Saint Nazaire Infos

Va falloir payer pour se garer

A la fin du mois, le centre-ville de Saint-Nazaire disposera de 517 nouvelles places payantes. 157 autres, arriveront dans un second temps, en 2017.
Photo d'illustration. Creative Commons.
Photo d'illustration. Creative Commons.

Les élus de Saint-Nazaire ont voté en conseil municipal l’extension de la réglementation du stationnement dans la ville. Pour mémoire, cela ne fait que 6 ans que des places sont passées payantes dans la cité ligérienne. L’idée est, selon la municipalité de redynamiser le centre-ville, et en aucun cas de limiter le nombre de voitures. L’opposition n’est pas convaincue par cette méthode. Pour le groupe Désirs de ville, il faudrait que le centre-ville passe en zone bleue, et que des navettes électriques permettent de rallier des espaces de stationnement aux entrées de la ville au coeur de la commune en 100% piéton. Pas sûr que les commerçants apprécient un centre-ville qui perd ses automobilistes.
 

Où sont les places payantes ?

Un parc à enclos voit le jour place des Frères Pereire, à l'ouverture de la salle associative sous l'alvéole 12 de la base sous-marine, en 2017. A noter que le parking des 8 et 11 mai 1945 s'ouvre à la gratuité. En revanche, celui de la place du Marché devient un parc à enclos, et comme la place Marcel Paul, ils seront réglementés par des horodateurs. La première heure reste gratuite. Mais les deux suivantes coûteront 1 € contre 50 centimes auparavant.
Le front de mer voit son stationnement payant s’étendre. Le samedi, on pourra se garer gratuitement durant 120 minutes à partir de n'importe quelle heure.
Pour les résidents, adieu les quatre zones. C’est désormais deux zones de stationnement résidentiel qui s’offrent aux habitants. Une formule d’abonnement leur est proposée à 15 € par mois. Il existe aussi une formule pour les professionnels à 25 € mensuels et 35 € pour le grand public.

Auteur : Y.P | 09/02/2016 | 5 commentaires
Article précédent : « Quand la jeunesse s'exprime »
Article suivant : « Samzun/Macron : Bientôt le roman épistolaire ? »

Vos commentaires

#1 - Le 09 février 2016 à 20h53 par endoxa, Saint-nazaire
Monsieur le Maire "des parking payants et plus payants, à barrière et sans barrière, des sens de circulation, de cinéma d'art et d'essai déplacé, détruit et pas ouvert, des chartes et convention".

Je suis bluffé !

Hausse de la dette de la Ville, de la Carene, hausse des places payantes et du prix de l'heure, heures extra scolaires payantes, taxe sur les résidences secondaires...

Promesse tenue. Effectivement, il n'y a pas de hausse des impôts...

Et vos lettres à M. MACRON !!!

Passons sur l'orthographe (sauf erreur de retranscription de Saint-Nazaire info) et le style lourd, pompeux et technocratique, des "plumes" qui vous entourent.

Que faut-il comprendre dans ce charabia ? Malgré toutes les hausses de tarifs, taxes et autres, vos ressources restent insuffisantes ? Mais, malgré toutes ces dépenses, vous êtes prêts à investir dans le Grand Port Maritime ? Ou faut il comprendre que l'Etat doit investir davantage tout en laissant les collectivités locales avoir le pouvoir.

On s'y perd. Mais, vous-même, vous y retrouvez vous ? N'est ce pas là l'expression d'une grande impuissance ? d'une perdition ? d'un naufrage peut être ?

Mais au fait, toutes ces dépenses, pour quoi faire ? Ah oui, un nouveau plan stratégique de la CARENE. Pas plus partagé avec les habitants de l'agglomération d'ailleurs. Qu'y a t il dedans ? Pas grand chose finalement.

Hausse cachée des dépenses de fonctionnement, de la Ville, de la CARENE et de tous ses satellites ?

Pour conclure. Après toutes ses lettres à M. MACRON, après les Odes à Mme TAUBIRA, peut être une lettre à M. VALLS sur la déchéance de nationalité ?

A défaut, on observera avec une grande tristesse, localement et nationalement, une déchéance de la Gauche.

On comprend maintenant certains silences lors du dernier Conseil de la CARENE. Vous participez à écrire cette terrible Histoire qui s'annonce.
#2 - Le 13 février 2016 à 10h05 par Patricia
Payer pourquoi pas, si il y avait un réel intérêt au centre ville de Saint-Nazaire, ce qui est loin d'être le cas: toujours autant de vitrines fermées, des magasins pourris, mal achalandés, pas beaucoup de choix,....je préfère largement aller jusqu'à Atlantis
#3 - Le 14 février 2016 à 11h27 par jean-yves, Saint-nazaire
Il va falloir payer, sauf autour du marché les jours de marché, pendant lesquels les automobilistes se garent tant et plus sur les bandes cyclables (qui en fait, n'en sont même pas puisqu'il s'agit de double-sens cyclables). N'est-ce pas bizarre de ne voir aucun ASVP mettre des amendes ces jours là (et pourtant, elles sont à 130 Euros !).
Ha, mais non, "Les commerçants souhaitent un flux de voitures pour que leurs vitrines soient vues" disaient C. Cotta. (surement qu'ils ne veulent pas voir de vélo, les dits commerçants, un cycliste ça ne rapporte pas assez ?).
#4 - Le 15 février 2016 à 13h21 par Larue-barbe, St Naz
Pour 1 voiture, ça passe de 100 à 150€ et pour 2 voitures, le tarif résident passe de 200 à 300€ -
Merci beaucoup pour cette inflation .
Les salaires n augmentent pas aussi vite . Vive le centre ville , c est vraiment attirant
#5 - Le 18 février 2016 à 17h52 par Endeavour, Saint Nazaire
La mairie s'est peut être fixé un objectif ambitieux. Celui de fermer encore plus de commerce dans le centre ville.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter