Saint Nazaire Infos

Une digue promenade à Méan

La digue de Méan va être accompagnée d’un aménagement spécifique avec une promenade de 500 m.

En octobre 2014, lors d’une  réunion point d’étape avec les habitants sur le  projet de construction d’une digue à Méan, la  Ville s’était engagée à mener des études pour  mieux intégrer cet ouvrage dans l’identité  remarquable du quartier.
La  Ville a présenté le projet  d’aménagement envisagé qui vient compléter la  réalisation de la digue*.

Surcoût de 250 000 euros

L’effort financier supplémentaire est conséquent  puisque le surcoût est de 250 000  euros par rapport au projet initial.
Ce  temps  indispensable  consacré  à  l’amélioration du projet initial a nécessité des études complémentaires et le dossier dans son ensemble devra de nouveau être examiné par  les services de l’État.
Ainsi, le calendrier a dû être revu : après  l’enquête publique réglementaire envisagée en  octobre 2015, le « premier coup de pioche » est prévu pour le premier trimestre 2016.

Un long ruban piétonnier

Comment transformer un ouvrage brut, tel  qu’une digue, en un bel espace de promenade  ouvert à tous, riverains comme visiteurs ponctuels ? 
Les  aménagements prévoient de se  servir de la future digue pour créer un ruban  piétonnier de 500m de long, aux pieds du Brivet et de son port, accessible dans sa totalité aux  personnes à mobilité réduite. Un belvédère va  même pouvoir être créé, avec une table et des bancs en bois posés sur des murets de gabion.
Deux cheminements permettront de  rejoindre ce « site panoramique » : l’un est  connecté aux sorties de jardin et l’autre est doté  d’un bel escalier en bois.

20 arbres, 400 arbustes

En retrait de la rue, une aire  de pique-nique sera créée avec trois tables dans un premier temps. Un abri vélos, huit appuis vélos, huit corbeilles et deux distributeurs  « Toutounet » complèteront l’offre de mobilier  urbain, à laquelle viendra s’ajouter un banc « filant » de 60 mètres appuyé sur un gabion de  protection, installé juste devant un massif de  mimosa.
Sur la sortie côté nord, des potelets en bois  seront mis en place afin d’empêcher le  stationnement sauvage.
Le port et l’aire de jeux de boule seront, quant à  eux, séparés par un mur de béton habillé d’un  gabion (côté port).
20 arbres et 400  arbustes seront plantés pour renforcer le côté  nature de la rive et ainsi apporter une palette de  couleurs différente.

*La digue

Cet aménagement de la rive du Brivet tire parti  du premier projet consistant à construire une  digue sur le secteur du port de Méan, afin de  contenir les débordements du Brivet. Ce secteur  a effectivement été inondé à plusieurs reprises  ces dernières années : le 4 août 2004, le 14  septembre 2006, le 19 septembre 2009, le 28  février 2010 lors de la tempête Xynthia et enfin  plus récemment les 2 et 3 mars 2014.
Hormis le cas exceptionnel de Xynthia, ces  inondations sont le résultat de pluies historiques,  conjuguées à de très forts coefficients de marée.
Afin de réduire au maximum cette menace, la  Ville va donc réaliser une digue.
Cet ouvrage d’envergure, sera constitué de  plusieurs couches de matériaux superposées,  pour atteindre environ une hauteur de 1,15 m  hors sol, sur un linéaire d’environ 700m entre  l’écluse et le pont de Méan.

26/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Saint-Nazaire Conseil municipal les avis divergent sur le pacte de tranquillité »
Article suivant : « Plan tranquillité : Roselyne Amelot dénonce des atteintes aux libertés »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter