Saint Nazaire Infos

Travaux avenue du Général De Gaulle

La circulation sera interrompue à aprtir du lundi 7 juillet, sur l’avenue du Général De Gaulle afin d’assurer des travaux d’entretien de la voie utilisée par les bus hélYce.

L’avenue du Général De Gaulle (Saint-Nazaire) sera fermée à la circulation entre :
- à l’Ouest : entre l’avenue Ferdinand de Lesseps et la rue Pierre de Mendès France (au droit des Finances Publiques) du lundi 7 juillet au matin jusqu’à l'après-midi du vendredi 11 juillet
- à l’Est : entre la rue d’Anjou et la rue de Bretagne (au droit du centre des impôts) du lundi 7 juillet midi jusqu'à l’après-midi du vendredi 11 juillet.

Toutefois, les automobilistes pourront circuler sur la place François-Blancho ainsi qu’entre les avenues de la République, Léon Blum et Pierre Mendès-France pour accéder au Centre-Ville par les deux giratoires au droit de la station « Hôtel de Ville ».

Les circulations piétonnes seront maintenues.


Par ailleurs, la circulation des bus STRAN (hélYce, U2, U3, U4, Zenibus) sera modifiée et la station « Hôtel de Ville » ne sera pas desservie (www.stran.fr – 02 40 00 75 75).


Planning prévisionnel :
- lundi 7/07(matin): début de la dépose des bordures côté Ouest.
- lundi 7/07(après-midi) : fin de la dépose des bordures côté Ouest et début de la dépose des bordures côté Est.
- mardi 8/07(matin) : fin de la dépose des bordures côté Est et début de la dépose des bordures rue Jean-Jaurès.
- mardi 8/07(après-midi) : fin de la dépose des bordures rue Jean-Jaurès.
- mercredi 9/07:remplissage en grave bitume par couche successive avec compactage de chaque couche.
- jeudi 10/07(matin) : tapis de chaussée en enrobés.
- jeudi 10/07(après-midi) et vendredi 11/07 : refroidissement des enrobés.
- vendredi 11/07(fin d’après-midi): ouverture à la circulation.

Pour plus de renseignements : Mairie de Saint-Nazaire (Bureau d’études d’aménagement Urbain) 02 40 00 40 66
Source communiqué de la Mairie

 

05/07/2014 | 9 commentaires
Article précédent : « Mistral : Le FN demande une clarification »
Article suivant : « Gare : 150 nouvelles places de parking »

Vos commentaires

#1 - Le 06 juillet 2014 à 00h23 par ymocca
2 ans après la réalisation , il faut déjà tout reprendre ...
et ce n'est pas le seul endroit !
#2 - Le 07 juillet 2014 à 11h32 par jean-yves, Saint-nazaire
La seule information utile serait que les services de la mairie (ou de la Carene) nous expliquent pourquoi il nous faut encore payer (ce sont nos impôts qui financent) pour refaire ce que l'on a fait il y a à peine deux ans, mais ça, j'ai peur qu'il ne faille pas y compter.
Est-ce pour soutenir l'emploi ?
#3 - Le 08 juillet 2014 à 10h23 par franck berthelot, Sn
Non c'est juste que les gugus qui ont bossé sur le tracé n'avaient pas prévus que les 15 tonnes à vide et 29 tonnes maxi d'un bus-way bondé allaient défoncer les bordures des voies à force de passages.

Donc après 2 ans, on supprime les bordures en béton pour les remplacer par un simple granulé gris comme sur le reste du parcours à partir de la rue Gustave Gâté.

Espérons que ce soit payé par les assurances, pas par la Carène (donc nous).
#4 - Le 08 juillet 2014 à 19h18 par jean-yves, Saint-nazaire
Bien sur que ma dernière phrase était ironique. Ce que je voulais dire, c'est que la mairie, qui sait communiquer pour annoncer les travaux, pourrait jouer franc jeu et en expliquer le pourquoi.
Une dernière remarque: même si ce sont les assurances qui paient, c'est quand même nos impôts qui paient les primes d'assurance et les dividendes des actionnaires de ces mêmes assurances. Et donc, au final, c'est forcément le contribuable qui paie. Cela mérite qu'on y prête attention, non ?
#5 - Le 12 juillet 2014 à 19h16 par Yaka faucon, Saint-nazaire
Certains devraient se renseigner avant d'affirmer!

Le fait d'avoir "oublié" que les dalles surélevées aux endroits où "Hélyce" monte ou descend de ses couloirs constitue sans doute une erreur que le manque d'expérience peut expliqué.

Rappelons qu'avec des passages toutes les 10mn, les organes mécaniques des véhicules subissent des chocs répétés qui justifient sans doute de chercher à y remédier en aplanissant les marches.
je ne crois pas qu'il faille parler de malfaçons dans les scellements des plaques.
#6 - Le 13 juillet 2014 à 12h18 par franck berthelot, St-nazaire
@Yaka
Le "manque d'expérience" dont vous parlez me fait bien rire!
Des voies de bus avec des bordures de ce type, si c'est nouveau à SN, cela existe depuis 30 ans dans de nombreuses villes!

C'était comme les pavés de la gare ou devant la mairie, refaits tous les 2 ans alors que les pavés parisiens qui voient passer 10 fois plus de voitures ne bougent pas!

Oui il y a eu un problème à la conception, et oui il y a des responsabilités à chercher chez les gens qui pondent un projet depuis des bureaux sans "bouger leur cul" sur le terrain!

Les travaux la semaine dernière ne concernent pas un problème sur les véhicules mais bel et bien sur la chaussée, dont les dalles ont été remplacées par endroits par du goudron depuis déjà plus d'un an!

Les voitures, moins solides que les bus, subissent bien plus avec les nids de poules et les entrées de trottoirs.

Souvenez-vous de la présentation pompeuse avec animation du carrefour de la gare. "Notre concept montre qu'il n'y auar jamais de bouchons, pas plus de 6 à 8 voitures avant que le flux ne s'écoule"... Bla bla bla...

Passez voir le pont de la Matte et l'avenue de la république si y'a pas plus de 6 à 8 voitures le soir!
#7 - Le 14 juillet 2014 à 11h50 par Yaka faucon, Saint-nazaire
Il n'est pas question de bordures de mais de dalles surélevées qui constituaient à chaque monté et descente, des chocs même mineurs mais à répétition!
Regardez bien: les interventions font une quinzaine de mètres de façon à supprimer les attaques et descentes des les marches hautes de quelques centimètres que constituait les dalles à ces endroits et uniquement avenue De Gaulle. Sauf erreur, ailleurs les bus circulent de plain-pieds.
#8 - Le 15 juillet 2014 à 13h56 par jean-yves, Saint-nazaire
Et donc, finalement, on ne sait toujours pas si la cause de ces travaux est pour remédier à un défaut de réalisation ou à un défaut de conception, entraînant soit une dégradation accélérée des bus, soit un inconfort pour les conducteurs et/ou les passagers. Le silence de la mairie (ou de la Carene) est quand même très profond. Mais au fait: ces travaux sont pris sur quel budget ? Cela va-t-il impacter d'autres travaux de voirie tout aussi urgents qui eux auraient peut-être mis fin à la dégradation de mon véhicule ou de mon séant en vélo, voire amélioré ma sécurité (et celle des autres, bien sur)? Quand on pense qu'il parait que l'on manque de budget pour mettre en place de simples panneaux de signalisation, par exemple pour les laissez le passage cycliste aux feux.
#9 - Le 16 juillet 2014 à 09h47 par marc'o, St-nazaire
Ce n'est pas pour une question d'usure des bus ou d'inconfort des passagers qu'il y a eu des travaux... mais pour une raison de dégradation des bordures de la voie de bus!!! Ca a été dit, écrit et c'était visible (les bordures cassées).

Et au passage je trouve lamentable ce qui a été fait avec un goudron de base qui fait tache par rapport au reste au lieu de refaire la bordure en granulé comme sur les autres boulevards où passe HélYce! A moins qu'il ne soit "injecté" par dessus?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter