Saint Nazaire Infos

Volley-ball Ligue B : au revoir la B, bonjour la A

Il a trois semaines, les Nazairiens du SNVBA avaient célébré à Coubertin leur accession en Ligue A. C’était devant Alès et, la tête un peu ailleurs devant un public record, ils ne trouvèrent rien de mieux que de s’imposer au tie-break à l’issue du match le plus disputé cette saison à la maison. Face à Calais, le temps passé sur le parquet fut nettement plus réduit.
Dominique Hamon, le président, et toute l’équipe ont été récompensés pour l’ensemble de leur oeuvre cette saison
Dominique Hamon, le président, et toute l’équipe ont été récompensés pour l’ensemble de leur oeuvre cette saison

Saint-Nazaire VBA-Saint-Pierre Calais : 3-0. Il est vrai que si c’était soir de fête puisque les joueurs effectuaient officiellement leurs adieux à la Ligue B, l’adversaire n’était pas non plus de même. Il était d’ailleurs insolite de voir le SNVBA, 1er avec 19 victoires et 57 points accueillir pour les ultimes joutes, la Saint-Pierre de Calais, dernière et reléguée avec 16 points et 3 victoires. Il y avait vraiment tout un monde hier soir entre la joie d’un leader qui retrouve l’élite 20 ans après l’avoir quittée et l’équipe du Pas-de-Calais, résignée à son triste sort et qui repartira en Nationale 1 à l’issue d’un passage éclair à ce niveau.
Sur le parquet, Tomas Holly et Jason Derocco étaient appelés à disputer leur dernier match sous les couleurs nazairiennes. D’emblée, devant une salle à nouveau fort bien garnie, confirmant le privilège pour le SNVBA de posséder le meilleur public français de Ligue B, Gilles Gosselin avait imposé dans son six majeur et Holly et Derocco. D’ailleurs, au fil des minutes, 12 des 13 joueurs qui composent le collectif, pour la première fois de la saison, allaient évoluer au cours d’un même match. Le 13e, le capitaine Hugo Moulinier, blessé, se contenta de soutenir ses équipiers.

Le contenu de la rencontre avait, en cette soirée, peu d’importance. Le SNVBA, quand la situation l’imposa, fit défiler des séries, 16-14 puis 19-14 au 1er set, 7-10 puis 10-10 ou 17-14 et 24-14 au 2e, 12-10 puis 16-10 au 3e. Il y eut, bien sûr, le bras de Coloras, la présence d’Andréi au centre, mais les petits jeunes s’en sortirent bien à l’image de Saint-Vanne. En face, le plus régulier demeura l’inusable (42 ans), Jeanlys, capitaine malheureux qui évolua à un autre niveau et dont les premières paroles, dans les vestiaires, furent : « la saison galère est enfin terminée ».
Gilles Gosselin, lui, a préféré évoquer l’ambiance. « L’image forte de la saison, c’est cela, ce public, la communion qui fut la nôtre avec lui. Mais il ne faut pas oublier que nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là. Le groupe a été très soudé. Du premier match en amical au dernier de la saison, chaque fois il n’a formé qu’un. Ce soir, je retiendrai aussi que nous avons gagné avec tous nos jeunes. La fin est superbe mais ce n’est pas la fin du projet ».

Rarement une équipe avait autant dominé un championnat de Ligue B. Y a-t-il eu une prise de conscience précoce d’une possible montée ? « Non. C’est tellement difficile. On ne peut pas se projeter dans une telle compétition. Toutefois, je pense que notre victoire sur Lyon a été très importante. Ce soir-là, nous avons pris la 1re place avec pour objectif de la garder le plus longtemps possible. Il aura fallu attendre le succès à Asnières pour que nous ayons notre certitude. Mais, avant, il y eut beaucoup d’exigence au quotidien », ajoute l’entraîneur.
Champions de France, le SNVBA, son président, Dominique Hamon, l’équipe, ont reçu des mains de Jean-Paul Aloro, président de la Ligue nationale de volley, un magnifique trophée et les médailles accompagnatrices. Une partie du public était sur le parquet, entourant les joueurs peu désireux de le quitter. « On va bien fêter cela et décompresser tranquillement. Il y aura ensuite quelques réceptions. Mais, surtout, savourons cette soirée. Cela est si rare dans la vie d’un sportif de haut niveau », terminera Gilles Gosselin.

La fiche technique
1300 spectateurs. 25-20 en 24’, 25-15 en 22’, 25-17 en 22’.

 

Auteur : P.M. | 13/04/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Volley-ball Nationale 3 : nouveau sacre au SNVBA »
Article suivant : « Échanges « verbaux-aquatiques » à l’assemblée de l’Oms de Saint-Nazaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter