Saint Nazaire Infos

Tour d'horizon avec Kevin Izorce : "Mes projets, mes amis politiques, mes espoirs, mes emmerdes"

Alors qu'en cette période estivale, beaucoup sont encore en vacances, Kévin Izorce est toujours sur la brèche. Entre sa société Sérinity Croisières/Cruise, la complexité administrative pour mener à bien son projet, et son action municipale sur le terrain, celui qui conjugue avec une certaine réussite son rôle de chef d'entreprise et de conseiller municipal d'opposition n'a que peu de répit. Il a malgré tout pris le temps, de faire un petit tour d'horizon avec Saint-Nazaire-Infos.fr et profité de l'occasion pour égratigner Joël Batteux, et Jean-Louis Garnier deux poids lourds de la politique locale entre lesquels il n'est pas facile de se faire une place. Il parle également de sa société Sérinity Croisières/Cruises et de l'annonce d'un nouveau paquebot pour les chantiers à l'automne.

Tout d'abord abordons en quelques mots, la polémique qui s'est installée ces derniers jours, suite aux déclarations de Patrice Builting après les Escales. Quel est votre sentiment sur cette affaire qui n'avait pas lieu d'être ?

C'est le résultat du discours politique qui a été tenu lors du discours d'inauguration du festival par Joël Batteux et par Eric Provost. La majorité locale a pris les Escales en otage, alors que cette manifestation n'a rien à voir avec la politique. En tant que membre du conseil d'administration des Escales, je trouve cela regrettable et je saurai en faire part à Patrice Builting qui par ailleurs a accompli un formidable travail. Je ne crois pas que sur les 40 000 spectateurs présents soient allés au festival des musiques noires en disant : " c'est un pied de nez à la politique de Sarkozy".

 Que pensez-vous des déclarations de Jean-Louis Garnier ?

Il s'agit de propos d'une autre époque, qui rappelle le temps des colonies. Sa déclaration fait suite au discours de Joël Batteux. Mais ni le maire, ni Jean-Louis Garnier n'ont le droit de s'approprier les Escales, et encore moins ce dernier qui n'a pas voté "pour" la mise en place du festival. Jean-Louis Garnier est un électron libre qui agit sans réelle stratégie. S'il en avait une, il ne serait pas tout seul. Ses propos stigmatisent une partie de la population. Je le répète, le festival n'est pas la propriété d'une majorité, mais celle des habitants de St Nazaire.

 Y a-t-il un climat délétère au sein du conseil municipal, comme certains le prétendent ?

Depuis 2008, il y a eu une évolution dans un sens meilleur. Depuis l'arrivée de Batteux, la démocratie n'est pas innée à Saint-Nazaire. Il y a un manque de concertation évidente face à un homme qui n'en a plus rien à faire des avis des uns et des autres. Son image n'a plus d'importance, car il n'a plus rien à perdre.

Mais, on doit quand même à Joël Batteux une certaine évolution de la ville avec de nombreux projets ?

Joël Batteux est un développeur. Il a un certain talent pour ça. Il aime porter les projets. Malheureusement, c'est le service après-vente qui est défaillant. Il se repose sur ses lauriers. C'est un problème. Je le comprends, le fait d'entretenir ça ne paie pas. Prenons le cas de la base sous-marine. Son état est assez inquiétant. Dans mon projet municipal, j'avais émis le fait d'établir une étude par une société indépendante et de soumettre la population à un référendum sur la question "pour ou contre la base sous-marine". Avec mon groupe,  nous voterons contre l'installation de nouvelles structures. L'existant est suffisant. Il faut impérativement une étude afin de déterminer avec exactitude, l'étendue des travaux à effectuer.

 Est-ce à dire que la base sous-marine est dans un état pitoyable ? 

Pendant 50 ans elle n'a pas eu d'entretien. Je connais mieux cet endroit que Joël Batteux, pour y avoir travaillé et aujourd'hui, elle est en meilleur état qu'auparavant. Aujourd'hui, la majorité veut entreprendre des travaux d'aménagement extrêmement onéreux. C'est notamment le cas de l'alvéole 12 qui doit remplacer la salle Jacques Brel. À côté, il y a le Life qui pourrait avoir la même utilité. Ce projet de l'alvéole 12 va engendrer un coût de 5,5 m d'euros. C'est une aberration et on peut considérer qu'il a là gaspillage de l'argent des contribuables nazairiens. 

David Samzun a annoncé officiellement sa candidature à la candidature pour succéder à Joël Batteux. Vous-même serez-vous partant en 2014 ?

L'annonce de David Samzun était un secret de polichinelle. Personnellement à l'heure actuelle, il est trop tôt pour moi de savoir si je serai candidat. Si tel est le cas, je crois qu'il faudra établir une liste qui regroupe plusieurs tendances, autour d'un projet commun et avec des idées concrètes.

 Seriez-vous tenté d'ouvrir votre porte à des formations de la majorité actuelle, telle que Label Gauche ?

Des approches peuvent être étudiées. Leurs idées ne sont pas débiles. Je rappellerai cette citation qui apparaît dans un ouvrage d'Evelyn Hall en 1906. L'auteur l'utilisait pour résumer ce qui semblait être l'état d'esprit de Voltaire :  «Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer»

 Est-ce à dire que la succession ne sera pas facile ?

Une chose est sûre, la future municipalité aura de lourds chantiers de réhabilitation. Venir après Batteux, ce n'est pas si simple. Il a délaissé l'entretien de beaucoup de bâtiments.  

 Et si une grosse pointure venait à se présenter ?

Effectivement, il s'agit d'un bruit qui court depuis quelque temps, dans les rangs de l'UMP. Ca ne me gêne pas, mais personnellement je ne crois pas au parachutage. Ici on est à Saint-Nazaire. Quoi qu'il en soit, je m'effacerai si nécessaire au profit du candidat le mieux placé.

Êtes-vous candidat aux prochaines cantonales ? Non ! Mon canton n'est pas renouvelable et j'ai un très gros projet personnel à mener à bien.

Justement, où en êtes-vous ?

La commercialisation du navire va débuter dès septembre, puisque nous sortons notre 1re plaquette commerciale la semaine prochaine. Les demandes affluent déjà et c'est bon signe. Sérénity Croisières Cruises (qui exploitera le navire) est actuellement une SARL - qui devrait se transformer en SAS -  crée depuis le 4 août. Personnellement, je viens de prendre la direction de l'entreprise, après avoir été nommé gérant la semaine dernière. J'étais heureux car petit à petit, je parviens à monter un projet de 2,5 millions d'euros avec 938 euros de chômage. Nous touchons presque au but et les travaux seront réalisés cet hiver uniquement par des sociétés locales. L'équipage sera opérationnel fin septembre. Le trajet entre Athènes et St Nazaire se fera à l'automne avec un équipage composé à 50 % de français et 50 % de Grecs.

D'ici la rentrée, nous allons permettre aux gens qui le souhaitent d' investir dans la société propriétaire du navire. Chacun pourra rentrer dans le capital à partir de 1000 euros. C'est une manière de réduire notre endettement et de ne pas dépendre du "Tout bancaire", mais surtout d'impliquer les gens dans le projet. L'inauguration est prévue pour avril 2011.

Dernière question. On ne vous as pas entendu réagir, suite à la visite du président Sarkozy aux chantiers STX. Qu'en pensez-vous ?

La bonne nouvelle n'est pas venue ni de la bouche du président, ni de celle de MSC. La commande Lybienne est surprenante, mais peu importe. La vraie nouvelle est venue de Jacques Hardelay qui a annoncé le renouvellement du portique et l'amélioration du système informatique. Pour la 1ère fois, depuis longtemps, STX parle clairement. Les dirigeants ne sont pas dans une logique de délocalisation. Ils sont dans une démarche à moyen et long terme. C'est le plus important. Je crois également savoir qu'une nouvelle commande d'un armateur européen qui n'est pas MSC pourrait intervenir à l'automne. C'est actuellement en bonne voie et une nouvelle réjouissante pour tout le bassin nazairien.

Auteur : Y.E. | 14/08/2010 | 10 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire   "Cercle du silence" avec le collectif "Unis Contre l'Immigration Jetable" »
Article suivant : « Chantier naval de Saint-Nazaire : Danièle Rival fustige l’attitude du Conseil Régional »

Vos commentaires

#1 - Le 15 août 2010 à 06h50 par Gilles, Saint-nazaire
M. Izorce est-il un électron libre du Modem ?
Pas un mot sur le parti dont il était le représentant depuis les législatives de 2007 ?
Pour faire oublier qu' en dehors de la divine surprise du premier tour des municipales de 2008 il n'a jamais atteint les 9% ?
#2 - Le 15 août 2010 à 10h02 par KI
Les résultats ne sont en rien une finalité, mais ils sont publics:
8.54% aux législatives à 23 ans en 2007
26.76% aux municipales à 24 ans en 2008
45.91% aux cantonales à 24 ans en 2008
#3 - Le 15 août 2010 à 15h02 par Gilles
Il y a eu des élections depuis 2008.
Les résultats, très bas sur Saint-Nazaire, du Modem en 2009 et 2010 sont aussi les vôtres, M. Izorce.
Aux mêmes élections l'UMP a maintenu son score sur Saint-Nazaire.
#4 - Le 15 août 2010 à 20h21 par KI
Il est vrai que certains votent comme un seul homme pour un parti ou une direction politique, peu importe les idées du candidat.

Ce n'est pas mon cas et les résultats d'élections locales dépendent de critères locaux, uniquement. Je ne me suis pas engagé dans les autres élections.

N'hésitez pas à suivre l'actualité, je n'ai même pas appelé à voter pour un candidat plus qu'un autre lors des régionales. Je n'ai jamais été un homme de parti, quel qu'il soit, et j'ai toujours gardé ma liberté d'expression. Je l'ai payé très cher, croyez moi!

Si l'UMP ne bouge pas, ben tant mieux pour elle. Peu m'importe.

Après, que fait-elle de ses votes? A quoi sert-elle concrètement et en quoi leurs électeurs ont un "service après-vente" à St Nazaire? Que l'on soit élu dans la majorité ou non, nous avons des tas de possiblités d'être au service de ses électeurs.

Je suis le seul à avoir étalé mon numéro de teléphone perso dans le St Naz Mag et les journaux papiers. Je n'en fais pas une fierté mais les faits sont là. Je n'aime pas parler, j'agis.

Toutes les semaines nous aidons des personnes qui rencontres des problèmes dans leur quotidien, de toutes natures. C'est la seule chose qui m'intéresse, agir concrètement, et ces personnes là en sont conscientes. C'est pour cela, et seulement pour cela, que le groupe que je préside à été élu.

le reste, vous savez... ce n'est que de la politique...et ça explique la trop forte absention aux élections. Merci de vos commentaires.
#5 - Le 16 août 2010 à 17h53 par Hector, Saint-nazaire
Il est marrant Kévin Izorce. Il met son âge à côté de ses résultats. Pourquoi pas ses mensurations de l'époque pendant qu'il y est ? Vachement intéressant...

Il est pas un peu auto-centré Kévin Izorce ?

Ah...et puis quand il sait que le modem va se prendre une veste à une élection comme aux régionales, il n'appelle plus à voter pour le modem. Comme ça il a pas perdu. Il est trop fort. Un vrai politique !

C'est bien son projet de bateau. Mais on s'en fout non ? Y a plein de gens qui ont des projets. non ? Pourquoi il parle du sien tout le temps ? Ah oui... c'est parce qu'il est auto-centré le Kévin Izorce. Il s'aime. Il doit beaucoup se regarder dans la glace le matin. Il se regarde tellement le nombril qu'il se sent obligé de dire qu'il agit pour les autres...et qu'il ne parle pas lui. Bah oui...lui c'est pas un politique... bah oui... et on doit le croire... Ca prend pas Kévin Izorce. Quelqu'un qui retourne sa veste en 2 temps 3 mouvements n'aura plus la confiances de "ses électeurs" comme vous dîtes.
#6 - Le 17 août 2010 à 08h09 par KI
Ce qui m'intéresse c'est les idées et comment on les mets en place, le jour où ce que je crois n'est plus défendu dans un mouvement quel qu'il soit, je n'ai plus rien à y faire. C'est aussi simple que ça. Les stratégies et retournements de vestes ne fonctionnent plus, en partie grâce à internet... et c'est tant mieux.

Mes désaccords avec le Modem datent de bien avant les claques dont vous parlez. La presse s'en est fait echo plus d'une fois et j'ai eu de beaux retours de batons.

Dans tous les partis, il est plus facile de se la fermer que d'essayer de faire évoluer les choses.
#7 - Le 17 août 2010 à 12h03 par Gilles
Kevin Izorce, un électron libre... du Modem ?
#8 - Le 17 août 2010 à 17h44 par hector
En quoi le modem a-t-il tant changé entre les municipales et les régionales et qui déplairait tant à Monsieur Kévin Izorce ? Et pourquoi alors intègre-t-il dans sa nouvelle formation locale des personnes du Modem qui semble maintenant lui déplaire tant ? Moi pas comprendre...
C'est quoi les idées de Kévin Izorce au fait ? Les mêmes qu'hier, celle d'aujourd'hui ou celles de demain ? Ca dépendra du vent ou pas ?
#9 - Le 19 août 2010 à 06h33 par Jean Louis
Dans "électron libre" il y a LIBRE !
Merci, cher Kevin, d'avoir remarqué que j'étais un homme libre; C'est le plus beau compliment que l'on puisse me faire !
#10 - Le 30 août 2010 à 13h47 par Mathias, St Nazaire
"Faire de la place aux jeunes", c'est bien beau de le dire, mais encore faut-il l'appliquer !
Heureusement que Kevin ne s'arrête pas à la bassesse et à la facilité de la virtualité des propos tenu ici par certains...
Aucunes distinction n'est faites, il y a trop d'amalgames, ca devient pénible.
En politique on ne juge pas quelqu'un sur son âge, ou sur son physique ou je ne sais quoi encore...
NON, on se base sur son argumentaire, sur ses projets, ses idées, son bilan, etc...
Le reste n'est qu'un ramassis de connerie de personnes qui manifestement ne savent pas quoi dire d'autre, et ca c'est affligeant !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter