Saint Nazaire Infos

Une nouvelle crèche pour le centre hospitalier

Vient d’être coupé le ruban tricolore inaugurant cette structure d’accueil en fonctionnement depuis début juillet. Un lieu ouvert sur l’extérieur et un plus social pour les salariés de l’hôpital.

Patrick Colombel, le  directeur du centre hospitalier de Saint-Nazaire a souligné dans son discours le choix d’une création plus judicieuse qu’une réfection de l’ancienne structure, située Moulin de la Pré.

Un investissement de 4 millions d’euros

Cette toute nouvelle crèche, conçue par le cabinet d’architecte ASA de Joêl Gimbert de Guérande, s’inscrit toujours dans la même politique d’accueil, à la fois des enfants du personnel hospitalier et des autres Nazairiens.
Située, rue des Troènes, à deux pas de la cité sanitaire, elle a fait l’objet d’un partenariat privé et public, le coût d’un peu moins de 4 m d’€, a été financée à 50% par le centre hospitalier et par la Région, le département et la CAF pour le reste.
La crèche est ouverte depuis le 5 juillet (l’inauguration a été retardée en raison des travaux liés à hélYce) dans  « un quartier en pleine mutation » a déclaré Joël Batteux. Il s’est réjoui de ce nouveau service apporté à la fois au personnel hospitalier et aux autres habitants. « Il a fallu faire preuve d’une intelligence collective pour monter ce dossier ». Et, le maire d’annoncer par ailleurs l’ouverture prochaine, toujours rue des Troènes, d’un flambant neuf centre médico-social.

Accueil dès 5 h 45

Ce vaste espace avec un préau semi ouvert selon le temps, possède de vastes salles d’activités, des espaces tampons, une cuisine et une mini-salle de restauration. Le choix des matériaux, intérieurs et extérieurs promet de bons moments aux enfants. La capacité d’accueil est de 60 places (pour des enfants de trois mois à trois ans, divisés en trois sections) dont 18 pour les bambins de l’extérieur.
L’outil se veut aussi très pratique pour les parents du personnel hospitalier, outre, sa proximité, il fonctionne avec des horaires adaptés, la crèche, par exemple, ouvre à 5 h 45 du matin.
Notons que le bâtiment dispose d’un chauffage par le sol, fonctionnant avec une pompe à chaleur qui peut aussi rafraîchir le plancher en cas de fortes températures.
Patrick Colombel a conclu : « Je tiens à souligner cette volonté d’ouverture qui est la nôtre, une véritable action sociale, c’est un effort qu’il faut remarquer, cette aide pour le personnel qui n’existe pas  partout ».

Auteur : JRC | 22/11/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Les AVF et la municipalité reçoivent les nouveaux arrivants »
Article suivant : « Maraude : encore plus efficace »

Vos commentaires

#1 - Le 08 décembre 2012 à 11h32 par Pat Ibulaire
4 millions d'euros pour 60 gamins = 66 667 euros. Si tous les gamins de l'agglomération pouvaient bénéficier d'un tel régime...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter