Saint Nazaire Infos

Tentative de putsch avortée au conseil municipal de Trignac

Les adjoints à la mairie de Trignac Michel Conanec et Henri Piquet ont remis leurs lettres de démission en fin de conseil municipal au maire David Pelon. Mais la carabistouille, minutieusement préparée, n’a pas fonctionnée.
Henri Piquet, Michel Conanec
Henri Piquet, Michel Conanec

Les deux adjoints en désaccord avec le maire avaient sollicité les élus du Front National pour qu’au moins l’un d’entre eux démissionne, ce qui aurait provoqué des élections municipales anticipées. 

Seulement le FN n’a pas bronché et le machiavélique plan des deux adjoints n’a pu se réaliser. Ces deux derniers n’ont d’ailleurs pas mesuré les conséquences de leur acte.

Pour remplacer Henri Piquet à la CARENE  c’est un conseiller municipal   du Front National Roland Stal  qui siègera à la communauté d’agglomération ce qui permettra au FN de former un groupe.

Le Maire s’est trouvé conforté en fin de séance par les applaudissements du public, quand les 2 adjoints ont remis leur démission, comme si il était temps que les guerres d’ego, se terminent à Trignac.

25/02/2017 | 11 commentaires
Article précédent : « Trignac : On s’achemine vers une élection au mois de mai »
Article suivant : « Sylvain Giro en concert à Trignac »

Vos commentaires

#1 - Le 25 février 2017 à 12h22 par shogun, Saint-nazaire
Et on ne vous dit pas tout.

Le "Putsch" était si bien préparé par ces deux pieds nickelés, que chaque conseiller municipal de Trignac avait devant lui une lettre de démission toute prête, il ne manquait plus que la signature.

Si les groupes d'oppositions PC et PS avaient signés, alors en effet de nouvelles élections avaient lieux à Trignac.

Ils n'ont pas démissionnés.
Légalistes ?
#2 - Le 25 février 2017 à 14h38 par thoby, Trignac
vous étiez pas au conseil pour écrire ça. moi j'y étais et je peux vous dire que le maire a pas du tout été aplaudi par le public comme vous écrivez.
#3 - Le 25 février 2017 à 15h09 par pierrot, Saint Nazaire
Et après on se demande pourquoi l’abstention est le premier partie de France .... Quelle image lamentable vous donner. A qui profite tout cela ?
Au populiste de tout poils avec leurs discours de haine et d’intolérance .
#4 - Le 25 février 2017 à 16h48 par cheila sterle, Trignac
Un***MODERATEUR**** à la carène,pour remplacer Henri piquet, j'suis plier en deux tellement que j'en rigole !
#5 - Le 25 février 2017 à 18h20 par Aufort , Trignac
Attention Vos informations ne correspondent pas à la réalité. Un ou 2 Elus du FN ne pouvaient provoquer des élections anticipées. Il faut un tiers de conseillers démissionnaires non remplaçables pour provoquer une nouvelle élection.
Le public était presque entièrement composé de gens de gauche: il a applaudi les démissionnaires qui ont le courage de démissionner et de perdre leurs indemnités.
Le maire est en grande faiblesse. Le FN a une position ambiguë.
Suivez l'actualité sur notre blog et vous aurez des infos plus précises sur ce moment et les suites à venir. Je suis également à votre disposition.

Rédaction
Oui Monsieur il faut un tiers soit 10 démissions 7 de l'opposition de gauche dont les lettres avaient été préparées plus 2 plus 1 FN ça fait le compte.
#6 - Le 25 février 2017 à 19h05 par Raminagrobis
29 conseillers à Trignac. il faut un tiers de démissionnaires pour provoquer l'élection donc 10! L'opposition officielle 7 dont 3 PS avec les 2 dissidents cela fait 9 il en manque toujours un donc il faut se rapprocher du FN honni et si on en avait 2 cela serait bien car plus sur. Le FN ne suit pas patratrac mais ce n'est que partie remise: Henri Piquet téléphone à tous et à chacun dans la liste Pelon pour obtenir une démission
#7 - Le 26 février 2017 à 10h05 par Free44, Trignac
Tout ce pataquès parceque le maire souhaite mettre les gens au travail...
C'est sûr que certains sont fâchés!
Les 2 démissionnaires se sont bien fait avoir.meme l'opposition voulait les dégager. La démission de m.piquet donne la possibilité au fn d'être présent à la carène et de creer un groupe.merci m.piquet...et vous essayez encore de rameuter les conseillers au téléphone afin de lâcher le maire ? Lol.
Rentrez chez vous desormais et restez y.
Les autres souhaitent travailler et avancer...szns vous ouf!
Courage au maire et à son équipe.
Il sera temps dans 3 ans de faire parlerles urnes...
#8 - Le 26 février 2017 à 17h42 par Zorrodebriere, Trignac
Madame, tout ce pataquès surtout parce que les comportements de quelques representants de notre ville de Trignac ne sont pas adaptes. Je comprends l attitude des démissionnaires. l'embarcation municipale fuit depuis le 1er jour avec cette alliance droite et Front National qui est aux manettes de la ville. Après Free44, vous qui avez tout compris, si vous voulez rester dans le bateau avec les collègues de la droite extreme, faites. Mais sachez que quand la voie d'eau est trop grande, ca sert à rien que de vouloir y coller son petit ou son gros doigt. Au mieux on retarde l'echeance de la noyade. Posez vous donc la question différemment. en vous demandant par ex, si le capitaine du Costa concordia merite vraiment qu'on mouille sa chemise pour lui...
#9 - Le 26 février 2017 à 19h08 par bib
Trignac, c'est plus fort que Game of throne
#10 - Le 27 février 2017 à 15h03 par Vic le viking , St Naz
Le fn, qui composait aussi une bonne partie du public,( un banc entier au moins, représentatif de la population ) n a pas lâché le maire, malgré le peu d égard que celui ci montrait a son allié des élections municipales . Le fn est donc incontournable et souhaite semble t il, laisser le maire travailler sereinement au redressement de la ville . Ces agitations gauchistes permanentes savamment orchestrées et relayées médiatiquement , nous ramènent à une ambiance d octobre 1917 .
#11 - Le 27 février 2017 à 15h23 par Doliprane, Saint-nazaire
Que reste t'il comme soutien à Pelon ?

Les 2 élus du front national ont quittés sa majorité depuis plus de 6 mois et voulaient créer un groupe d'opposition.
Refus de Pelon qui explique qu'à Trignac il faut être 3 pour créer un groupe.


Donc si je comprend bien , si les 7 de l'opposition de gauche démissionnent si les deux FN démissionnent aussi le maire est sur la corde raide

Donc tout dépends de la bonne volonté des frontistes

* Mr Aufort, je viens de consulter votre bog, que dire, pas de quoi casser 3 pattes à un canard briérons

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter