Saint Nazaire Infos

Volley :Le SNVBA s'impose à l'arrache face à de valeureux Martégaux

Les Nazairiens ne devaient pas perdre cette rencontre. Il sont allés la chercher alors qu'ils étaient au fond du trou.Ils battent Martigues 3 sets à 2 (19 -25, 21- 25, 25 – 23, 25 – 20, 15 - 11) devant 800 spectateurs à Coubertin.

« Ça ne tient pas à grand-chose, on aurait pu partir en vacances avec beaucoup d'amertume, on abordera 2012 avec de la confiance. » Insistait Gilles Gosselin après le succès de ses protégés.
Comme contre Orange il y a trois semaines, Coubertin a vibré et les 800 spectateurs ont encouragé leurs protégés, alors que la messe semblait dite dans un troisième set où on ne leur donnait guère plus de chance.

Martigues prend le large

Il faut dire que les visiteurs avaient bien pris les choses en main.
Bien meilleurs que leur classement ne pouvait l'indiquer, les Provençaux s'imposèrent rapidement avec un super Rybnieck dominant au filet et un Lomacz qui l'aidait bien avec des services supersoniques. Le SNVBA, perturbé, se cherchait un peu.
Les deux Jakub (leur prénom) imposaient un rythme que les portuaires ne pouvaient suivre.
Les décalages se faisaient mal, Joël Schmuland d'habitude si décisif jouait mal sa partition, et malgré le retour d'un Lemaire bien en jambes, Martigues prit rapidement le large au score.
Un ton au dessus, les hommes de Christophe Charroux ne commettaient pas d'erreur pour atteindre le gain du set par un indiscutable 25 à 19.
Le public se demandait d'ailleurs comment un ensemble d'une telle qualité ne pouvait occuper qu'une modeste 12e place à 8 points des Ligériens, atteints d'une fébrilité inhabituelle, malgré quelques éclairs de Tosatto et Moulinier.

Coubertin monta d'un ton mais ça n'eut guère d'effet car Rybnieck continuait son festival au set suivant, même si le block des locaux se montrait à la hauteur, et après un court avantage à 14 à 13, annonciateur de la révolte avec un excellent Tosatto, les Martégaux s'imposaient 25 à 21. Les carottes semblaient cuites.

Le SNVBA au courage

« On est allé chercher le 3e set au courage. » Expliquait Gilles Gosselin. Et c'est un fait qu'après avoir donné l'impression de reprendre la main sur le match, les coéquipiers de Lanta qui sauvait les meubles à la réception virent l'orchestre adverse revenir à une encablure de points.
Il fallut aller chercher le set avec ses tripes, pour l'emporter 25 à 23 et se donner l'espoir d'un gain du match, que l'on n’espérait plus.
Coubertin redonna de la voix, et Tosatto fit le reste pour revenir à un set à deux.

Moussa décisif

L'espoir changeait de camp, et le combat changeait d'âme, Martigues perdait de la confiance. Saint-Nazaire reverdit, dans un quatrième set où Moussa effectua la rentrée qu'on attendait de lui.
Le Camerounais qui revenait de blessure plaça les smashes qu'il fallait au bon moment, redonnant de la confiance à ses coéquipiers, Lemaire fit le reste au filet et Schmuland retrouva sa verve qui l'avait un peu abandonné.
Rybnieck continuait à se montrer à la hauteur, (aux sens propre et figuré), et redonna l'avantage à ses couleurs à 13 à 11, mais la qualité des échanges des locaux et un décisif Moussa firent le reste pour égaliser deux sets à deux et se donner le droit d'un Tie Break.
« On a remporté les deux derniers sets sur notre valeur. » Appréciait l'entraîneur nazairien, et il eut bien raison, car Moussa continua son festival, permettant à ses coéquipiers de prendre le large à 6 à 2, puis de le conserver à la suite d'échanges très disputés.
Le malheureux Kruyner y laissa même une cheville en essayant de sauver la balle de match que le block nazairien impressionnant de maîtrise, alla chercher à l'issue d'une rencontre qui clôtura magnifiquement une année 2011 très réussie pour le volley-ball nazairien.
Ce dernier fut solidaire du rugby en faisant respecter une minute de silence émouvante avant le match pour la disparition de Marcel Mollé.
 

Résumé

SNVBA bat Martigues 3 sets à 2 (19 -25, 21- 25, 25 – 23, 25 – 20, 15 - 11
800 spectateurs
Arbitres : Alain Cornicard et Manuel Navarro
 SNVBA
Schmuland, Lecoq, Moulinier, Lanta, Pribanovic, Tosatto, Faucher,  Lemaire, Moussa
Entraîneur Gilles Gosselin
Meilleur marqueur  Tosatto 25
 
Martigues
Bru, Corda, Delcamp, Kruyner, Lomacz, Rybnicek, Slih, Wieczorek, Ventresque,
Entraîneur Christophe Charroux
Meilleur marqueur Rybnicek 25

 

Auteur : FB | 17/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Boxe : une centaine de combats au Tournoi de Noël »
Article suivant : « Tournoi de boxe de Noël au gymnase d'Heinlex »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter