Saint Nazaire Infos

Un Nazairien David Raison remporte la Mini Transat 6,50

Musique, pétards, champagne, et foule sur les pontons de la Marina de Salvador de Bahia. David Raison (747 – TeamWork Evolution), barbe de plusieurs jours, a été pris dans un tourbillon après sa superbe victoire dans la Charente-Maritime/ Bahia Transat 6,50, doublée d’un succès d’étape. Une victoire chèrement acquise.
David Raison et son prototype Photo Bruno Bouvry
David Raison et son prototype Photo Bruno Bouvry

Les premiers mots de David Raison : « Merci de cet accueil. C’est ma 4e transat, la première où j’arrive de jour et en vainqueur. Ça a été dur comme pour tout le monde. Oui, j’ai douté à un moment, quand j’ai eu 100 milles d’avance et que je suis tombé dans des molles. J’ai vraiment cru qu’ils m’avaient rattrapé et même dépassé. Parfois aussi, j’ai eu les deux pieds sur les freins tant ça tapait fort et pourtant je leur reprenais des milles. Nous ne devions pas être dans les mêmes conditions météo.

Oui, j’ai l’impression avec ce bateau d’avoir mis un grand coup de pied dans la fourmilière des architectes navals. Maintenant de savoir s’il va y avoir des 60 pieds Open de la sorte, on ne sait pas. Il faut regarder cas par cas. Il faut étudier la méthode. J’ai appliqué tout au long de cette transat ce que m’avait dit un ancien ministe quand je suis parti sur ma première transat : "de la rigueur et de la discipline, là, tu fais le boulot". Mais quel bonheur de vous voir tous… C’est vraiment de toutes mes transats, la plus dure que j'ai pu faire ! »

En finissant peu avant 20 heures sa transat Funchal-Salvador de Bahia en 17 jours, 6 heures 13 minutes et 32 secondes, David Raison (747 - TeamWork Evolution) bat le record sur les 3 120 milles de la distance établi en 2007 par Yves le Blévec sur Actual. Yves avait bouclé le même parcours en 17 jours, 6 heures, 32 minutes et 6 secondes

Mais plus que la victoire dans la Transat 6.50, Raison va surtout redonner à la classe Mini son statut de laboratoire de la course au large. Voici l'étrave arrondie de David Raison ! Nul ne sait si, demain, toutes les machines de course ressembleront à son Magnum 747 à l'esthétisme discutable. Certes, le proto de David Raison n'est peut-être pas très beau mais il gagne des courses !

© - Pierrick Garenne / GPO
© - Pierrick Garenne / GPO
Auteur : MW | 30/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Résultats sportifs de Saint-Nazaire »
Article suivant : « Vent de force 4 pour le SNVBA ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter