Saint Nazaire Infos

Volley-ball : Saint-Nazaire-Lyon, quel joli coup !

C’est fait. Dans ce mano a mano entre Lyonnais et Nazairiens, le SNVBA aura eu le privilège de virer l’année 2012 en tête du championnat. Cela pourra paraître anecdotique car, finalement, dans cette poule unique à 14, la mi-temps n’a même pas été atteinte. Mais, psychologiquement, le fait d’avoir battu, sur le plus beau des scores, les Rhodaniens, en les privant de bonus, aura forcément un impact.
Coloras en partie retrouvé suite à son absence
Coloras en partie retrouvé suite à son absence

Un 29 décembre, date imposée par la FFVB, les dirigeants du club nazairien ignoraient où ils allaient. Alors, 1500 spectateurs, aucune place de libre dans les gradins, des escaliers bondés, c’était le Père Noël avec un peu de retard. On n’avait pas vu une telle affluence dans cette même salle depuis un quart de finale de Coupe de France face à Toulouse. Le Père Noël était plus jeune…
Lyon a perdu de sa superbe en cette soirée. Les Nazairiens avec un Coloras, leur pointu, en partie retrouvé suite à son absence pour cause d’entorse à la cheville, avec un Nenchev, blessé lui aussi, et qui remonte en puissance, un Andréi impérial au centre et qui le sera de plus en plus si Holly, le passeur, lui décerne également quelques ballons, ont réalisé un set exceptionnel, le premier, un autre de très haut de gamme, le deuxième. Ils le doivent à la qualité de leurs services qui perturbèrent la réception adverse, à leur bloc solide, une défense basse sans défaut et une solidarité digne du futur leader qu’ils souhaitaient devenir. En face, il y avait Ristic qui effectuait son travail, la présence du central, Lamont, et les services du rusé britannique, Mac Givern.
Mais quand le SNVBA tourne ainsi, il n’y a rien à faire.
 

« Un grand niveau de jeu »

Justement, l’affaire, aurait pu être pliée en trois manches. Mais en volley, il y a un intermède souvent meurtrier, la mi-temps, la seule dont l’appellation peut être controversée car elle n’intervient pas au milieu d’un match dans la mesure où on ignore combien de temps il va durer, avec ou sans tie-break.
Le SNVBA l’a mal négociée. Ce n’est pas une première. Service approximatif, manque d’efficacité en attaque, relâchement global : il n’en fallait pas plus pour que les Lyonnais se fassent plus mordants. À 2-1, il ne fallait plus plaisanter. Les équipiers de David Lanta comprirent qu’on ne peut pas gagner un match en misant sur les seules fautes de l’adversaire. Ils firent passer les Lyonnais sous les fourches caudines, 17-12, puis 19-14 et 22-16 avec un bloc sur l’Anglais. Et Faure en prit deux autres à lui seul. C’était plié. L’attaque out de Ristic fut saluée comme il convenait par les 1500 spectateurs, debout, ovationnant ce qui restera comme le plus beau des matchs aller à Coubertin.
Gilles Gosselin (entraîneur du SNVBA). « C’est une très belle victoire obtenue à l’issue d’un gros match, au mental, avec un état d’esprit. Il y a eu un grand niveau de jeu. On aurait pu mener 6-0 au 3e set sans cette erreur qui nous prive d’un ace. Je retiens surtout la concentration des joueurs sur les consignes ». Toutefois, l’entraîneur ne revendique rien. «Nous sommes en tête. C’est bien. Cela permet de nous relancer car nous restions sur deux matchs moyens dans le contenu. Maintenant, nous ne sommes pas le favori. S’il doit y en avoir un, c’est Lyon. Mais cette équipe a aussi ses failles. De toute façon, un championnat, cela se joue sur la durée ».


Saint-Nazaire VBA-ASU Lyon : 3-1. 25-14 en 22’, 25-19 en 27’, 20-25 en 28’, 25-18 en 25’. 1500 spectateurs. Arbitrage de MM. Cornicard et Veillet.
 

30/12/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Le deuxième Bike and run des étangs : pour tous »
Article suivant : « Résultats sportifs : Le Saint-Nazaire handball termine l’année en beauté »

Vos commentaires

#1 - Le 30 décembre 2012 à 09h07 par Pierre B, Saint-nazaire
Félicitations a cette belle équipe et encouragement pour la suite

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter