Saint Nazaire Infos

Trignac : Michel Conanec a déposé plainte contre David Pelon

L’ancien adjoint de la mairie de Trignac a déposé plainte contre le maire de Trignac pour « faux » et « usage de faux » Il a reproché à David Pelon d’avoir utilisé lors d’un conseil municipal le pouvoir d’une élue démissionnaire.

David Pelon a été entendu en garde à vue par la gendarmerie sur demande de la procureure de Saint-Nazaire. David Pelon se défend becs et ongles assurant que le pouvoir « a été donné avant le conseil et avant la démission de l’élue. »

Il y voit une manœuvre politique avant les élections. « Le 25 avril dernier, j’ai été auditionné dans le cadre d’une procédure consécutive à une plainte portée par un ex-Adjoint, M. Conanec. J’ai répondu à l’ensemble des questions qui m’ont été posées, la procédure engagée suit son cours.

Du fait de m’être déplacé directement à la gendarmerie pour la remise de ma convocation, une simple « audition » aurait dû suffire mais c’est une procédure de garde à vue qui m’a été infligée. 

Cette procédure est donc excessive. Ma comparution, à la veille des élections municipales, n’est pas anodine et fait penser à une manœuvre politique supplémentaire ! »

Denis Lambert avocat de David Pelon estime que "cette affaire va s’éteindre d’elle même. Monsieur Pelon avait encore une majorité et aucun intérêt à avoir ce pouvoir pour faire passer des dossiers sans grande importance". Le maire et son avocat se sont dit offusqués « que l’audition soit réalisée sous forme de garde à vue en pleine campagne électorale. »

11/05/2017 | 6 commentaires
Article précédent : « On vote dimanche à Trignac »
Article suivant : « Trignac municipales : La liste Trignac Ouverture Cap 2020 de nouveau en campagne »

Vos commentaires

#1 - Le 11 mai 2017 à 09h26 par Moyon, St.nazaire
A la rédaction: Même si votre réactivité a été faible envers l'évènement, apprécions sa mise à la une.
#2 - Le 11 mai 2017 à 13h26 par diabolo menthe, St Naz
Quelle machination contre M Pelon !
ah vraiment la gauche est mauvaise perdante . c est dur de quitter le pouvoir après 37 ans pour les communistes
et la presse qui relaie de suite tout ce merdier ... berk .
Quand on porte plainte nous, on peut attendre ....
#3 - Le 11 mai 2017 à 13h45 par Moyon, St.nazaire
La justice de la République, celle dont le FN se fout, dira le droit:
Innocent ou bête ...
#4 - Le 11 mai 2017 à 21h14 par Jean-Michel DOYON, Sant-nazer
Il est arrivé sous le mandat précédent à St-Nazaire, que des délibérations soient adoptées avec des voix d'élus de la majorité partis faire une pause ou autre loin de la salle du conseil...

Leurs voix étaient comptabilisées alors que légalement ils auraient dû être présents physiquement lors du vote.
Puisque présents au début du conseil, personne n'avait procuration pour voter en leur nom pendant leurs absences de 5, 10, 15 mn.

Procédé récurent... leurs voix étaient comptabilisées comme si ils avaient voté.

On est proche de ce qui est reproché à M. Pelon. Deux poids deux mesures ;-)
#5 - Le 12 mai 2017 à 13h05 par diabolo menthe, St Naz
et quand 10 députés RPR tournaient 350 clefs de nuit à l assemblée pour voter à la place des absents ??
#6 - Le 12 mai 2017 à 15h03 par Moyon, St.nazaire
# 4
IL semblerait que le cas de Trignac serait fondamentalement différent puisqu'il aurait s'agit d'avoir fait voter un élu démissionnaire ...
Connaissant les opposants minoritaires à St.Nazaire, ils n'auraient pas manqué de réagir à des scrutins hors procédure.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter