Saint Nazaire Infos

Un hôtel pour entreprises à Saint-Nazaire

Dans le cadre de sa politique de développement économique, la CARENE a créé en septembre 2014, un lieu d’accueil destiné à répondre aux besoins d’implantation des entreprises, et offrir des conditions favorables à leur développement.

Baptisé la Station, cet hôtel d’entreprises qui accueille aujourd’hui onze sociétés, a rencontré un vif succès et affiche déjà complet.
Idéalement situé au cœur du quartier Ville Gare, la Station offre aux entreprises du secteur tertiaire une solution locative, flexible et temporaire avec des espaces mutualisés en un même lieu. 

Le  entreprises qui y sont hébergées (Acajoule, ALP Géomètres, Ardatem, Billard & Associés, le Périscop, Popamine, Location pour étudiants.

18 boulevard Paul Perrin – Saint-Nazaire 

04/04/2015 | 3 commentaires
Article précédent : « Cité sanitaire : FO dénonce le nouveau plan d’économies »
Article suivant : « Préavis de grève à la CARENE »

Vos commentaires

#1 - Le 23 octobre 2015 à 14h39 par Clo
Je trouve que c'est une très bonne idée! Quant on voit ce qu'a fait l'Etat en achetant un bâtiment que nous payons 100.000€ par mois tout ça pour ne pas s'en servir. Ils devraient prendre exemple. Par contre il est intéressant de comparer avec les prix de l'immobilier neuf dans certaines villes comme Toulouse : http://www.appartement-neuf-toulouse.immo/ . On voit qu'il y a un écart très important entre les différentes régions de France. Et je ne parle même pas de Paris...
#2 - Le 01 décembre 2015 à 11h38 par la rubarbe
et oui !!! n en surprenne le maire ( lu dans la presse) , le tertiaire a crée + de 500 emplois sur 600 l an passé - il faut favoriser le tertiaire à MAX , sans laisser tomber l industrie, mais arrêter cette priorité couteuse aux industries ...d hier .... n en déplaise aux lobbys locaux et changer les vieilles habitudes à défaut de changer les équipes qui nous gouvernent
#3 - Le 01 décembre 2015 à 16h31 par Moyon, Saint-nazaire
Va pour développer le tertiaire, sans négliger et suivre celui aussi des industries historiques lourdes.
A propose de tertiaire, surveillons l'usage des deniers publics éventuellement mis au pot, j'ai en mémoire l'abus de "biens sociaux" occasionnés par le "fuite " de TECHNIP en 1988 tant aidé à fonds perdus.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter