Saint Nazaire Infos

Une collecte pour "un bateau français pour Gaza"

Depuis novembre 2010, une soixantaine d'associations, syndicats et partis politiques se sont regroupés au sein du collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens. Avec la plateforme des ONG françaises pour la Palestine, l'objectif est d'envoyer en mai prochain un bateau français pour Gaza aux côtés d'une vingtaine d'autres pays. Tout au long du mois de mars, des collectes sont organisées à Saint-Nazaire pour financer ce projet.

L'initiative "un bateau français pour Gaza" a trois objectifs clairement définis. Il s'agit dans un premier temps de dénoncer et briser le siège israélien de Gaza. C'est également promouvoir et faire respecter le droit international et répondre à la crise humanitaire que subissent 1,5 million de Palestiniens de Gaza. Tout au long du mois de février, une vingtaine de villes ont accueilli "Le Bateau Gaza Tour" dans le cadre de cette campagne. Partout en France des dizaines de mobilisations ont eu lieu. A Saint-Nazaire, de nombreuses associations comme le MRAP, ou la LDH se sont associées au mouvement afin de réunir un maximum de fonds pour affréter ce bateau. Samedi après-midi, aux entrées du Ruban Bleu, une dizaine de bénévoles ont collecté de l'argent pour financer le projet. D'autres opérations du même type ont déjà eu lieu les semaines précédentes et se poursuivront en mars et avril. À ce jour, plus de 400 euros ont été recueillis, sachant que pour la globalité du projet, il faut plus de 2 millions d'euros. Pour l'un des porte-parole du MRAP, "les petits ruisseaux font les grandes rivières et il n'y a pas de petites sommes. Tous les dons sont les bienvenus. Le départ de la flottille se fera en mai ou au début juin. L'objectif étant de d'acheminer avec ce bateau principalement des vivres et du matériel notamment médical". Dans cette optique, le collectif nazairien organise un rassemblement le 2 avril prochain à 15 h 00 sur l'esplanade des droits de l'homme.
http://www.unbateaupourgaza.fr/
 

Auteur : YE | 05/03/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « Deux semaines d’animations autour des femmes »
Article suivant : « Conférences et stages de calligraphie latine et d'enluminures au Parvis »

Vos commentaires

#1 - Le 06 mars 2011 à 09h21 par Gilles
Briser le siège ?! Tout les matins des centaines de camions viennent livrer à partir d'Israël des approvisionnements dont sont justes interdits ce qui peut trop facilement servir à la fabrication d'armes et de blockhaus.
Les Galeries commerciales et petits commerces regorgent de bouffes. Les riches Gazaouis, il y en a, bénéficient aussi de centres de loisirs et même d'un centre équestre. Tout cela financé par les pays du golfe. L'argent que les dirigeants du Hamas planquent sur leur compte à Dubaï et ailleurs se comptent en dizaine de millions d'euros. Il y a mieux à faire qu'augmentez leur petits trésors si vous avez une âme de donateur, par exemple, aider les Bangladeshis de Libye, musulmans aussi, à rentrer chez eux. Eux ils sont dans la merde sans personne pour les assister.
#2 - Le 06 mars 2011 à 20h48 par Brigitte, Jans
Etant considéré non seulement l’arrogance amorale plus que séculaire des sionistes israéliens, mais encore l’impunité dont ils savent jouir parce que la lobby juif sioniste usaméricain , l’AIPAC, contrôle Obama, Biden et l’ensemble des parlementaires, il était évident que la marche sur Gaza de fin décembre 2009-début2010 ne pouvait pas aboutir, même si les marcheurs se sont consolés en invoquant une sensibilisation de certains égyptiens et dans des médias internationaux un. Pour les mêmes raisons la flottille de mai 2010 ne pouvait pas arriver à Gaza. Il en sera hélas de même pour cette flottille du printemps 2011, même si les bateaux des divers pays naviguent bord à bord, et si le pape ou autre est à bord. L’anomalie étatique sioniste dénommée Israël ne peut pas perdre la face

Il y a mieux à faire en fait de dépense d’énergie et d’argent pour aider efficacement les Gazaouis : à commencer par faire honte de diverses manières spectaculaires à nos parlementaires français par exemple dont certains ont récemment renouveler leur allégeance au Crif et dont la majorité ignorent l’histoire réelle des Palestiniens patriotes ou collabos que déforment même des « experts » et conférenciers apparemment favorable à la fin de ce drame.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter