Saint Nazaire Infos

Un bon galop d'entraînement en attendant Nevers…

Pour sa première sortie au pré-hembert, le SNR a joué un match sérieux contre l'EC Rennes. Les Nazairiens s'imposent sur le score fleuve de 79 à 15 face à une formation dont l'effectif est loin d'être pléthorique. Au SNR, les nouvelles recrues semblent bien intégrées et l'équipe apparaît assez homogène.

On a coutume de dire, qu'il existe un large fossé entre la Fédérale 1 et la Fédérale 2. Cela s'est à nouveau vérifié samedi après-midi. Les Rennais auteurs d'une excellente saison l'an dernier, futurs adversaires du RC Trignac ont pu mesurer le chemin existant entre les deux divisions. Bien évidemment, cette rencontre n'était qu'un match de préparation et il est bien difficile d'en tirer des enseignements concrets. Les deux formations ont livré un match sérieux. Les visiteurs n'auront fait illusion qu'une poignée de minutes, le temps que Laval ouvre le score sur une pénalité à la 6'. Dès lors, le rouleau compresseur nazairien s’est mis en route avec une avalanche d'essais signés Perriel (9'), Penaud (14',80'), Bidau (17', 31'), Kranckz (25'), D.Kerdrain (28'), Mencel (44',59'), T.Kerdrain (49'), Omondi (59'), Haentjens (78'). Dominateurs en mêlée et dans les impacts, les hommes de Fabrice Gaudet s'en sont donnés à cœur joie, à la grande satisfaction du public. Mais à force de dominer, on s'expose à de coupables relâchements, parfois conjugués à une certaine fatigue. C'est ce qui est arrivé en fin de rencontre. Les Rennais qui malgré l'ampleur du score n'ont jamais fermé le jeu en ont profité pour inscrire deux essais initiés par leur pilier Guillaudeux et conclus par Imbert (71') et Guéroult (75').
Ce petit passage à vide n'a pas échappé à Fabrice Gaudet qui analysait :"Le score est flatteur. En F1 le niveau d'exigence est très important, et sur cette rencontre on a pu remarquer que nous étions plus avancés dans notre préparation que Rennes. En outre, j'ai pu faire tourner mon effectif avec 28 joueurs utilisés. Cette rencontre n'était qu'un match de travail et l'opposition contre Nevers vendredi nous permettra de voir si nous avons progressé en 15 jours".
 

Un groupe plus compétitif

En effet, face à Nevers qui s'est imposé largement 42 à 16, les Nazairiens ont pu mesurer l'écart qui les sépare d'une formation dont l'objectif est l'accession en PRO D2. En quinze jours, auront-ils le temps nécessaire pour se remettre d'une telle raclée. Sur ce que l'on a vu contre Rennes, on peut être optimiste. Visiblement, cette lourde défaite n'a guère eu d'impact négatif dans les esprits. Elle a simplement permis à tout un groupe de se remettre en question et de continuer à travailler dans la perspective des joutes du championnat. Ceci étant, le SNR va aborder cette rencontre contre Nevers dans un contexte différent et avec l'envie de prendre une revanche devant son public. Une chose est sûre, ce match prévu vendredi 2 septembre à 18h devrait permettre à Fabrice Gaudet et Laurent Leflamand de jauger la véritable valeur d'un groupe qui semble intrinsèquement plus compétitif que l'an dernier.

Auteur : YE | 28/08/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Le rugby féminin à Saint-Nazaire »
Article suivant : « RC Trignac 23 - Pontault/Combault 3; Le RCT retrouve la fédérale 2 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter