Saint Nazaire Infos

Tournoi U 17 du SNOS : Les Chamois niortais s'imposent facilement

Il n'y a pas eu de surprise hier après-midi lors de la finale du Tournoi U 17 ans du SNOS. Les Chamois niortais grandissimes favoris inscrivent leur nom pour la 3e fois au palmarès de cette épreuve en s'imposant aisément face à une valeureuse formation locale sur le score de 4 à 0.

« C'était complètement inattendu ». Comme beaucoup d'observateurs, Clément Porcon cheville ouvrière de l'organisation a été véritablement surpris de la présence de son équipe en finale du tournoi. « Ça n'est jamais arrivé depuis la création de ce rendez-vous en 1986. En demi-finale, ils se sont imposés 2 buts à 1 avec deux réalisations imparables face au district 72, alors qu'ils semblaient à la ramasse physiquement. Personne n'en revient. Notre meilleur classement était jusqu'à ce jour 3e en 2001 ». Simples outsiders dans cette épreuve, les jeunes joueurs du SNOS ont fait preuve d'une belle constance tout au long des deux jours et d'un mental exceptionnel. En quart de finale face au district 44 finaliste l'an passé, les jeunes Nazairiens n'ont pas tremblé dans la séance des penalties en l'emportant 5 à 4. Mais en finale, contre les Chamois Niortais qui évoluent en National, la marche était trop haute pour le SNOS. Dominés de la tête et des épaules par les joueurs des Deux-Sèvres, les locaux n'ont pu offrir que leur vaillance et s'inclinent en toute logique 4 à 0. Quant au Stade nazairien, autre favori de l'épreuve et vainqueur en 2010, il a dû se contenter d'une 3e place quelque peu décevante. Un règlement de comptes ?
 D'un tournoi international, le rendez-vous du SNOS s'est transformé en épreuve nationale, voire régionale. La 26e édition s'est donc déroulée sur deux jours et à une date différente de l'an dernier. Cette modification dans le calendrier a obligé les organisateurs à revoir leur copie et par voie de conséquence à concentrer leurs efforts sur un tournoi d'envergure nationale. Une décision qui visiblement n'a pas été du goût de tout le monde, à commencer par Clément Porcon qui n'est pas tout à fait sur la même longueur d'onde que son président. L'incontournable bénévole du SNOS voit plutôt dans ce changement de stratégie, la résultante d'un règlement de comptes orchestré par Jean-Michel Talbourdel en charge des sports à la mairie : «Officieusement, je crois savoir que Monsieur Talbourdel s'est fâché suite à une réflexion mal acceptée lors de la 25e édition. Il lui aurait été reproché le fait que les infrastructures ne soient à la hauteur pour accueillir des équipes étrangères et en particulier les toilettes. Visiblement, Jean-Michel Talbourdel n'a pas apprécié qu'on lui dise ses quatre vérités d'où cette fâcherie. » Quant à la version officielle, donnée par Jean-Marc Guinoiseau président du SNOS et Kada Mahour conseiller municipal subdélégué aux sports, elle fait état d'un souci de date et de réengazonnement des terrains par les services municipaux.

Auteur : Yvon Enaud | 30/05/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les jeunes nazairiens remportent le tournoi de beach soccer »
Article suivant : « Le ballon rond sur tous les terrains du 28 mai au 4 juin »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter