Saint Nazaire Infos

Un centre nautique en 2017 avec cinq bassins et un espace détente

En 2017 Saint-Nazaire possédera sa nouvelle grande piscine qui remplacera La Bouletterie et Leo-Lagrange. Située sur le Parc de la Plaine des Sports, avec 5 bassins pour un total de 1 122 m2 elle devrait permettre d'offrir plus d'accès à l'eau, et notamment pour le grand public y compris les personnes à mobilité réduite.

Les piscines de Saint-Nazaire sont à bout de souffle et devront être arrêtées dans quelques années. La CARENE et la municipalité expliquent lors d'une conférence de presse qu'elles ont décidé de construire un nouveau centre nautique pour une mise en service en 2017. «Un projet aussi complexe que celui du grand Théatre» explique Xavier Martial directeur des piscines. L'étude de faisabilité (dix moi environ par le cabinet Ingéniérie Sportive et Culturelle) devait tenir compte des besoins actuels «fonctionnels, spaciaux et réglementaires». Elle a permis d'identifier les grandes lignes du projet des bassins polyvalents pour répondre aux besoins éducatifs, sportifs, et de loisirs, une pour un total de surface de 1 100 m2 environ, et un coût prévisionnel de travaux de 15, M€. C'est la Ville qui fournira le terrain et la CARENE qui se chargera des travaux.

Les priorités

O.Richard à gauche et X.Martial à droite
O.Richard à gauche et X.Martial à droite

La future piscine devra être capable d'apprendre aux jeunes enfants  à nager, aux familles de pratiquer des activités de détente et de loisirs. Toujours pour le public mais en usage plus individuel, la structure permettra de pratiquer «la nage en ligne» et se détendre. Enfin les associations sportives devront être accueillies de manière régulière.
Comme pour chaque nouvelle construction collective il faudra qu'elle s'inscrive dans son environnement architectural et respecte les consignes habituelles et la Ville espère en faire « un appui majeur pour le renouveau de la Plaine des sports » où elle sera implantée. Le site, (déjà dédié à la pratique sportive et qui bénéficie de nombreux parkings) a été choisi pour la proximité d'hélYce, de la cité scolaire et de plusieurs écoles primaires.

Des équipements complémentaires

Olivier Richard premier vice-président de la CARENE explique qu'il a fallu faire des choix entre les demandes.
Le projet est considéré comme novateur et économique. Novateur par certains choix d'équipement (rampe d'accès, piscine à vagues) et économique parce que la piscine pourra être utilisée par plusieurs publics à la fois.

- Un bassin de nage de 525 m2
8 lignes d'eau d'une profondeur de 2 à 3 m (pour la natation synchronisée ou la plongée). Pourquoi pas des lignes de 50 m ? «Parce qu'elles n'intéressent que la compétition, et qu'on peut recevoir beaucoup de compétitions en bassin de 25 m».

- Un bassin d'échauffement et d'activités de 187 m2
3 lignes d'eau de 25 m d'une profondeur de 1,1 à 1,3 m. Sa particularité novatrice est l'acces PMR par une rampe.

- Un bassin d'apprentissage et de jeux de 125 m2
La profondeur y est faible de 0,6 m à 0,8 m. Il sera utilisé par les scolaires et pour l'aquagym par exemple.

Un bassin de détente et de jeux de 235 m2
C'est la piscine «à vagues», une profondeur progressive de 0 (la plage) à 1,20 m (la mer).
Son intérêt est ludique mais aussi pédagogique.

- Une pataugeoire de 50 m2
Profondeur  0,3 m.


Enfin le désormais classique « espace santé détente » avec hammam, sauna et jardin Zen jouxtera avec la grande piscine. Mais il n'y aura pas pas de «clubs, et salles de gym qui concurrenceraient les clubs privés déjà installés » dit Olvier Richard.
«Nous souhaitons un centre pour l'apprentissage (scolaire), les loisirs et la compétition».
 

La capacité d'accueil de la nouvelle piscine

D'après les simulations effectuées pour une ouverture de 8 à 22 heures la nouvelle piscine qui emploiera à peu près le même personnel que les deux actuelles réunies devrait permettre d'accueillir plus d'utilisateurs.
Ainsi les associations bénéficieront d'environ 40 % de temps supplémentaire (en heure équivalent lignes d'eau), le grand public de presque 400 %. Quant aux scolaires les créneaux disponibles passeraient de 1881 à 3630 soient 1 210 classes accueillies au lieu de 627 actuellement «ce qui permettrait de recevoir aussi les écoles privées». Enfin les activités CARENE bénéficieraient de deux fois plus de temps, «mais qu'elles pourraient être transmises pour plusieurs d'entre elles».
À noter que le grand public pourrait avoir accès “quasiment tous les jours” entre 12 et 14 heures.

Du service public

En ce moment une partie du public nazairien nageur, se déplace, ainsi il représente 20 % de la fréquentation à Guérande soit 17 000 entrées annuelles. On peut supposer qu'il utilise aussi assez largement, la piscine de Saint-Brevin et quelques autres environnantes.
 En attendant il reste à espérer que les piscines actuelles «tiendront». Que deviendront-elles ensuite ? Arrêtées et démolies, et les terrains libérés auront sans doute vocation à la construction car ils sont bien situés. Les élus espèrent pouvoir décider le projet «avant de partir».
Olivier Richard rappelle le coût total du projet sera d'environ 20 à 25 M €  pour un coût de construction de 15,5 M € mais «il faut savoir qu'une piscine comme celle-ci c'est un déficit annuel de 2M d'€, c'est du service public.»


Pratique :
En attendant la grande multipiscine en 2017 et plus modestement la piscine de la Bouletterie ouvrira un peu plus à partir de janvier 2013, le mardi de 12 h 00 à 13 h 45.

 

Auteur : LY | 20/11/2012 | 4 commentaires
Article précédent : « Maraude : encore plus efficace »
Article suivant : « Premier bilan pour le SAS du VIP »

Vos commentaires

#1 - Le 21 novembre 2012 à 09h48 par franck berthelot, Sn
Tiens donc, et la fameuse coulée verte prévue à l'endroit de la piscine Coubertin???

Tiendront-ils leur promesse? ou cèderont-ils aux sirènes d'un promoteur???

Les électeurs jugeront en 2014 si le projet n'en tient pas compte.

Ouvrir aux enfants des écoles privées: c'est bien, il est temps, c'est la loi (égalité) et le Modem le réclame depuis 5 ans! Là aussi on vient draguer les électeurs?

Pourquoi n'y a-t-il plus de bassin extérieur ou partiellement? Ca coute moins cher à chauffer en été et c'est plus agréable que d'être derrière des baies vitrées quand il fait 35 degrés dehors.

Sinon pour ne pas être taxé de grincheux qui critique, je confirme que c'est un bon projet.

Juste ces 2 points soulevés qui pourraient être discutés ou éclaircis.
#2 - Le 21 novembre 2012 à 14h13 par alain, St Nazaire
Et que deviens celle de la Bouletterie ?
#3 - Le 21 novembre 2012 à 23h03 par piscine enterrée
une grande piscine pour tous les milieux sociaux, avec des activités sportives pour les plus jeunes.

Sandra
#4 - Le 19 mars 2013 à 11h46 par Cheminade, Saint Nazaire
La réponse négative sur les lignes de 50 m est, une mauvaise réponse/
Les lignes de 25 m (8) vont être saturées très vite par le public nageur. Alors qu'avec 50 m la file de nageurs s'étire et permet à grand nombre d'y trouver son compte.
Si vous vous intéresser à la natation sportive, vous pourrez voir que devant le petit nombre de pisines de 50 m l'augmentation des licencié en natation ne peut être servi: En clair in n'y a pas assez de surface d'eau dediée à la prtique de la natation sportive.
Compte tenu du grand nombre d'association , un bassin de 50 m peutêtre divisé pour satisfaire plusieurs associations sur un même créneau. Enfin pendant la saison estivale et lorsque l'eau de mer est froide il serait bon d'avoir de la place pour les touristes que l'on cherche a attirer à St Nazaire (tant mieux) mais qu'on est incapable d'accueillir dans une piscine...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter