Saint Nazaire Infos

Volley-ball : Saint-Nazaire au bout du suspense

Grâce à un Lionel Coloras stratosphérique, le SNVBA a dominé Martigues au tie-break et conforte sa place dans le quatuor de tête.
Avec 41 points, Lionel Coloras a survolé la partie hier face à Martigues (Archives Jan Brouwer).
Avec 41 points, Lionel Coloras a survolé la partie hier face à Martigues (Archives Jan Brouwer).

Gilles Gosselin, l’entraîneur nazairien, n’est pas homme à ressortir un de ses joueurs du lot. Lui parle plus de collectif, de cohésion ou d’amalgame. Hier soir, alors que chacun des 700 spectateurs restait encore sidéré par la prestation géniale de Lionel Coloras, Gilles Gosselin parlait lui de « joueur performant » avant de rectifier « très performant. »
Son homologue martégual Christophe Charroux, ne tarissait, lui, pas d’éloges sur le pointu nazairien. « On a été battus par un mec. On n’a jamais réussi à le freiner. » On ne pourrait lui donner tort. Systématiquement recherché par le passeur nazairien Tomas Holly, le Martiniquais n’a pas tout réussi, loin de là (il compte 13 fautes directes à son passif soit près de la moitié de l’ensemble des erreurs de son équipe) mais comment lui en vouloir ? Son jeu est fait de prises de risques et dans 70 % des cas, le risque est payant. Déjà auteur d’un très bon début de saison (23 points de moyenne en 4 journées), il a explosé les compteurs hier soir réalisant ce qu’aucun joueur du SNVBA n’avait réalisé depuis dix bonnes années. Impeccable en attaque (37 points), il s’est montré solide au bloc (3 prises), efficace au service (un ace) et adroit en réception. Le match quasi parfait en somme.

Martigues craque dans le troisième set

Malgré cela, Saint-Nazaire a pourtant failli s’incliner. Mis en difficulté par Lomacz (5 points)et Lica (6) lors d’un premier set compliqué, les coéquipiers d’Hugo Moulinier démarraient bien le suivant (4-1 puis 10-5) avant de voir doucement leur adversaire recoller (15-15) puis leur passer devant grâce à un contre de Radic (17-18). Ils ne devaient finalement le gain du set qu’à Coloras, auteur des quatre derniers points de son équipe. Ce retour tonitruant des portuaires avait le mérite de scier les jambes de leurs adversaires. « La perte du deuxième set nous a fait très mal, confirmait Christophe Charroux. C’est ce qui nous a fait complètement déjouer dans le troisième. »
Grâce à Coloras donc, mais a
ussi à Moulinier qui pointait enfin le bout de son nez, Saint-Nazaire s’offrait facilement le troisième set, profitant à merveille des passages à vide des deux meilleurs artilleurs martégaux Jacub Lomacz (22 points dont 3 dans le troisième set) et Laurentiu Lica (23 points dont 2 dans le troisième set).
Le début du quatrième set donnait lieu à un joli mano a mano dans lequel aucune des deux équipes ne parvenait à prendre plus de deux points d’avance. Lionel Coloras, qui avait débuté la manche tambours battants, connut alors un léger coup de moins bien. Martigues en profitait pour prendre les devants (14-17) grâce à trois points coup sur coup de Lica. Saint-Nazaire parvenait à sauver deux balles de set mais s’inclinait quand même.
Le SNVBA s’offrait donc un nouveau tie-break, le troisième d’affilée après celui face au Plessis-Robinson (2-3) et à Cambrai (2-3). Relayé par Andreï et De Rocco, Coloras se chargeait de faire plier Martigues (8-3) qui finissait par craquer sur un service manqué du Roumain Lica.
« C’est un match que l’on aurait très bien pu perdre 3-1, résumait l’entraîneur martégal. Sur l’ensemble de la rencontre, le score est logique. On fait un bon match, notre meilleur depuis le début de la saison, mais on tombe contre un joueur qui est physiquement très au-dessus. » à mots comptés, Gilles Gosselin se montrait lui aussi satisfait. « Ce sont deux points de gagnés. On ne s’est pas démobilisé après le quatrième set ce qui confirme que psychologiquement, on est là. On n’a pas eu de gros trous d’air mais on doit gagner en constance pour prendre trois points ce soir. Il y a forcément des motifs de satisfaction mais on doit encore progresser. »
En déplacement mardi sur le parquet de Brive (N1) pour la coupe de France, Saint-Nazaire enchaînera vendredi avec un déplacement à Saint-Brieuc.


SNVBA – MARTIGUES
3-2 (21-25 en 29’, 25-23 en 29’, 25-18 en 24’, 22-25 en 28’, 15-10 en 16’)
SNVBA : Lecoq 8 points, 8, De Rocco 14, Andreï 13, Coloras 41, Holly 2 puis Soleilland, Tossato. Libero : Lanta.
 

Auteur : GL | 04/11/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Volley-ball : tout roule pour les équipes de la Presqu’île »
Article suivant : « Résultats sportifs : Précieuse victoire du SNVBA à Cambrai »

Vos commentaires

#1 - Le 16 février 2013 à 01h15 par DEMANGEOT, Saint Just Sauvage
Salut LIONEL et LULU, c Ben le kiné. Félicitations pour votre superbe intégration! J'ai remarqué sur les vidéos que Lio devrait renforçait sa jambe gauche, sinon rien à dire!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter