Saint Nazaire Infos

Volley-ball, Ligue A : Une victoire mais uniquement de l’espoir

C’est terrible ce championnat. Le Saint-Nazaire VBA l’a emporté ce samedi soir, 3-1, devant Lyon. Mais Narbonne qui menait 2-0 a cédé (2-3) et chipé un point devant Ajaccio. Le SNVBA n’est plus relégable, mais il peut être relégué mercredi prochain si les circonstances ne lui sont pas favorables.
Le SNVBA a été sans cesse sous pression
Le SNVBA a été sans cesse sous pression

C’est compliqué le volley. Il y a la réalité du parquet et les autres. On résume. Ils sont quatre à être concernés à la veille de l’ultime journée par une éventuelle relégation en Ligue B. Saint-Nazaire, 11e, a 30 points. Lyon, 12e, en a 30 également. Narbonne, 13e, en possède 28 mais pourrait récupérer sur tapis vert les trois points qui lui ont été retirés par la ligue nationale de volley si l’appel auprès du CNOSF (comité national olympique et sportif) aboutit. Rennes, 14e avec 26 points est mort. Il reste donc une descente à attribuer.
Les Nazairiens se rendront à Cannes mercredi prochain 2 avril. Ils peuvent perdre 3-0 mais à la seule condition que Narbonne qui recevra Lyon batte les Rhodaniens 3-0 ou 3-1. Les joueurs du Roussillon n’ont pas le choix puisqu’ils sont censés ignorer si on leur redonnera les trois points ou non. Si Lyon prend un point (3-2) à Narbonne, le SNVBA devra obligatoirement en prendre un à Cannes donc assurer un 3-2 également. Si Lyon triomphe à Narbonne, scénario possible, les Nazairiens auront pour devoir de triompher sur la Côte d’Azur, 3-2, si Lyon gagne 3-2, 3-0 ou 3-1 si Lyon gagne 3-1 ou 3-0. Pas simple.

Public de feu

Le public, déchaîné, aura été un soutien permanent
Le public, déchaîné, aura été un soutien permanent

Il n’y aura pas plus de calcul à faire que ceux qui auraient pu être élaborés en ce samedi soir. Dans une salle Pierre de Coubertin archi comble, avec un public de feu, le SNVBA a fait son travail. Ce fut un match d’hommes, un match au couteau mais un match d’équipes apeurées. Que de déchets de part et d’autre ! Ce fut flagrant au service. Mais on ne peut pas reprocher grand-chose. Si les deux équipes en étaient là à tenter de rester la tête en dehors de l’eau, c’était le reflet de leur saison. Chez les pros, il faut s’abriter vite. Sinon…Le SNVBA a pu miser tour à tour sur ses éléments clés, Cabral, Yordanov, Troy puis Andréi. En face, les Lyonnais ont tout donné. Ils ont failli se relancer pleinement quand ils arrachèrent la 3e manche. Les Nazairiens savaient qu’ils n’avaient pas le droit d’aller au tie-break. Leur block fut souvent remarquable, leur défense efficace.  Mais ils ont beaucoup couru à l’image de Repak, le passeur, plus à l’aise sur les réceptions propres qui lui revenaient dans les mains que dans la quête des balles en perdition pour tenter de les ramener tout aussi proprement dans le jeu. Peu importe. L’essentiel a été réalisé dans une ambiance de folie.
Les Nazairiens ont une partie de leur destin dans les mains avant l’ultime journée. Le problème est que Cannes, 9e, est potentiellement qualifiable pour les play-offs, étant à 3 points seulement de quatre équipes, Beauvais, Toulouse, Sète et Nantes. Sur la Côte d’Azur, on n’expédiera pas les affaires courantes en milieu de semaine prochaine. Aux Nazairiens de sortir le grand jeu mercredi histoire, pour la première fois dans la leur, de renouveler un bail à ce niveau de la compétition.

Match commando

Gilles Gosselin, très ému, le souhaite. « Ce soir, nous avons été concentrés et appliqués. Je pense que tactiquement nous avons disputé un bon match. On a su trouver les solutions. Il le fallait à l’issue de la 3e manche, un set où nous n’avons pourtant jamais été décrochés. Nous sommes restés dans la partie. Maintenant, on se doit d’aller gagner à Cannes pour prendre trois points et pour ne jamais rien à avoir à regretter. Ce qui nous attend là-bas, c’est un match de commando ». Effectivement.

La fiche technique

SNVBA-Lyon : 3-1 : 25-22 en 25’, 31-29 en 35’, 23-25 en 27’, 25-22 en 28’. 1600 spectateurs.
 

Auteur : P.M | 29/03/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Volley-ball, Ligue A : Quel festival à Cannes ! »
Article suivant : « Basket : Les Nazairiens plus que jamais dauphins »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter