Saint Nazaire Infos

Volley : Saint-Nazaire s’est fait peur

Malgré une entame de match compliquée, le SNVBA est parvenu à dominer Nancy (3-1). L’équipe de Gilles Gosselin poursuit son très bon début de saison mais tout n’est pas encore parfait.
Le bloc nazairien s'est montré moins performant que d'habitude photo Jan Brouwer
Le bloc nazairien s'est montré moins performant que d'habitude photo Jan Brouwer

Il fallait bien que ça arrive un jour. Éblouissant depuis le début de saison, le pointu nazairien Lionel Coloras n’a pas réussi à dépasser ce samedi la barre des vingt points. À l’image de toute son équipe, le Martiniquais a eu toutes les peines du monde à démarrer la partie. Rapidement menés au score (8-11), les Nazairiens sombraient rapidement (12-19). Puisqu’il fallait trancher, Gilles Gosselin sortait alors Holly et Moulinier, à la ramasse comme l’ensemble de leurs coéquipiers. Le coaching ne s’avérait pas judicieux puisque le SNVBA s’inclinait lourdement (17-25). « On passe à côté de notre premier set face à une équipe de Nancy euphorique, admettait l’entraîneur nazairien. Ce qui est positif c’est que l’on a réagi avec caractère. »

Mis en échec dans la première manche (seulement 4 points), Lionel Coloras se reprenait et redonnait le tournis à ses anciens équipiers. Au diapason, Tosatto et Andreï se montraient également sous un meilleur jour. Saint-Nazaire pouvait respirer (25-15). Inconstant au service, en manque d’adresse en réception à l’image d’un David Lanta à côté de ses baskets, le SNVBA parvenait quand même à bien démarrer le troisième set (9-4). En face, le pointu brésilien de Nancy, Daniel Maciel (24 points) brillait mais aucun de ses équipiers ne réussissait à prendre son relais. Grâce à Moulinier et à une bonne rentrée de De Rocco, Saint-Nazaire s’échappait (23-18) et finissait par remporter la manche.

D’abord indécis, le quatrième set tournait vite à l’avantage du SNVBA (12-6). Maciel commençait à décliner et Nancy enchaînait les fautes directes. Saint-Nazaire en profitait et c’est finalement Jason De Rocco qui concluait sur la troisième balle de match nazairienne.

« On ne fait pas un grand match mais on a été plus réguliers que notre adversaire, résumait Gilles Gosselin. On sait très bien de toute façon que l’on ne gagnera pas tous les matches 3-0. Mes joueurs ne se sont pas frustrés, ils ont su rester patients et lucides. Cette victoire est une bonne chose. On va pouvoir aller à Orange sans pression. »
Entraîneur de Nancy, Emmanuel Dumortier constatait que « Saint-Nazaire sans être souverain a mieux joué que nous. On démarre bien la partie mais on se met en difficulté en ratant les entames de matches suivants. Dans le quatrième, on a lâché techniquement et mentalement.»

Toujours solidement installé sur le podium, Saint-Nazaire, qui a récolté 17 des 21 points mis en jeu depuis le début de la saison poursuit son bon début de saison. Mieux, grâce à la défaite surprise de Lyon face à Martigues (1-3), le SNVBA s’empare de la première place.


SNVBA – NANCY 3-1 (17-25 en 23’, 25-15 en 24’, 25-21 en 28’, 27-17 en 23’)
SNVBA : Lecoq 9 points, Moulinier 12, De Rocco 8, Andreï 10, Tosatto 9, Coloras 17, Holly 1.
 

 A l'image de ses équipiers, le passeur nazairien  Tomas Holly fut en difficulté pendant le premier set. photo Jan Brouwer
A l'image de ses équipiers, le passeur nazairien Tomas Holly fut en difficulté pendant le premier set. photo Jan Brouwer
Auteur : GL | 18/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Le SNHB sera le club résident du nouveau gymnase Henri Fogel »
Article suivant : « Résultats sportifs : Le SNVBA et le SNR s’imposent hors de leurs bases »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter