Saint Nazaire Infos

STX menace de fermer Turku au profit de Saint-Nazaire

STX irait jusqu'à fermer son site de Turku, si la Finlande refusait d'investir a déclaré le vice-président du groupe. L'activité serait alors ramenée à Saint-Nazaire.

"L'investissement public est toujours pertinent et même essentiel pour STX Finlande. Il assurerait la poursuite de la construction navale sur le chantier de Turku", a déclaré le vice-président du groupe,Jeff Roh au quotidien économique finlandais Kauppalehti.
"L'alternative à Turku est la France, qui contribue beaucoup plus à la construction du paquebot géant de classe Oasis que la Finlande n'était prête à le faire", a-t-il poursuivi. "Nous nous attendions à ce que l'Etat finlandais investisse de la même manière que l'Etat français l'a fait". Mais M. Jeff Roh n'a pas précisé si STX construirait ses navires seulement en France.

La Finlande qui s'interroge sur la validité du contrat STX pour le paquebot géant (rôle de l'Etat Français) aurait refusé plusieurs fois un prêt 50 de millions d'euros à STX pour des raisons de règles de concurrence.
 

04/01/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Dominique Delalande renonce à sa grève de la faim mais le combat continue »
Article suivant : « STX Finlande en difficulté »

Vos commentaires

#1 - Le 04 janvier 2013 à 15h06 par Papyrus, Saint-nazaire
Curieuse cette information, car ce matin dans un journal quelqu'un dit tout le contraire !
Dans l'édition d'Ouest France de ce jour, voilà ce que dit Jacques Vérièle, ancien des chantiers et conseiller municipal d'opposition de Trignac : "STX a-t-il encore intérêt à se maintenir en France ? Je pense que les Coréens ont laissé transférer la "grosse commande" à Saint-Nazaire, afin de mieux valoriser leurs parts des Chantiers et donc de pouvoir les céder, en étant en meilleure position. [...] Il y aurait un gros marché récurent qui entre dans les capacités de Turku et le transfert de la commande libère des possibilités de production aux chantiers Finlandais."
Alors info ou intox ?
#2 - Le 04 janvier 2013 à 15h13 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
c'est cinglant et cela revêt la forme d'une menace : "si l'état n'investit pas, on délocalise"

cela montre bien la puissance des privés (ici STX mais c'est le cas des banques ou des constructeurs de voitures par exemple) et l'emprise qu'ils ont, les privés, sur les états
"ca pue la mondialisation nauséabonde" tout simplement
les déclarations de Jeff Roh sont à vomir

cela confirme aussi que Saint Nazaire a eu le contrat PARCE QUE la Finlande n'a pas voulu jouer le jeu imposé par STX
que se serait il passé pour la France si la Finlande avait joué le jeu ?

aurons nous la chance d'avoir une réaction syndicale ou politicienne ?
les syndicats français vont ils se mobiliser pour les frères finlandais ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter