Saint Nazaire Infos

STX Une nouvelle commande Oasis pour les chantiers

Le groupe Royal Caribbean Cruises a levé l’option du deuxième navire ce matin lors de la mise sur cale du premier paquebot Oasis commandé en décembre. Voilà les chantiers avec un carnet de commande pour cinq ans. Ces derniers doivent fournir en 2014 et 2015 deux porte-hélicoptères à la Marine russe, en 2016 le paquebot à Royal Caribbean et un ferry à Brittany Ferries, puis en 2017 un paquebot à l'armateur italo-suisse MSC. A cela pourraient s'ajouter deux navires et deux autres en option pour la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM).
Richard Fain annonce la commande de Oasis 4
Richard Fain annonce la commande de Oasis 4

STX avait de quoi pavoiser ce matin : les chantiers sont dans les temps pour poser le premier bloc du A34 (prochains Oasis 3) avec le nouveau très grand portique et pouvaient procéder à la cérémonie de la pièce. De plus le client Royal Caribbean Cruise Line (RCCL), a apporté à cette occasion une excellente nouvelle : Saint-Nazaire construira aussi l'Oasis 4.

La double cérémonie des pièces qui doit porter chance au plus grand paquebot du monde venait de s'achever, et si on pouvait s'en douter après la déclaration de Laurent Castaing qui soulignait un moment trois fois historique « au moins » accompagné d'un sourire entendu aux Américains, la nouvelle est tombée : Oasis 4 suit !

« La French touch » de « World Class »

En 1987 les Chantiers avaient déjà construit le Sovereign of the Seas pour RCCL. Richard Fain, président de RCCL, a précisé « le bateau commandé il y a 18 mois était un test, cette commande est une preuve de confiance ». Le président était d'humeur très facétieuse, commentant la manœuvre du  portique  (le pilote avait reçu  la consigne de «prendre son temps» pour poser le premier bloc de 1000 t ), « si tout se fait à cette vitesse... ». Il dira plus tard, comme émerveillé, présentant les entrailles du bloc machines, « regardez tout ce qu'il y a déjà d'installé dedans !»
Il apprécie ce qu'il nomme la « French touch » qui caractérise les chantiers, « un design, une culture, une manière de travailler », même s'il avoue dans un grand éclat de rire  et en français « qu'il ne sait pas »  comment la définir exactement.
Il souligne la qualité du travail avec STX, « tout n'est pas qu'une question de prix », « il y a aussi la qualité, la relation entre les équipes, la confiance ». Construire le second bateau à Saint-Nazaire « c'est aussi bénéficier de l'expérience de la construction du premier ». « Nous sommes très heureux ce cette collaboration ».

Du travail, oui mais...

Pour David Samzun pour qui c'était la cérémonie de première mise sur cale comme maire de Saint-Nazaire, c'est « une grande émotion », mais c'est « surtout une excellente nouvelle » et « une fierté d'être Nazairien ».
Pour la députée Marie-Odile Bouillé qui se réjouit aussi de cette annonce, « il va falloir être très attentifs à ce que les sous-traitants aient aussi du travail ».
Pour Yannick Rouault responsable coque qui surveillait la pose du bloc 110 - 1000 t le plus lourd jamais posé  - par le grand portique,confiait dans un sourire « ça s'est bien passé », et tous les personnels de STX, il reste encore beaucoup de travail avant que RCCL « récupère ses sous » coincés sous la coque jusqu'à la mise à l'eau du navire.

09/05/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Mistral : La Russie pense que la France livrera les BPC »
Article suivant : « STX : Laurent Castaing « optimiste, voire très optimiste » »

Vos commentaires

#1 - Le 10 mai 2014 à 13h53 par Umphilare
Ce n'est qu'une annonce !?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter