Saint Nazaire Infos

Vente de STX : FO demande la nationalisation des chantiers

Des informations parues récemment dans la presse évoquent un risque de liquidation judiciaire du groupe coréen STX Offshore & Shipbuilding (actionnaire majoritaire de STX France) ainsi que la vente du chantier naval de Saint-Nazaire. La justice coréenne doit statuer le 9 septembre prochain.

Pour FO, ces informations sont éminemment inquiétantes et nécessitent une intervention urgente de l’Etat, actionnaire minoritaire, afin d’assurer la pérennité du site et de tous les emplois. En effet, nous sommes à la merci d’un concurrent ou d’un chantier étranger voulant faire main basse sur nos savoir-faire.

Pour ces raisons, la section syndicale Force Ouvrière du Chantier Naval et ses instances locales et départementales, ont écrit au Premier Ministre pour solliciter une audience dans les meilleurs délais.

Dans son courrier, Force Ouvrière rappelle ses revendications :

Pour que l’Etat prenne toutes ses responsabilités et s’implique totalement pour garantir l’avenir du Chantier Naval de Saint-Nazaire, en le nationalisant ou, à défaut, en devenant l’actionnaire majoritaire ;

Pour le maintien de tous les emplois chez STX France (Chantier Naval et filiales) et chez les sous-traitants ;

Pour garantir une politique industrielle permettant de maintenir le niveau de commandes actuel ;

Pour le développement de la filière construction navale (coréalisateurs et sous-traitants) avec des règles contre le dumping social, fiscal et financier ;

31/08/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « STX France : Qui fait quoi ? »
Article suivant : « Eolien Offshore : Première commerciale pour la turbine Haliade construite à Montoir de Bretagne (44) »

Vos commentaires

#1 - Le 02 septembre 2016 à 00h12 par bib
tiens, les vacances sont finies et les syndicats ouvriers - FO en tête - se réveillent.
Ils se trouvent à la merci d'une vente à un groupe étranger depuis le départ d'Alsthom (les Chantiers étaient très faiblement valorisés à l'époque).

Et ces braves gens d'invoquer que les contribuables investissent dans leur entreprise avec des magnifiques et incontournables "y'a qu'à' et "faut qu'on".

Ils peuvent déjà remercier Sarkozy d'avoir fait investir l'Etat à la minorité de blocage.

S'ils sont si doués, pourquoi ne pas proposer une SCOP ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter