Saint Nazaire Infos

Volley-ball : tout roule pour les équipes de la Presqu’île

Vainqueurs de leurs matches du week-end, La Mouette pouliguennaise et la réserve du SNVBA poursuivent leur début de championnat de Nationale 3 idéal.
Malgré son jeune âge (20 ans) Charly Raux est l'un des joueurs de base du dispositif de Romain Tual.
Malgré son jeune âge (20 ans) Charly Raux est l'un des joueurs de base du dispositif de Romain Tual.

Et un, et deux, et trois zéros. Pour la troisième fois en cinq journées de championnat, le SNVBA s’est imposé aujourd’hui face à Laval par le plus grand des écarts. Depuis le début de la saison, seuls Quimper et Léo Lagrange Nantes sont parvenus à prendre un set à la formation nazairienne. À domicile, l’équipe de Romain Tual fait le plein et souvent avec la manière à l’image de la déculottée administrée à Laval cet après-midi : 25-12, 25-14, 25-10. « Je ne m’attendais pas à ce que soit si simple mais on s’est rendu la tâche facile en servant bien et en réceptionnant bien », résumait l’entraineur nazairien. Toujours premier de son groupe avec deux points d’avance sur Chantepie et cinq sur Cesson - Saint-Brieuc, le SNVBA confirme qu’il sera un prétendant à la montée en Nationale 2. Les Nazairiens en sauront plus sur leur potentiel dès le week-end prochain et un déplacement dans les Côtes d’Armor, face à un adversaire direct pour l’accession : Cesson - Saint-Brieuc.
Malgré son inexpérience dans le costume de l’entraîneur, Romain Tual réussit pour le moment parfaitement ses débuts. Il gère son effectif en donnant du temps de jeu à chacun des douze joueurs de son groupe. Mieux, aujourd’hui face à Laval, dix joueurs de son équipe ont inscrit des points. « Notre passeur Antoine Beneyton a réussi à mettre en valeur tous les attaquants » se félicitait l’entraîneur qui avait débuté la rencontre avant de laisser sa place aux plus jeunes éléments de son équipe.
 

Le Pouliguen également invaincu

L’autre bonne surprise de ce début de saison est à mettre à l’actif de la Mouette pouliguennaise. Vainqueur de La-Roche-sur-Yon cet après-midi (25-18, 26-24, 25-19), l’équipe de Franck Rabas réalise aussi un sans-faute et a même signé sa première victoire 3-0. « Je ne peux qu’être content » savoure l’entraîneur des vert et blanc. Si Le Pouliguen signe son cinquième succès en autant de rencontres, il n’occupe que la deuxième position du classement car les victoires furent plus étriquées. (Une victoire 3-0 ou 3-1 rapporte trois points ; une victoire 3-2, deux points ; et une défaite 3-2, un point).
Moins expérimenté que Saint-Nazaire malgré l’apport de joueurs d’expérience comme Kolo Coulibaly ou Anthony Hugron, Le Pouliguen s’appuie sur d’autres vertus. « Dans la tête, les mecs sont supers, se félicite Franck Rabas. Ils ne lâchent jamais un set et ont toujours la volonté d’essayer de bien faire. »
Devancés au classement par Niort qu’ils rencontreront le 16 décembre, les Pouliguennais nourrissent également de sérieuses ambitions même si leur tâche s’annonce plus compliquée que celles de leurs homologues nazairiens. « On n’a pas encore une superbe qualité de jeu mais on arrive à mettre tout le monde en difficulté, explique Franck Rabas. Il faut que l’on augmente notre qualité de service et que l’on progresse sur la relation bloc-défense. On est encore un peu trop mous au bloc. »
Samedi prochain (20 h 30), les joueurs de la côte se déplacent à Royan qui affiche un bilan de trois victoires et deux défaites.
 

Franck Rabas et Le Pouliguen poursuivent leur début de saison idéal.
Franck Rabas et Le Pouliguen poursuivent leur début de saison idéal.
Auteur : GL | 04/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Quatre ans d’indépendance pour l’OMS »
Article suivant : « Volley-ball : Saint-Nazaire au bout du suspense »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter