Saint Nazaire Infos

Syrie : le MRAP dit « non à la barbarie, non à l'impunité »

Le mercredi 21 août 2013 au matin à la suite des attaques à l'arme chimique en Syrie le MRAP proteste dans un communiqué.

Les forces de Bachar Al Assad ont perpétré une attaque à l’arme chimique contre la Ghouta dans la banlieue de Damas tenue par les rebelles syriens, faisant des centaines de morts dont de nombreux enfants et femmes.
Le MRAP de la région nazairienne profondément indigné par la cruauté du régime syrien proteste contre l'inaction de la communauté internationale et réclame :
- la mise en place immédiate d’une zone d’exclusion aérienne pour protéger - les populations civiles,
- des couloirs humanitaires sous contrôle de l’ONU pour secourir les blessés,
- l’exclusion immédiate de toutes les instances internationales des représentants du régime de Bachar Al Assad, la condamnation des responsables des crimes de guerre et crimes contre l’Humanité.
Non à la barbarie ; non au silence ; non à l’impunité.

22/08/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « Jean Lassalle le député marcheur sera à Saint-Nazaire demain »
Article suivant : « Les communistes et le front de gauche débattent avec les verts et le PS à la fête des nouvelles »

Vos commentaires

#1 - Le 23 août 2013 à 11h42 par franck berthelot, St-nazaire
Etrange ce communiqué sur un sujet international sur un site local.

Evidemment tout le monde est choqué par ce qui se passe là bas, mais malheureusement tant que les russes et chinois mettront leur véto à l'ONU, on ne pourra pas grand chose dans ce conflit intérieur, à moins de déclencher une guerre mondiale!

C'est très très très délicat.

Enfin, que ferait la France si une partie de son peuple: les bretons, les basques ou les corses, refusaient le pouvoir en place et se lançaient dans une lutte à l'indépendance et à la défiance de l'état?

Réponse: très probablement la même chose: on commencerait avec des CRS, puis on passerait à l'étape au dessus, les chars, les militaires, etc...

La France n'accepterait surement pas de lacher un morceau de son territoire! Et des pays étrangers viendraient dire à la France "arrêtez de massacrer votre peuple, donnez leur ce qu'ils veulent".

Le sujet ne se résume pas au méchant contre les gentils!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter