pour autant gêner des locaux véritablement en état de grâce. Désabusé Kasic est assis sur son banc et semble résigné. Encouragés par un public tout acquis à leur cause, les Nazairiens achèvent leur oeuvre par un ultime smash de Pribanovic conservant ainsi leur invincibilité à domicile.

 
À l'issue de la rencontre, l'entraîneur nazairien pouvait savourer le net succès de son équipe : «  Nous avons été solides dans les têtes avec deux premiers sets très serrés. C'est un match riche d'enseignements pour la suite du championnat. Ce qui est à retenir, c'est la manière, la lucidité et le coeur dont ont fait preuve mes joueurs. Nice est une grosse équipe contre laquelle on a su élever notre niveau de jeu. C'est une superbe soirée pour le volley nazairien. J'avais dit dans la semaine que nous étions capables de faire une grosse performance contre Nice et on l'a prouvé ce soir. Le maintien étant pratiquement assuré, notre objectif est désormais de rester invaincus à domicile. »
De son côté, Mladen Kasic avait la tête des mauvais jours, mais loin d'être pessimiste pour la suite du championnat : «  On savait que cela allait être difficile face à une très belle équipe et des joueurs qui se sont battus comme des fous. Contrairement à Saint-Nazaire, il nous manque la hargne, et ce zeste de folie qui permet de renverser la tendance. En trois rencontres, on a eu 7 ou 8 balles de match et on ne parvient pas à conclure. Nous avons joué deux premiers sets de bonne qualité, mais notre fragilité mentale a été préjudiciable. Toutefois, je ne suis pas pessimiste pour la suite. Je viens d'un pays qui sort de la guerre, alors pas de quoi être inquiet  après cette rencontre. À nous de redresser la barre face à Harnes ».


 

Auteur : YE | 22/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Les résultats sportifs de Saint-Nazaire, le Handball Club Nazairien est accroché par Carquefou »
Article suivant : « Volley : le SNVBA au révélateur face à Nice à Coubertin »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter