Saint Nazaire Infos

STX : « Saint-Nazaire vraiment à gauche » dénonce la méthode de négociation

« La commande de la construction de deux paquebots, plus deux en option, à STX, est forcément une bonne nouvelle pour les travailleurs nazairiens et leurs familles » indique la liste « Saint-Nazaire vraiment à gauche » dans un communiqué. Elle dénonce néanmois les conditions de prise de cette commande et demande la vigilance pour les suivantes.

Si la commande est une bonne nouvelle, " elle ne peut pas faire oublier le chantage organisé par la direction des chantiers pour réduire les avantages sociaux des salariés afin de garder intact le profit des armateurs.
Ce qui réjouit la direction, le ministre de l’économie et des élus socialistes, est en revanche inquiétant :  faire admettre que dorénavant, de façon générale, l’obtention de marchés sera conditionnée  à l’adaptation « aux attentes des compagnies. » comme le dit crument M. Grosvalet. Président du Conseil Général.
A leurs yeux, il ne s’agit que de légitimer  les fameux «  accords de compétitivité », autant dire à la fois  l’augmentation des charges de travail et la baisse des salaires et des acquis. Tout cela sans embauche comme le confie M. Castaing qui ne parle que de « sécuriser les emplois ».  En clair, il s’agit bien de faire avaliser que les salariés des chantiers et de la sous-traitance doivent se soumettre aux règles des donneurs d’ordre.
Patrick Rougé et la liste « Saint-Nazaire vraiment à gauche » dénonçons clairement les conditions de ces commandes.  Alors qu’à l’évidence, ce sont  la compétence et le savoir-faire des salariés,  les vraies valeurs de l’entreprise STX, qui  ont compté le plus, dans la balance, il est inadmissible que ces salariés  soient appelés à la restriction de leurs droits. Cette forte commande doit au contraire fournir l’occasion de revenir sur la baisse des acquis et donner lieu à une politique d’embauches locales".

 

20/03/2014 | 2 commentaires
Article précédent : « STX : la Russie ne laissera pas geler les BPC »
Article suivant : « STX : les politiques ne respectent pas « la politesse industrielle » »

Vos commentaires

#1 - Le 20 mars 2014 à 22h28 par Red
On croit rêver en entendant de tels propos de la part de gens qui ignorent les négociations internationales.
Avec eux il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'emploi à St Nazaire.
Patrick Rouge à t'il lui même créé des emplois?
A t'il envisagé de vendre sa maison, d'emprunter pour créer une entreprise?
Il est mieux au chaud à commenter lâchement les efforts des autres.
#2 - Le 21 mars 2014 à 13h19 par YAJ, St Nazaire
Il n'est pas le seul à dénoncer cela ! Il se mouille et ne reste pas au chaud.
Il a raison de rappeler qu'il faut tenir compte des capacités des employés de la navale et leur redonner ce qui leur a été enlevé par le pacte de compétitivité ! La CGT le dit aussi

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter