Saint Nazaire Infos

Tourisme : opération séduction pour Saint-Nazaire et Gijon

A quelques semaines du début de la saison touristique, les deux villes reliées par l'autoroute de la mer Saint-Nazaire et Gijon mettent en place un programme de séduction commun.

Premier été pour l'autoroute de la mer Saint-Nazaire-Gijon. La liaison entre la ville française et l'espagnole a été mise en place en septembre 2010 pour désengorger les routes du sud de la France. Et si la ligne est principalement utilisée pour le transport de marchandises, elle intéresse aussi les particuliers. Les offices de tourismes des deux têtes de ligne ont donc décidé de mettre en oeuvre une promotion mutuelle. Les villes comptent prouver qu'elles sont plus qu'une porte d'entrée vers d'autres régions et valent à elles seules le voyage

Un bus touristique ce week-end

Depuis le 28 mars et jusqu'à fin mai, une campagne d'affichage vante les mérites de la ville du nord-ouest de l'Espagne dans les rues de Saint-Nazaire. Même principe en mai et juin mais à Gijon cette fois-ci. Pour se familiariser avec leurs offres touristiques, les deux villes s'apprêtent à « échanger du personnel ». Du 9 au 13 mai, Saint-Nazaire Tourisme et Patrimoine accueillera deux agents d'accueil espagnols. Même chose à Gijon avec du personnel nazairien du 13 au 19 mai.
Ce week-end, un bus touristique sillonnera Saint-Nazaire pour promouvoir l'attrait de Gijon et des Asturies.

Vendredi 8 avril de 16h à 19h30 sur le parking du centre commercial Auchan à Trignac.
Samedi 9 avril de 9h30 à 19h30 sur l'esplanade des droits de l'homme, à Saint-Nazaire.
Dimanche 10 avril de 9h à 13h sur le marché de Saint-Nazaire, devant les halles, et de 15h à 19h30 place des Escholiers à La Baule.

Débuts prometteurs pour l'autoroute de la mer

Plus de six mois après la première traversée de Saint-Nazaire à Gijon, en Espagne, l'autoroute de la mer s'approche de son rythme de croisière. « Le démarrage a été au-delà de nos espérances, souligne Jonathan Claquin, de LD Lines, qui exploite la ligne transgascogne. Les volumes continuent à augmenter de façon constante, essentiellement en fret. » Si bien que le Norman Bridge devrait prochainement être remplacé par un navire offrant de plus grandes capacités de transport. Actuellement, un peu plus de 70 remorques peuvent embarquer pour une traversée de 15 heures. Elles pourraient être « entre 100 et 120 » dans les prochaines semaines. Quant au nombre de passagers, il passerait de 400 à 518. Actuellement, trois liaisons sont programmées dans les deux sens. En fonction du succès du nouveau navire, la fréquence des traversées pourrait être revue à la hausse.

07/04/2011 | 4 commentaires
Article précédent : « Tourisme : de « ville-port » à « une ville à la mer » »

Vos commentaires

#1 - Le 22 avril 2011 à 13h39 par barovin, Morsang Sur Orge 91390
J'ai vu le reportage à la télé....j'rai trouvé cela très intéressant pour rejoindre l'Espagne ou le portugal
#2 - Le 23 août 2011 à 09h56 par bourdon
pourquoi ne pas autoriser la liaison aux passagers avec vélos
#3 - Le 19 mai 2012 à 18h40 par the56, Plougoumelen
Je suis allée consulter les tarifs concernant la traversée St Nazaire-Gijon, nous partons au Portugal cet été, ils sont beaucoup trop chers, pas du tout ce que j'attendais, 800 euros pour 3 personnes et la voiture, tant pis à ce tarif nous prendrons la voiture même si c'est beaucoup plus fatiguant.

Si vous avez des solutions pour une traversée moins chère, je suis partante !
Merci d'avance,
#4 - Le 27 février 2013 à 17h47 par Trouvé, Tharon Plage
Moi aussi, j'ai été fort déçu des tarifs pratiqués pour la traversée. C'est dommage, j'aurai volontiers essayé.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction 06 67 10 27 00 Publicité 06 08 65 26 92  |   Nous contacter