Saint Nazaire Infos

STX sera gouverné par Fincantieri

Il fallait trouver une solution qui ne fâche pas les Italiens et qui satisfasse le gouvernement français. Pour ne pas perdre la face de la nationalisation, qui aurait pu être totale Fincantieri aura 50% le groupement d’actionnaires français 50% mais 1% sera prêté pendant 12 ans à Fincantieri.

L’Etat français a ainsi trouvé une subtilité juridique pour permettre aux actionnaires français de contrôler la situation en cas de problème. 

Fincantieri sera propriétaire de 50 % du capital.  Les autres 50 % seront aux mains du camp français. Ils seront répartis entre l’Etat, à 34,34 %, le groupe public militaire Naval Group (ex-DCNS) pour 10 %, ainsi que les salariés (2 %) et des sous-traitants de l’entreprise dans la région de Saint-Nazaire (3,66 %), de manière très minoritaire.

Emmanuel Macron a indiqué « nous avons construit les termes d’un accord qui permette à Fincantieri de diriger les destinées de cette entreprise », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, à Lyon. Ce qui revient à dire que Fincantieri est le patron chez lui.  

D’un point de vue juridique si l’Etat Français retire le prêt des 1% à Fincantieri les français et les italiens se retrouveront à égalité et la société ne pourra pas prendre de décisions nouvelles.

Reste que le plus important est le contenu du pacte d’actionnaires, que personne ne connaît, et qui sera nommé pour diriger l’entreprise.

Les syndicats se sont d’ailleurs empressés de réclamer la transparence totale sur le pacte d’actionnaires.

28/09/2017 | 3 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 29 septembre 2017 à 08h27 par regulus
Qui va prendre les commandes de paquebots, de plate-forme.... avec tout ce que cela comporte de garanties financières (Etat, banques...)?
Fincantieri. Alors la messe est dite!
#2 - Le 29 septembre 2017 à 11h20 par jlg
A priori le directeur général est toujours un homme de l'état français proposé par le gouvernement donc Fincantieri n'a pas plus le pouvoir que SIX l’eut... Sauf à ce qu'à la fin du mandat de l'actuel cela soit un homme de Fincantieri... Qui sera, saura
#3 - Le 10 octobre 2017 à 17h47 par regulus, Saint-nazaire
On aura peut-être un jour la même preuve pour les Chantiers que ce qui s'est passé pour Altom Energie; avec la différence que là, ce ne sont pas les pieuvres américaines:
"LCP a publié le 28 septembre une vidéo qui décrit, phase par phase, comment les Etats-Unis ont mis la main en 2014 sur Alstom Energie, avec la complicité ouverte ou passive des dirigeants politiques de la France.

Avez-vous le souvenir que les médias français en ont fait état ?

Ce document démontre comment les Américains, avec des méthodes de gangsters, ont opéré un véritable hold-up sur ce joyau industriel - fruit de la technologie et du savoir-faire français accumulé - qui garantissait l'indépendance de notre pays sur le plan économique civil et militaire.

La vidéo révèle que le pouvoir judiciaire et policier étasunien est au service des intérêts privés des grandes compagnies US dans leur conquête de leur suprématie mondiale.

Le document met clairement en cause la classe politique française, qui a prêté la main délibérément ou passivement à la prise de contrôle d'Alstom Energie par une puissance étrangère, au détriment de notre souveraineté économique, faisant à terme de nos centrales nucléaires, de notre armement naval les otages des Etats-Unis et, demain objets de chantage américain."

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter