Saint Nazaire Infos

Travaux Hélyce : l'inquiétude monte chez les commerçants

Un peu plus de trois mois après le début des travaux estampillés Hélyce, les craintes se multiplient chez les commerçants nazairiens, qui s'attendent à vivre une situation difficile pendant plusieurs mois.
Rue du commandant Gâté.
Rue du commandant Gâté.

Les travaux réalisés pour l'arrivée du futur bus à haut niveau de service, c'est un petit peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Quelques mois après la mise en place du stationnement payant et alors que la crise économique perdure, le centre-ville nazairien se transforme en chantier géant, dans le cadre du projet Hélyce. « On cumule trois facteurs, explique Laurence Guiho, vice-présidente de l'association des commerçants de Saint-Nazaire centre. Et c'est plutôt difficile à gérer dans une ville comme Saint-Nazaire. »

Un peu plus de trois mois après le début des travaux d'assainissement, les commerçants du centre-ville sont sur les dents. « Ce qu'on vit là, ce n'est qu'un avant-goût ! » lâche la commerçante dont le magasin, quartier des halles, n'est pas directement touché par les travaux. Depuis mi-janvier, des travaux préparatoire destinés à moderniser les réseaux d'assainissement, électriques ou de gaz sont en cours, rue d'Anjou ou avenue de Gaulle notamment. Dès le mois de juin, les travaux d'aménagement de voirie prendront le relais sur la majeure partie du tracé, avenue de la République, rue Jean Jaurès, rue d'Anjou et avenue de Gaulle. « Le commerce sera impacté pendant au moins deux ans, anticipe Laurence Guiho. Il va falloir tenir la distance ! »

La vice-présidente de l'association est persuadée que ces travaux sont « un mal pour un bien » qui permettra à terme de redynamiser le centre. Mais les craintes s'installent petit à petit. « Ceux qui ont une clientèle établie pourront certainement faire face mais comment feront ceux qui ont une trésorerie fragile, ceux qui sont installés depuis un ou deux ans ? Il y a un risque énorme pour les jeunes boutiques. » Le commerce nazairien concerne aujourd'hui quelque « 3 000 emplois », souligne Laurence Guiho.

 

Baisse du chiffre d'affaires de 18%

 

Les commerçants qui s'estimeront impactés par les travaux du projet Hélyce pourront se tourner vers une commission d'indemnisation récemment créée. Mais, là encore, les inquiétudes sont fortes. « La commission sera-t-elle suffisamment réactive ? Si elle tarde à réagir, les commerçants qui auront déposé un dossier ne seront peut-être plus là quand on pourra les aider. » Peu confiante, Laurence Guiho prévoit d'ores et déjà des conditions d'accès à l'indemnisation « draconniennes ». « Il faudra prouver que la baisse du chiffre d'affaires est liée précisément aux travaux et pas à la crise actuelle. Mais comment mettre tout ça noir sur blanc ? »

Nelly Moyon, dont la bijouterie est installée depuis 18 ans avenue de la République, prépare un dossier. Pour l'étoffer, elle immortalise les chantiers qui se succèdent depuis octobre devant sa boutique. Après une première phase de travaux à l'automne, c'est au mois de janvier que la situation a été la plus critique pour la commerçante. Un chiffre d'affaires en baisse de 18% et un magasin « enfermé », avec une vitrine inaccessible. La commerçante s'attend à voir défiler camions et engins jusqu'en mai 2012. « On a encore le temps de se faire des cheveux blancs... »

« Mettre de la couleur dans le centre »

Laurence Guiho.
Laurence Guiho.

Laurence Guiho est catégorique : « Le centre n'est pas accueillant. » Sans parler des travaux estampillés Hélyce, la représentante de l'association de commerçants estime qu'il n'est « pas agréable de flâner ». « Pas de fleurs, pas de verdure, pas de couleurs... C'est un centre-ville qui ne vit pas. » Evidemment, le chantier du bus à haut niveau de service n'arrange rien à l'affaire. « On a coupé tous les arbres avenue de la République... » Mais, selon Laurence Guiho, il faudrait surtout penser à relier le centre au front de mer, « bondé le week-end », avec « une coulée verte ».

Auteur : CC | 06/04/2011 | 12 commentaires
Article précédent : « Ve Salon du mariage »
Article suivant : « Grecs VS STX, délibéré reporté à décembre »

Vos commentaires

#1 - Le 09 avril 2011 à 11h01 par juju, Saint-nazaire
comme le dit cette commerçante, il ne faut pas oublier que c'est un mal pour un bien!
si enfin on a un centre ville ou il fait bon se promener, et bien temps mieux!
#2 - Le 13 avril 2011 à 13h24 par GOUPIL
oui je suis d'accord avec juju. Je ne comprends pas bien, les commerçants veulent que ce soit mieux mais sans travaux ? certains commerçants ne sont pas mécontents de leur CA depuis un an alors est ce que c'est toujours la ville, la crise, les travaux qui sont responsables ?
#3 - Le 22 avril 2011 à 14h21 par dédée, Saint-nazaire
j'en ai marre d'entendre les commerçants se plaindre.. il faut croire qu'ils parlent sans se renseigner en plus. Quand je regarde le projet Hélyce, eh oui, nazairienne je me renseigne ou je vis,et bien après il aura effectivement plus d'arbres, plus de vert, des beaux trottoirs, les travaux pour hélyce devraient contribuer à ce que vous demandez...
renseignez vous sur le site de la ville. Moi je dis que c'est aussi les commerçants qui n’arrêtent pas de se plaindre, ou qui ont des vitrines toutes moches, qui font qu'on a pas envie de se promener, mais j'espère qu'ils feront mieux quand la ville ressemblera aux plans que j'ai vu.
#4 - Le 06 mai 2011 à 22h39 par Mathias , Versailles
St Nazaire est une ville qui se développement rapidement, au travers de plusieurs grands projets : elle pousse vers l'Ouest avec "Ville-Ouest", son centre-ville gagne du terrain avec "Ville-Port", elle retrouve de l'attractivité avec son nouveau font-de-mer "Ville-Plage", et maintenant elle redevient dynamique avec son projet d'affaires "Ville-Gare".
Alors, on peut logiquement s'attendre à ce qu'un projet "Ville-Centre", de plusieurs centaines de millions d'euros sur plusieurs années vois le jour.
Autrement dit, rien à voir avec le projet hélYce, qui lui prévoit simplement de revoir l'aménagement urbain le long de son tracé pour seulement quelques millions d'euros étalés sur quelques mois de travaux.
C'est toute la structure urbaines qu'il faut revoir : il faut effectivement refaire les rues de l'hyper-centre, aménager de véritables places publiques (place de l'hôtel-de-ville et place des Martyrs, principalement), rendre des rue piétonnes, pavés, arboré et fleuri...
Mais outre une voirie entièrement revu, et un matériel urbain plus audacieux, il faut également mettre la paquet sur le "bâti", en détruisant les immeubles les plus endommagée pour en construire de nouveaux, plus hauts et plus "beau", tout en refaisant à neuf (requalification urbaine) les vieux immeubles linéaires de l'avenue de la Rep'
Si les gens vont dans le Centre-Ville de St Nazaire, ce n'est pas pour y flâner... mais simplement pour y travailler où quand on a quelque chose à y faire, et ca doit changer !!!
Y'en a marre de se croire avec 50ans de retard, rien n'a changé... St Nazaire n'est pas Stalingrad, mais une cité océane !
#5 - Le 08 mai 2011 à 21h48 par christian flavian, St-nazaire
Mathias, tu les trouves où les "centaines de millions"? Tu fais quoi des gens qui vivent dans les immeubles que tu veux détruire pendant les travaux?
Tu te présentes en 2014? Depuis le temps que tu y penses, va falloir y aller et proposer véritablement un projet.
Tu as surement quelques bonnes idées dans le lot, mais je ne suis pas certain que tu connaisses la réalité financière d'une ville de 70 000 habitants ;-) Il y a les envies, les rêves et de l'autre la réalité... St-Nazaire n'est pas une ville riche, ses habitants paient déjà des impots à haut niveau pour ceux qui sont imposables. L'état ne sort plus son chéquier, les régions et départements ne sont pas dans le financement de tels projets urbains, et d'alleurs s'ils le faisaient, les impots des habitants augmenteraient par la même occasion.
En revanche au lieu de financer un aéroport inutile, on pourrait mettre de l'argent dans le renouvellement urbain, je suis d'accord.
#6 - Le 09 mai 2011 à 11h54 par Mathias , Versailles
Bonjour,

Où trouver des centaines de millions ? Au même endroit que le Maire actuel qui, mis bout à bout, à presque su trouver le milliard pour ces différents projets : Ville-Ouest, Ville-Port I II III, et maintenant Ville-Gare + hélYce.
Mais admettez qu'il faudra, au bas mots, quelques centaines de millions pour refaire ce centre-ville de A à Z.
(P.S: J'ai jamais dis qu'il fallait foutre les gens à la porte, d'ailleurs dans les quartiers Ouest, quand la municipalité a détruit des centaines de logements, ils n'ont pas été foutu à la rue me semble-t-il. Détruire de vieux logements, construits à la hâte, mal isolés thermiquement et phoniquement, ne serai pas une grande perte, et d'ailleurs une mise à neuf coûterai tout aussi cher...).
Mais quand on voit les millions qui n'ont pas étaient investi en temps voulu dans le centre-ville depuis dès années, il faut bien avoir en tête que 1€ non dépensé engendrera tôt ou tard 1€ supplémentaire de surcoût. (Je précise que c'est une image, mais c'est l'idée...)
#7 - Le 10 mai 2011 à 11h25 par GOUPIL
Pour faire le Ruban bleu la ville à trouvé de l'argent, même si le centre en lui-même est un domaine privé, la ville a payé cher pour qu'il puisse venir s'installer mais pendant ce temps elle a laissé son centre ville se délabrer ! il me semble qu'à Saint-Nazaire on ne fait pas toujours les choses dans le bon ordre ! et pourquoi ca ?
#8 - Le 10 mai 2011 à 17h53 par pascal
Désolé pour les commerçants mais je ne viendrais plus dans le centre ville, déjà que les parking sont devenu payant (ok, c'est gratuit 1h, mais on a pas le temps de faire grand chose en 1h...), et maintenant, on va se taper des travaux dans tout les sens... quand au busway, il va plus inciter les gens à se rendre (en voiture) dans les zones commerciales periphériques (ou les parkings sont gratuits) que sont géant océanis, l'immaculée et Trignac...
#9 - Le 16 mai 2011 à 18h15 par GOUPIL
Heureusement des nazairiens plus citoyens que pascal n'abandonnent pas leur centre ville parce qu'ils aiment leur ville ! quant au stationnement combien de mécontents contre de nombreuses personnes qui trouvent "formidable" de pouvoir se garer sans tourner... de plus effectivement il y a une heure gratuite et un tarif très attractif par rapport aux autres villes. Peut-être serait-il intéressant de calculer l'essence consommée et le prix d'un stationnement !
#10 - Le 16 mai 2011 à 19h12 par pascal
Il n'y a pas d'histoire de citoyenneté dans mon message, c'est juste une constatation et un ressenti que je partage avec beaucoup plus de monde que vous ne pensez... il est clair que pour quelqu'un n'habitant pas dans l'hypercentre, l’accès est plus facile aux zones commerciales extérieures, et ceci ne devrait que se confirmer avec les nouveaux aménagements.
On constate aussi que les parkings payants "formidables" encourage à prendre les transports en communs, la preuve?: tous les parkings autour de la gare sont payants... de quoi inciter à prendre le train
#11 - Le 17 mai 2011 à 13h46 par juju, Saint-nazaire
et bien moi aussi je me demande ou on les trouve les centaines de millions!!à Versailles?
Franchement il ne me semble pas raisonnable de rendre les rues piétonnes partout comme vous le sous entendez, je suis d'accord que le centre doit être rénové, embelli, fleuri, plus de poubelles, éventuellement avec une touche de couleur, plus de bancs ou d'espaces de discutions, des bancs comme sur le bord de mer avec quelques arbustes sur la place des droits de l'homme, ou un kiosque en permanence, pourquoi pas..que la place de la mairie doit également être refaite...
Mais pour tout cela , il faudra bien accepter les travaux. On ne peut pas demander du renouveau, ou du nouveau et dire déjà qu'il y en a marre des travaux!!!
Il y a la quelque chose avouez le qui ne va pas...
#12 - Le 08 juin 2011 à 01h45 par Mathias , Versailles
Oui Juju, je suis parfaitement d'accord avec votre commentaire, vue sous cette angle. Mais ce n'est pas exactement ce que je voulais dire : St Nazaire est une ville avec de grandes artères, il serait donc ridicule de les transformer en rues piétonnes. Moi je disais simplement qu'il fallait en cibler certaines reliant les points stratégiques entre eux (un maillage, un parcours reliant des équipements ou des enseignes), articulé autour de la Place des Martyrs qui est le meilleur endroit géographique pour cette de projection.
Ce qui me frappe dans cette ville, c'est malheureusement de la voir aussi vide, rien à y faire... Pourtant j'en ai vue beaucoup des villes de cette taille, et c'est l'une des plus tristounette (et pourtant c'est une ville côtière, portuaire et maritime). Mais tout le monde sait pourquoi personne n'aime s'y balader, alors je ne vois pas pourquoi on ne ferai rien pour que cela change.
Ce n'est pas à la municipalité de tout faire, c'est évident, les partenaires privées ont tout aussi à y gagner, il faut densifier tout ca !!! (je ne parle pas de construire des tours, mais plutôt un logis dense, comme ce qui existe déjà à St Nazaire, sans pour autant systématiquement tout bétonner).
Le problème de St Nazaire est clairement identifié, c'est une ville trop étalé (et donc peu dense), même son centre-ville est ridiculement peuplé... Pour faire marcher les commerces actuelles comme ils devraient, et en attirer d'autres, il faudrait que la ville gagne au bas mot 20 000 habitants supplémentaires dans ces limites actuelles (donc surtout en centre-ville). C'est là qu'intervient l'investissement privée, porteur de projets et donc d'emplois.
Quand St Nazaire était en reconstruction, on lui projeta d'abriter 150 000 habitants, ce qui avec la crise qui suivi cette folle expansion ne fut pas le cas... (tout à parier que le mal vient aussi de là, avoir tailler une ville trop grande avant même qu'elle ne soit achevé, et qui n'accueille finalement que moitié moins)

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter