Saint Nazaire Infos

The Bridge : Le point sur la course

Macif et IDEC, toujours au coude-à-coude s’échappent par devant. Le Queen Mary 2 caracole à plein régime toujours et creuse l’écart sur route directe.
IDEC SPORT photo Jean-Marie Liot
IDEC SPORT photo Jean-Marie Liot

Les eaux de l’estuaire de la Loire et les côtes bretonnes sont désormais loin dans les sillages du Queen Mary 2 et des trimarans Ultimes, qui poursuivent leur route à travers l’Atlantique, en direction de New York. Au deuxième jour de course, alors que les quatre protagonistes à voiles de la Transat du Centenaire ont tous privilégié une route au Nord, une première hiérarchie se dessine sur les grands espaces océaniques, peu enclins à leur laisser l’opportunité de rivaliser avec le paquebot qui carbure, depuis le coup d’envoi, à la moyenne aussi constante qu’impressionnante de 24 nœuds.

Macif (François Gabart) et IDEC SPORT (Francis Joyon) ont incontestablement pris un net avantage face à leurs deux poursuivants, qui accusent de premiers écarts menaçant encore de se creuser d’ici les prochaines 24 heures. Sodebo Ultim’ (Thomas Coville), qui concédait un peu de terrain hier, affiche 70 milles de retard au classement de 16h, face aux deux duettistes de tête, les plus prompts à virer, cette nuit, au passage de la première petite dépression à 100 milles au large des vers pâturages irlandais du Connemara

Ce mardi après-midi, le Queen Mary 2 affiche une avance de plus de 430 milles sur ses deux plus proches poursuivants à voiles, qui ont néanmoins, depuis quelques heures, franchement accéléré la cadence dans les vents de Nord-Ouest qui vont fraîchir progressivement. Avec 7 petits milles pour les séparer, la bataille fait plus que jamais rage entre ces deux trimarans Ultimes qui n’ont pas fini de croiser le fer et les étraves dans le sillage du navire amiral de la Cunard, maître des lieux sur son terrain de jeu…

 

Classement du mardi 27 juin 2017, à 16h

1 / Macif (François Gabart) : à 2456 milles de l’arrivée

2 / IDEC SPORT (Francis Joyon) : à 7 milles du premier

3 / Sodebo Ultim’ (Thomas Coville) : à 69 milles du premier

4 / Actual (Yves Le Blévec) : à 168 milles du premier

Queen Mary 2, à 2022 milles de l’arrivée

27/06/2017 | 4 commentaires
Article suivant : « Record SNSM : Bertrand de Broc salue le travail des sauveteurs et tentera le record en TS 52.8 »

Vos commentaires

#1 - Le 27 juin 2017 à 21h25 par Filipiak
Curieux de connaître la consommation de gas-oil du Queen Mary 2 pour toute la course...
#2 - Le 29 juin 2017 à 13h52 par alain dubois, GuÉrande
Challenge inutile qui ne veut rien dire.
le paquebot à fond doit consommer des gouffres de gaz oïl en plus
#3 - Le 30 juin 2017 à 13h27 par papy mouso, St Naz
140 tonnes par jour !!!
#4 - Le 30 juin 2017 à 23h15 par Moyon, St.nazaire
#3 d'où sortez vous ce chiffre?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter