Saint Nazaire Infos

Volley-ball Ligue B : le grand pas du SNVBA

Devant 800 personnes les Nazairiens ont battu Cambrai. Saint-Nazaire VBA-Cambrai : 3-1.
Moulinier a réussi des points déterminants parfois
Moulinier a réussi des points déterminants parfois

Les volleyeurs nazairiens n’ont pas encore marché sur la Lune. Mais ils ont effectué, non pas un petit, mais un grand pas en direction de l’élite en écartant une équipe de Cambrai ambitieuse, invaincue depuis quatre rencontres, et qui possède avec Gavrilovic, le Serbe de service, un des deux meilleurs attaquants du championnat, l’autre étant tout simplement Coloras, le numéro 1 du club nazairien en termes de points.

Ce fut chaud, tendu, incertain entre deux équipes qui ont joué dans des partitions différentes mais qui ont nécessité beaucoup de temps pour qu’on puisse les départager. Car cela tint à un fil ou, plutôt, à un filet. La raison est simple et fut résumée sans concession par Gilles Gosselin, l’entraîneur du SNVBA. « Ce soir, nous avons affronté une super équipe de Cambrai. Mais, pour moi, ce n’est pas une surprise. Toutefois, nous n’avons pas disputé notre meilleur match de la saison. Alors, on est parvenu à nous en sortir au courage, avec le cœur ».
Les Nazairiens ont surtout bénéficié dans les moments difficiles d’un petit coup de pouce du destin ou du talent de leur entraîneur. Le volley est un combat forcément plus mental que physique. Traore, l’attaquant de Cambrai, se perdit dans deux ou trois bourdes lors de la première manche. Il lui fallut tout le set pour s’en remettre. Mais Meyer, sur son service gagnant (17-20), remit son équipe dans le bon sens, imposant d’emblée à Saint-Nazaire d’entamer une course-poursuite.

À 9 partout, le SNVBA était dans le coup lors de la deuxième manche. À 14-18, ce n’était plus bon du tout. Alors, Gilles Gosselin sortit son Robin Tosatto pour le remplacer par son Canadien Jason Derocco. Premier coup de génie. Le rythme s’éleva et Cambrai prit un cinglant 8-1. On ne se remet pas dans une manche de ce type de ce camouflet.
Le SNVBA était resté au contact. C’était déjà pas mal car, en face, il y avait toujours ce répondant, cette disponibilité en attaque, des bras tous azimuts, en bout de filet, au centre. Le block ne pouvait pas être au four et au moulin. Il y avait les points extraordinaires parfois de Moulinier, la présence d’Andréi et Nenchev au centre, mais il existait du répondant jusqu’à 23 partout. Le navire, alors, choisit sa gîte, attaque d’Andréi au centre et attaque, en dehors cette fois, de Gavrilovic.

Nous étions à 2-1. Mais une course se gagne à l’arrivée. A 7-8, dans le 4e set, le SNVBA boitait encore. A 11-15, on était près de l’amputation. Pourtant, il y avait eu un coup de pouce, un carton jaune pour le collectif de Cambrai et l’ensemble oral de son œuvre. Un peu généreux l’arbitrage, mais cela valait un point de plus pour le SNVBA qui en avait bien besoin en cet instant. Il y eut encore le petit trait de génie de Gilles Gosselin qui décida de faire entrer Julien Lecoq, beaucoup plus qu’un remplaçant de luxe. Et revoilà l’ensemble qui retrouve une âme de conquérant pour recoller au score à 20 partout. Après, ce ne fut pas une formalité. Surtout pas ! Mais Derocco, Coloras, se régalèrent sur la fin, aidés par la grossière faute de Traoré pénétrant dans l’aire adverse ou cet ultime service out de Cosic qui libéra toute une salle.


Joël Batteux, le maire, la quitta, comblé mais conscient aussi que dès le début de la semaine prochaine il faudrait prendre la calculette pour commencer à évaluer ce que le SNVBA va coûter pour entrer dans quelques mois dans l’élite. Car il ne faut plus se voiler la face. Les Nazairiens ont déjà un petit pied dedans. S’ils triomphent à Martigues samedi prochain 9 février, ils auront les deux. Alors autant anticiper.


Saint-Nazaire VBA-Cambrai : 3-1. 23-25 en 26’, 25-22 en 24, 25-23 en 29’, 25-22 en 27’. 800 spectateurs.
 

03/02/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Volley-ball Ligue B : chute sans gravité pour le SNVBA »
Article suivant : « Basket-ball Nationale 3 : de mieux en mieux pour l’ABCN »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter