Saint Nazaire Infos

UMP-FN : David Pelon, maire de Trignac met les choses au point

Dans une déclaration le maire de Trignac a voulu ramener les choses à leur juste proportion quant à la présence de deux membres du Front National dans sa majorité.
David Pelon
David Pelon

« La liste que j’ai construite lors des dernières élections municipales, était une liste d’intérêt communal, et surtout apolitique. Elle est le fruit de notre travail dans l’opposition de ces dernières années, et à ce titre elle a été constituée de manière logique et transparente.
 En effet, lors de sa présentation et de notre programme, tout le monde connaissait la présence de deux membres frontistes, y compris la presse, et ce bien avant le premier tour des municipales de mars 2013. Je ne me suis jamais dérobé aux explications de ce choix.
Puisque notre liste était apolitique, nous avons réfléchi à ce que la plus grande majorité des électeurs de Trignac soit représentée, c’est ma vision de la démocratie, et c’est au travers d’une réflexion commune et cohérente  que nous y sommes parvenus.
Je souhaite que les choses soient limpides : aucun membres de la majorité, moi inclus, ne partageons, ni ne soutenons les idéologies du Front national, en revanche ce que nous avons soutenu, c’est la représentativité démocratique locale, et ce message est clair, sans ambiguïtés et n’appelant à aucune polémiques… Et c’est en ce sens que nous avons accepté, M. Roland Stal et Mme Lydia Poirier, au même titre que d’autres personnes appartenant à différentes tendances politiques.
Je tiens d’ailleurs à rappeler que ces derniers avaient accepté le projet communal dans sa globalité au même titre que les autres membres de la liste. Ils ont également accepté et signé une charte de déontologie et de bonne conduite.
Je le redis, nous avons fait le choix de la représentativité démocratique, et ces deux membres frontistes ont tenu leurs engagements jusqu’à ces derniers jours.
De plus, vous savez sans doute que les listes dites « sans étiquettes » ne sont plus acceptées par la préfecture, elles doivent prendre la couleur de la tête de liste. Voilà pourquoi « Trignac ouverture » a été déclarée comme liste UMP, d’où la confusion actuelle entre les membres frontistes et ma situation personnelle au sein de ma formation politique.
Je réglerai ma situation personnelle au sein de l’UMP dans les semaines qui viennent, sans craintes et surtout sans engager les membres de la majorité municipale de Trignac, et je vous en reparlerai très bientôt. Mais je souhaitais différencier les deux aspects de cette polémique.
Lors de la création de la liste et du programme,  une charte de déontologie a été mise en place, et les appartenances politiques ne devaient pas intervenir dans les différents travaux et commissions, afin de respecter notre volonté d’appliquer une orientation d’intérêt communal.
Il se trouve que Mme Lydia Poirier, élue et maire adjointe de Trignac, a décidé, par voie de presse d’annoncer sa candidature aux prochaines élections départementales, et ce, sans considérer les membres de la majorité dans laquelle elle a été élue.
Afin de respecter une démocratie majoritaire, une réunion extraordinaire a été organisée rapidement avec les membres de la liste afin de faire le point.
A la majorité des élus présents, il a été considéré que le manque d’appréciation des dommages « collatéraux » que pouvait engendrer la candidature de Mme Poirier, a blessé un certains nombres d’entre nous. Il a été considéré également le fait que Mme Poirier en déclarant « officiellement » son appartenance politique, engage indirectement les autres membres du conseil municipal, ce qui est contraire à notre charte de déontologie du groupe majoritaire.
En politisant sa fonction d’élue, au profit du FN, Mme Poirier, a commis un manquement grave de discernement, ce qui a naturellement crée une colère au sein de notre majorité qui je le répète ne soutiennent pas les idéaux nationalistes, ou populistes.   
Malgré son désistement à se présenter, nous avons collégialement, considéré qu’il s’agissait d’une erreur inexcusable, qui enlevait à Mme Poirier toute légitimité à continuer son mandat d’adjointe. Nous regrettons cette décision, mais Mme Poirier et son représentant, M BLANCHARD, savait que nous ne voulions pas d’« encartements politiques » dans le groupe majoritaire. En se présentant, elle a créé un amalgame auprès des autres membres de la majorité qui ne sont pas frontistes, et qui se sont sentis offensés. Ainsi qu’une confusion auprès des Trignacaises et trignacais.
Pour terminer, je voudrais clairement dire notre désolidarisation vis-à-vis de Mme Poirier, du Front National et des idées extrémistes, de droite comme de gauche. Et retrouver ainsi au sein de la majorité la confiance que vous nous avez accordée pour mener notre programme de modernisation de Trignac. En revanche nous serons toujours ouverts à la représentativité démocratique locale.
Trignac est une terre de la République, laïque et libre, pas une terre d’idéologies. »


11/11/2014 | 11 commentaires
Article précédent : « Trignac : FN et UMP faux-amis ou vrais alliés ? »
Article suivant : « Trignac : Lydia Poirier renonce à sa candidature aux élections départementales avec Jean-Claude Blanchard »

Vos commentaires

#1 - Le 11 novembre 2014 à 18h56 par shogun, Saint-nazaire
Mr Pelon est membre de l'UMP
MR Pelon est le responsable de la 8éme circonscription de l'UMP
Mr Pelon connaissait l'appartenance des élus au FN
Mr Pelon était averti personnellement et depuis longtemps de la candidature de Lydia Poirier au prochaines élections
La liste Pelon était catalogué UMP ?
D'autres membres de sa majorité ont des étiquettes politique.

La seule raison de ce limogeage est l'ordre qu'il à reçu des instances départementale de l'UMP
Ta tête ou la tête de ton adjointe..
#2 - Le 11 novembre 2014 à 18h58 par Patriote_Nazairien, Saint-nazaire
Quel beau discours politicien, qui a bien été travaillé. Bla, bla, bla, bla.
Vas y, que je me passe de la pommade. Remarquez! si je ne le fais pas, personne le fait.
Faut arrêter le baratin, le deal était d'avoir des colistiers du Front, pour récupérer les électeurs du FN et remporter la mairie. Challenge réussi.
Je vois Que Monsieur PELON ne visait qu'un mandat apparemment.
Il utilise les personnes comme des kleenex, quand il en a plus besoin, il les jettent.
Mais, attention, il y toujours deux faces sur une médaille.
#3 - Le 11 novembre 2014 à 19h24 par JFC
Ca me semble clair et justifié
#4 - Le 11 novembre 2014 à 19h33 par merhzin
C'est très confus comme explication.

Un liste qui se déclare ump mais apolitique avec la tête de liste ump qui se fait rappeler à l'ordre par son parti.

C'est connu depuis le début qu'il y avait deux élus FN dans la liste. Connu de tous !

Si l'adjointe à envie de se présenté a une autre élection sous les couleurs de son parti je vois pas ou est le problème.

Je suis sur que si un élu de cette municipalité encarté ump qui se serait présenté au cantonal la polémique n'aurait pas eu lieu.
#5 - Le 11 novembre 2014 à 21h41 par Didier Vernet, La Baule
Propos assez décevants de David Pelon qui cherche à se refaire une virginité avec des éléments de langage ramassés au milieu des pires lieux communs : qu'il nous explique en quoi Lydia Poirier est une dangereuse extrémiste...

Propos assez confus également : on ne voit toujours pas en quoi Lydia Poirier a dérogé à la charte de la majorité... Au contraire, le seul qui mette en avant son allégeance à un parti, qui obéisse aux injonctions de l'UMP44 et qui fasse intervenir ce parti dans la vie municipale, c'est bien le maire lui-même !

On a bien compris que Pelon et l'UMP44 cherchaient à se débarrasser de ceux qui leur ont permis de gagner la mairie, en se cachant si possible derrière les autres conseillers municipaux. Apparemment on n'est pas trop courageux à l'UMP ni à quelques reniements près.

En ce moment, tous les jours et à tous les niveaux, l'UMP montre ce qu'elle est: une machine à trahison et à ambition personnelle.

Je croyais que David Pelon méritait mieux que son parti. Je me suis trompé. C'est un digne représentant de l'UMPS.
#6 - Le 12 novembre 2014 à 08h45 par martial, St Nazaire
Dans ce débat est ce que quelqu'un va enfin dire que le FN de Marine n'est pas le FN de Jean Marie. David Pelon en bon démocrate a réuni la droite trignacaise avec 2 membres qui représentaient 24 % des électeurs aux européennes. Le débat sur le FN est devenu stérile
c'est un parti comme un autre.
#7 - Le 12 novembre 2014 à 08h52 par Patriote 44
Définition d’apolitique : ne pas faire de politique. Mais les élus de la Mairie (UMP et sa suite complice) prennent le droit du contraire. Etre élu c’est faire de la politique ! Les citoyens ne votent pas en donnant un chèque en blanc à des apolitiques. Votre liste s’appellera « Trignac fermeture » car fermeture à la décision et au souhait du peuple grâce à qui vous avez été élu par tromperie. C’est un scénario scandaleusement antidémocratique, une grave trahison ! Les lois de la république sont bafouées « la représentativité démocratique locale » n’existe plus puisque deux élus par les Trignacais ont été évincés pour des raisons politiques et non pour des fautes commises au cours de leurs mandats. Appelons cela une « dictature ». Les Trignacais sauront s’en souvenir. L’UMPS a fait exactement la même chose avec l’Europe. Les Français consultés par référendum en 2005 ont dit « non » mais l’UMPS a trahi le choix majoritaire du peuple. Maintenant on en voit les conséquences catastrophiques !
Il ne faut pas faire avaler aux trignacais qu’aucun élu n’est encarté sauf ceux du Front National et que tous les autres vivent d’amour et d’eau fraîche sans aucune racine politique ni ligne de conduite! L’UMPS (parti binaire avec entente illicite entre amis) veut le pouvoir à tout prix mais sans le FN qui les gêne !
Vos partis politiques ne supportent pas la concurrence, la vérité et la liberté d’expression lorsqu’elle vous est défavorable. 30% des Français ne sont pas respectés et sont insultés par ce parti à la pensée unique. Le Front National n’est pas extrémiste, il est patriote, républicain. Il n’y a aucune barrière sociale au Front National, tous les niveaux sociaux y sont en parfaite harmonie pour aboutir à un objectif commun : les valeurs de notre nation La France, prospère et indépendante.
#8 - Le 12 novembre 2014 à 08h59 par Sans Un, Saint-nazaire
#Pelon
"« La liste que j’ai construite lors des dernières élections municipales, était une liste d’intérêt communal, et surtout apolitique.

Liste pourtant estampillée UMP

Pelon à t'il démissionné de l'UMP ? non

Pelon à t'il démissionné volontairement de sa fonction de délégué de la 8ème circonscription de l'UMP , non

Y a t'il une loi ,un texte qui interdit à un conseiller municipal de se présenter à une élection ? non

Pelon à seulement trahi sa parole !
#9 - Le 12 novembre 2014 à 09h22 par Shibumi, Saint-nazaire
Peut être de bonnes question à poser

y a t'il eu un accord entre l'UMP et le FN à Trignac ?

Si accord, quel sont les termes de cet accord ?

Certaines infos laissent entendre que Pelon proposait beaucoup plus de postes au Front National dans sa liste,mais que beaucoup de militants FN ont refusés de se présentés dans une alliance avec l'UMP .
vrai, faux ?

Qui a négocié cette alliance ? Pelon,Blanchard ?

Le FN national et l'UMP national étaient t'ils au courant ?

Il est vrai que le FN représente près de 25% des voix à Trignac...CQFD
#10 - Le 12 novembre 2014 à 12h00 par raminagrobis
Impression pénible dans cette affaire : le 7 Pelon dans Breiz-info confirme son adjointe et le 11 il l'infirme par communiqué! Quand est-il sincère? que s'est-il passé entre temps ?
#11 - Le 12 novembre 2014 à 13h42 par MC, Sn
Shibumi, peut-être que JC Blanchard (@shibumi2552) pourrait vous donner des éléments de réponse...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter