Saint Nazaire Infos

Terrassier : les fondations sont loin d'être solides

Nicolas Terrassier qui a annoncé sa candidature de gauche aux municipales contre David Samzun tenait hier sa deuxième réunion publique. On y a beaucoup parlé de Joël Batteux et de politique politicienne mais peu encore de projets.

Sur 50 personnes qui s’étaient rendues à la réunion publique de Nicolas Terrassier, une trentaine de militants politiques du PCF, de l’UDB, d’EELV, du Front de gauche et de Label Gauche étaient surtout là pour entendre Nicolas Terrassier sur sa stratégie politique. Quelques proches de Joël Batteux composaient l’assemblée et seulement trois à cinq électeurs étrangers à tout ce buzz Nicolas Terrassier.
Pour le candidat, ces rencontres doivent « libérer les énergies. Dites nous ce que vous attendez des municipales ». Il développa ensuite les grands axes de son projet.

« Nous devons exploiter les ressources de la mer et du port, protéger les habitants. La précarité et la pauvreté se développent, la nature doit s’imposer dans la ville. Il faut mener des actions sur tous les quartiers mais aussi faire participer les citoyens en amont sur les projets d’urbanisme. »

Puis le débat commença essentiellement avec les partis politiques qui veulent savoir qui est derrière Nicolas Terrassier et plus précisément si cette opération est soutenue par le maire sortant.

Joël Batteux : le repère

Pour Pascal Rougé de Label Gauche : « Ce qui me gène c’est que vous allez très vite en besogne avec la constitution d’une liste aux municipales, nous sommes favorables au débat, une liste commune non. »

Nicolas terrassier répondit « qu’il était dans la construction d’un projet et non dans la politique ».

Christian Saulnier PCF « il faut tordre le cou à une idée : poursuivre la politique de Batteux, personne n’a dit ça, nous entendons participer à une construction qui s’opère en toute clarté je ne peux pas laisser dire que c’est Batteux qui tire les ficelles »

Nicolas Terrassier « Monsieur Batteux n’est pas derrière moi, je mets au défi les successeurs de faire aussi bien et même mieux, Batteux c’est le courage, la ténacité ; l’ambition, je suis en total désaccord avec lui sur l’ambition».

Autre intervenant : « vous avez déclaré que vous vous inscriviez dans l’héritage de Batteux, au cours de ses mandats successifs Joël Batteux a méprisé les Nazairiens ».

Nicolas Terrassier « je ne rentre pas dans le bilan de Joël Batteux, ça ne m’intéresse pas, je suis dans la propulsion d’une ambition. Les gens attendent de la perspective et de l’action ».

Un autre intervenant : « Batteux ou pas Batteux on s'en f... je fais partie des citoyens qui ne vont plus aux réunions à cause des stratégies politiques».

Damien Perotin UDB (union démocratique bretonne)
« Batteux, c’est le capitaine Dracula, on s’en f.., ce qui compte pour nous c’est le projet pour Saint-Nazaire avec les valeurs de gauche et bretonnes».

Yvon Renévot PCF : « Pour moi, quand on est de gauche, on ne peut pas esquiver la situation de crise, il faut renégocier le partenariat public-privé pour la cité sanitaire et interpeller le ministre de la santé. On ne peut pas non plus demander aux Nazairiens de financer 1,4 million d’euros pour la réforme des rythmes scolaires. »

Nicolas Terrassier « le principe de ce débat, c’est un espace de dialogue transparent et non sectaire ».

Nathalie Bruneau : «  Vous voulez une équipe municipale qui écoute le peuple de gauche, mais Monsieur Terrassier, vous avez déclaré dans un article être favorable au projet d’aéroport  Notre-Dame-des-Landes ? »

Nicolas Terrassier : « L’aéroport Notre-Dame-des-Landes, c’est un objet politique. Ma préoccupation est de protéger les Nazairiens. Aujourd’hui, on n’a pas de capacité à écouter dans les quartiers, l’aéroport ce n’est pas un sujet de campagne municipale, la priorité c’est le quotidien des habitants. »

La note de fin est venue d’un jeune qui souhaite voir Saint-Nazaire « plus glamour et plus sexy et avoir une vie nocturne. »

 

La question

On a beaucoup parlé de Joël Batteux à cette réunion, de nombreux militants pensent que le maire de Saint-Nazaire est derrière Nicolas Terrassier. Mais le maire de Saint-Nazaire en soutenant Nicolas Terrassier peut-il trahir sa famille politique qui a élu démocratiquement David Samzun. L’heure est peut-être venue qu’il tranche une bonne fois pour toutes cette question, pour la clarté de la future campagne électorale.
 

Auteur : JBR | 20/09/2013 | 16 commentaires
Article précédent : « Rugby : Le RC Trignac à la chasse au gros gibier »
Article suivant : « Municipales : Gauthier Bouchet affirme qu'il ne sera pas tête de liste du FN »

Vos commentaires

#1 - Le 20 septembre 2013 à 14h19 par .nelson
Mr Terrassier, c'est quand il pleut, il faut sortir avec un parapluie et quand le soleil brille se couvrir la tête d'un Panama. Un grand tautologue. Quand à Mr Perrotin, bretonnant farouche ; il faut rappeler qu'il déjeunait à la table des notables du Ps, dont Jean Marc Ayraut, à la "fête de la rose" à Préfaille !
#2 - Le 20 septembre 2013 à 18h15 par Lionel Debraye, Saint Nazaire
Monsieur Terrassier ne fait pas de politique, soit.
Mais que vient-il faire dans une élection politique en sollicitant les politiques pour débattre ?
Veut-il réaliser le rêve des libéraux qui appellent de leurs voeux une "gouvernance" (quel vilain mot) technocratique ?
Sans moi !
#3 - Le 20 septembre 2013 à 19h18 par Pat, Saint-nazaire
Cette question de savoir si Joël Batteux est derrière l'entreprise de Monsieur Terrassier est saugrenue je trouve. Désolé.
L'ancien directeur des services de la ville (le co-auteur du joli livre "vouloir sa ville"), une directrice adjointe de la carene et pas mal de membres de la ddrn étaient présents je crois hier soir : la garde rapprochée historique du Grand ! la question se pose-t-elle alors vraiment ?
D'ailleurs la réponse que nous a donnée monsieur Terrassier était confuse n'est-ce pas ? Et puis, si je me souviens bien de ce que j'ai lu dans la presse : ces deux hommes se sont séparés par consentement mutuel non ?

En tout cas, nous les soit disant extrêmistes de gauche, on n'est pas tombés dans le panneau !

Si certains veulent, comme monsieur Saulnier, faire croire que ceci n'est pas une manipulation grossière pour monnayer leur place sur une liste ou faire pression, c'est leur problème ! En tout cas c'était beau de voir M Perrotin et M Saulnier défendre M Terrassier ! On aura tout vu ! Quoique le meilleur reste peut-être à venir ...

Mais parlons du fond : à la question de savoir si l'aéroport Nddl était un sujet nazairien ou pas, M. Terrassier a dit que non hier soir (il s'est même énervé... ). Ah bon ? mais aurait-il oublié ses écrits ? Ses écrits dans le magazine municipal notamment : "une chance pour notre territoire" disait-il ! dernière colonne de la page de droite ici : http://library.wobook.com/WBqV08S6x11m-15
Pas un projet lié à Saint-Nazaire alors ? problème de mémoire ou simple girouette Monsieur Terrassier ?
#4 - Le 21 septembre 2013 à 10h03 par UMPHilare
Sont tous méchants avec ce pauvre Nicolas! ça doit être le prénom qui n'est pas apprécié à gauche. Comme pour d'autres on peut se demander : mais qu'est ce que diable vient faire ce mec en politique ? Il ne représente rien ni personne sauf à monter une amicale d'anciens collaborateurs du maître des marais!
#5 - Le 21 septembre 2013 à 18h08 par Norbert S.
Pitoyables commentaires ! Pour une fois qu'un non-politique formaté par le sérail décide de sortir du bois, voilà que tous le monde lui tombe dessus ! Moi j'y vois (enfin)un peu de fraicheur dans le débat. Il est réjouissant de voire qu'une initiative individuelle issue de la société civile même téléguidée (?) et capable de semer le trouble dans la classe politique encroutée et finalement fébrile si j'en juge l'intensité des attaques contre Mr Terrassier.
#6 - Le 21 septembre 2013 à 19h54 par Lionel Debraye, Saint Nazaire
Pour répondre à la question posée en fin d'article...
Joël Batteux a très largement ignoré, voire méprisé le PS local pendant de nombreuses années, principalement en étant membre du MRC. Son retour au PS, en négociant directement avec le premier secrétaire de l'époque, il a privé Philippe Grovalet du siège municipal suprême... et cela laisse des traces.
En fin de règne, le PS (comme le cave) se rebiffe.
De plus, il peut être très gravement fâché en voyant ses plus proches (Richard, Fabry...) rejoindre Samzun.
Voila pourquoi la technosphère municipale fait sécession. Elle ne veut pas être mise à l'encan... toujours le syndrome du cave !
#7 - Le 22 septembre 2013 à 11h45 par Jean-Louis Garnier
J. Batteux vient surtout de comprendre qu'il ne serait plus rien dans 24 semaines; il tente donc désespérément de se trouver un rôle mais contre le PS car celui-ci lui en refuse un!
#8 - Le 22 septembre 2013 à 16h47 par Kering, Saint Nazaire
Complètement d'accord avec vous Norbert S, la fraîcheur d'un candidat qui n'est pas formater politique, qui n'est pas à la recherche du "Pouvoir suprême" comme peut l'être M.Samzun, la on a quelqu'un de passionné qui veut se battre pour notre Ville!
#9 - Le 22 septembre 2013 à 23h25 par Naz'air
N Terrassier, un petit (?) caillou dans le soulier d'un PS sans doute un peu trop sûr de sa victoire ... Il reste encore du temps avant le vote sanction.
#10 - Le 23 septembre 2013 à 10h02 par Daniel Mathieu, Saint-nazaire
Il est faut de citer le Front de Gauche
comme participant à cette opération purement polititienne . Le Parti de Gauche
a par communiqué clairement signifié en
Juillet son refus de cautionner cette manoeuvre et sans PG pas de FdG.
#11 - Le 23 septembre 2013 à 11h05 par Hubert
Nicolas Terrassier n'est qu'un nouvel avatar d'une évolution technocratique de la société. En rassemblant essentiellement la vieille garde des technos fidèles à J. Batteux depuis 20 ans, il cherche à pérenniser un héritage largement défendable même - et c'est normal - s'il laisse quelques zones d'ombre. Seul problème, il ne voit le salut de Saint-Nazaire que dans une vision technocratique.
Arrêtons de prendre Nicolas Terrassier pour un enfant de choeur en politique. Avant d'arriver à l'agence d'urbanisme, il était directeur de cabinet du très franc-maçon, Guy Lengagne, député-maire de Boulogne sur mer et président de l'agglo locale. Il n'a ensuite pas résisté au déclin de celui-ci et à l'émergence de Frédéric Cuvillier, aujourd'hui ministre des transports.
Sa peur du départ de la figure tutélaire nazairienne évoque-t-elle pour lui tellement douloureusement ce qui s'est passé à Boulogne qu'il se sent pousser un destin ?
On évitera ici la psychanalyse de comptoir pour juste rappeler qu'en démocratie les partis politiques sont peut-être critiquables mais qu'ils sont encore préférables aux ambitions personnelles de gens qui lisent la ville dans les statistiques plutôt dans sa réalité humaine.
#12 - Le 23 septembre 2013 à 23h09 par Naz'air
Hubert, associer N Terrassier aux "gens qui lisent la ville dans les statistiques plutôt que dans sa réalité humaine", c'est bien mal connaitre le bonhomme. D'une part je crois qu'il est nazairien et d'autre part les propos tenus en réunion soulignent une implication active dans le milieu associatif local. Par ailleurs de tels propos sectaires tendraient à exclure tous techniciens d'une implication citoyenne ! Faut-il en exclure d'autres à vos yeux ?
#13 - Le 23 septembre 2013 à 23h31 par Kering, Saint Nazaire
"Lire la ville dans les statistiques plutôt que dans sa réalité humaine" n'est ce pas justement ce que font les parties politiques M Hubert ??
#14 - Le 24 septembre 2013 à 19h33 par Pat, Saint Nazaire
Vous êtes amusant nazair et Kering à écrire la même chose en même temps ou presque. Coordonnez vous mieux ! Je me pose une question : être nazairien suffit il pour dire des choses intelligentes? Merci à Hubert pour son éclairage biographique. Je comprends mieux ce qu'est ce monsieur terrassier qui disait de lui même dans la presse qu'il n était qu'un "leurre" pour ensuite dire que "monter une liste n était pas son intention" et qui aujourd'hui dit tout le contraire. Difficile à suivre le bonhomme .... Mais oui chacun a le droit de faire ce qu'il veut, même les gens manipulés, même les technos suiveurs qui ont peur de perdre de perdre leur petit pouvoir. Mais chacun a le droit svp d avoir et donner un avis aussi! Et vive la démocratie !
#15 - Le 25 septembre 2013 à 19h38 par naz'air
Effectivement, vive la démocratie. Pour le coup Pat vous conviendrez qu'il ne s'agit pas "d'un techno suiveur qui à peur de perdre son petit pouvoir" puisque N Terrassier a démissionné de son poste de technicien !
#16 - Le 29 septembre 2013 à 16h33 par cerise, Saint-nazaire
Dites donc ca brasse a saint nazaire...
En suivant la presse, il pourrait y avoir dix listes!
Un vrai choix .....pour rebattre les cartes

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter