Saint Nazaire Infos

Victorieux de Beauvais, le SNVBA veut reconquérir son public

Rétrogradé de la Pro B au championnat de Nationale 1 de volley, le SNVBA se retrouvait, samedi soir à la salle Coubertin, avec un premier match face à Beauvais. L’équipe, qui est désormais entraînée par Gilles Gosselin, s’est imposée trois sets à un au terme d’une rencontre où elle aura fait preuve d’inconstance. Qu’importe, la victoire et les trois points sont acquis. De plus, le public est venu en nombre découvrir la nouvelle formation du SNVBA. Il faut maintenant le convaincre de revenir régulièrement.

« C’est sûr qu’il y avait un peu d’appréhension et de la pression. Mais les joueurs, malgré leur jeunesse ont su faire face et réagir dans les moments difficiles », commentait le nouveau coach au terme du match. Il n’a pas boudé son plaisir avec cette victoire qui a eu du mal à se dessiner. « Ce qu’il faut retenir, c’est la victoire. Je savais qu’on allait avoir un match difficile. Beauvais est une équipe solide qui se maintiendra sans problème. Leur central a très bien joué et nous a posé des problèmes », ajoute-t-il. Et les objectifs principaux sont atteints : bien débuter le championnat et redonner du plaisir à tous les amateurs qui remplissent les gradins de Coubertin.

Très rapidement, les Nazairiens ont pris le dessus sur les Picards, ne leur laissant que des miettes dans ce premier set, 25 à 13, bouclé en 23 minutes. On a apprécié un Julien Lecoq dominateur au centre et distribuant de belles balles sur les ailes, vers Koyoyélé Coulibaly, promu de l’équipe réserve.

Mais la belle mécanique s’est enrayée dans un second set où les bleus sont complètement passés à côté de leur sujet, enchaînant les fautes de passes et les attaques trop longues. C’est en toute logique que les visiteurs l’ont emporté, 18 à 25 en 27 minutes, sans trop forcer. Après le repos, la réaction nazairienne ne s’est pas fait attendre et la troisième manche a été très disputée. Les locaux l’ont arraché, 25 à 21 en 28 minutes, grâce à une agressivité retrouvée et sous l’impulsion des joueurs plus expérimentés, Hélori Derrien et Romain Tual. La dernière manche a été bien gérée, avec sérieux, alors que les Beauvaisiens ont nettement baissé pavillon sur le plan physique (25-16 en 23 minutes).

« Il y a encore quelques erreurs, mais on demande de l’indulgence. Nous allons encore travailler. On doit se racheter vis-à-vis de la population nazairienne ! », indique le coach. Qui plus est, ce n’est pas tout à fait l’équipe type qui était alignée sur le parquet. Il manquait deux pièces maîtresses avec les Camerounais, Moussa et Nziemi. Ces derniers, en compétition internationale, ont bien failli réussir un exploit retentissant dans le monde du volley en poussant la sélection Américaine jusqu’au tie-break.

Il faut maintenant confirmer à l’extérieur avec un premier déplacement dans l’Est de la France, à Neuweg Saint-Louis. Le samedi 23 octobre, le SNVBA retrouvera sa salle pour un match contre Agde Marseillan.

Auteur : Yoann Daniel | 03/10/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « St Marc sur mer 2 / Saint-andré les Eaux 4   Les Saint-Marcois craquent aux mauvais moments »
Article suivant : « ABCN – Rezé : 69 – 59. Premier choc à domicile réussi pour l’Atlantique Basket Club Nazairien »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter