Saint Nazaire Infos

Trignac : Force Ouvrière des territoriaux dénonce des dysfonctionnements à la mairie

Selon FO des agents vivent des conditions de travail anormales. Le syndicat évoque même de tentatives de suicide.

Mairie de Trignac, où est l’apaisement ?

" Il est bien connu que la fonction publique est grande pourvoyeuse de souffrance au travail et la mairie de Trignac ne fait pas exception à cette règle contrairement à ce qu’on pourrait nous laisser croire… Même le médecin du travail l’a constaté lors d’une réunion CHSCT avec les représentants du personnel.

Nous constatons malheureusement que des agents sont en arrêt de travail après avoir vécu des conditions de travail anormales les poussant même à la tentative de suicide ! Des réorganisations de service sans concertation avec des agents concernés sont mises en application coûte que coûte. Des carrières freinées, des agents promus au grade supérieur dans des conditions floues au détriment de ceux qui rempliraient les conditions, des réductions de salaire pour certains avec « placardisation ». Sans compter le peu ou voire pas d’informations à destination des agents à tel point qu’ils se posent des questions, qui restent sans réponses. D’ailleurs, le syndicat FO a demandé en toute légitimité des documents dont une partie ne nous a pas été communiquée… Que peut craindre la mairie de Trignac si elle n’a rien à se reprocher ?

Nous dénonçons des départs du personnel, des décisions que nous constatons d’illégales qui feront l’objet d’un recours au tribunal administratif, des soins médicaux à la charge de la mairie qui ne sont toujours pas payés au praticien et le manque de mise en conformité des normes de sécurité dans certains secteurs (incendie, électricité, amiante, salles publiques, personnel non formé, etc.) au risque des agents et de la population.

Force Ouvrière déplore que ces situations anormales subsistent alors qu’elles devraient se régler en toute légitimité et dans les plus brefs délais. Nous avions alerté la sous-préfecture de Saint-Nazaire, mais ce fut un « coup d’épée dans l’eau » et nous avions bien compris que nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes. Nous sommes dans un « cercle vicieux » que le syndicat Force ouvrière souhaite briser pour des conditions de travail saines et ce, pour tous les agents !

Force Ouvrière reste vigilant sur les futures propositions de la mairie et combattra toutes formes d’agissements allant à l’encontre des agents. Une fois de plus, le manque de concertation avec le personnel, le manque d’informations et le manque de dialogue social, mèneront tout droit dans une situation conflictuelle et néfaste mettant en péril, le service rendu au public !"

30/03/2019 | 0 commentaire
Article précédent : « Trignac : Lisa Urt en concert au centre culturel Lucie-Aubrac »
Article suivant : « Grand Débat National - Réunion publique d'échanges à Trignac »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter