Saint Nazaire Infos

STX : Les réactions se multiplient après les annonces « inadmissibles et scandaleuses » de Laurent Fabius

Hier le Ministre des affaires étrangères a fait une déclaration surprenante : retenir les BPC qui se construisent à Saint-Nazaire.Les syndicats et les partis politiques réagissent à l'unisson contre la suspension possible du contrat avec la Russie pour la livraison des navires miltaires.

Laurent Fabius ministre des affaires étrangères en annonçant que Crimée est « l'affaire est la plus grave depuis la fin de la guerre froide » et en annonçant des « idées » de sanctions n'a-t-il pas perdu son sang froid ?  Grave sans doute, mais l'annoncer ainsi, n'est-ce pas un moyen de faire monter la température ?

«Ce qui est envisagé, c'est la suspension de ces contrats". Mais, a-t-il dit, "pour l'instant ce n'est pas dans les clous car ce serait le niveau 3 des sanctions et nous n'y sommes pas encore". Mais "il n'y a pas de raison que ce soit seulement la France", qui prenne ce type de sanctions, a-t-il insisté. "Ça ne peut être envisagé que dans le cadre d'une suspension générale" qui impliquerait les autres pays européens, a-t-il souligné. "D'un côté, nous ne pouvons pas envisager de livrer en permanence des armements compte tenu de ce comportement (russe), de l'autre côté il y a la réalité de l'emploi et de l'économie", a-t-il encore dit" rapporte l' AFP.

Par cette annonce le Ministre a réussi à agacer les salariés à Saint-Nazaire. Le contrat est en cours. Qu'est-ce que "suspendre" ?
Menacer est une arme de faible, et c'est bien d'armement dont il s'agit alors de Sébastopol à Vladivostok, (nom des deux bâtiments) si nous évitions de faire rire les Russes ? Et les autres, en expliquant bien que « des sanctions, oui, on pourrait, mais pas chères, et pas tout seuls, et si les autres sont d'accord... et si.. ».


Des BPC sur les bras ?
Et si la France ne livrait pas les BPC ? à demi-russes déjà, et presque terminé pour l'un. Les contrats sont prévus avec des transferts de technologie. Où en sont ces contrats ?  Et si les bâtiments restaient-là, presque terminés ? Il se passerait quoi ?
Pour tout cela, il serait bien que quelquefois nos ministres ne parlent pas … trop vite.

 

« Inadmissbles et scandaleuses »

FO  indique qu' une « telle décision aurait des conséquences désastreuses pour l’entreprise et pour les salariés de STX et ceux des entreprises sous-traitantes » et juge ces déclarations « inadmissibles et scandaleuses dénonçant  avec la plus grande fermeté cette prise de position ». « Les salariés ne doivent pas faire les frais de décisions politiques hasardeuses ».
FO demande le plein emploi et donc  «  la poursuite de la construction de ces deux BPC » «  l’attribution au Chantier Naval de Saint-Nazaire des car-ferries pour la SNCM » et « renouvelle avec force sa revendication de nationalisation des Chantiers STX France ».

« Saboteur en chef »

Jean-Claude Blanchard de Rassemblement bleu marine transmet un communiqué de presse  où il est indique que : « Ce n’est plus un ministre des affaires étrangères que nous avons, mais un saboteur en chef de l’industrie française et de ses milliers d’emplois ». « Il commet une faute très grave qui porte directement atteinte aux intérêts fondamentaux de notre pays ».
Ce contrat c'est « 5 millions d’heures de travail sur 4 ans, un luxe en cette période crise que certainement Monsieur Fabius ne croit pas nécessaire de conserver » ajoute le candidat à la mairie de Saint-Nazaire.
« La France devrait prendre à sa charge le coût de construction des navires et payer à la Russie de lourdes pénalités financières. Surtout, elle obérerait très durement l’avenir de l’ensemble de l’industrie militaire française, dont les exportations déjà fragiles risqueraient de s’effondrer, avec à la clé la possible perte de dizaines de milliers d’emplois ». « Elle compromettrait en effet la parole et donc la crédibilité de la France, dans un domaine hyper-sensible où les contrats se négocient le plus souvent d’Etat à Etat. Refuser d’honorer un contrat militaire de cette nature et de ce montant (plus d’un milliard d’euros), à l’égard d’un pays aussi important que la Russie, lié par ailleurs à la France au travers de nombreux programmes de coopération (en particulier dans le domaine aérospatial), devenu en 2011 et pour la première fois de son histoire militaire client d’une puissance occidentale, c’est fragiliser pour toujours les futures exportations d’armements de notre pays, tant vers la Russie (qui ne renouvellera pas de sitôt l’expérience) que vers tous les autres pays du monde pour qui passer un contrat avec la France s’augmente désormais des risques supplémentaires liés aux flottements diplomatiques de ses dirigeants ».
…..
« Ma priorité, c’est l’emploi », prétendait François Hollande, ce sont les ouvriers français et leurs familles qui subiront les dégâts collatéraux de l’imprudente et inutile « campagne de Crimée », mais cela fait déjà bien longtemps que ces électeurs de la France des oubliés n’intéressent plus les socialistes ».

Auteur : LY | 18/03/2014 | 6 commentaires
Article précédent : « 750 personnes ont défilé pour manifester contre le pacte de responsabilité »
Article suivant : « Laurent Fabius pense à annuler la vente des BPC russes »

Vos commentaires

#1 - Le 18 mars 2014 à 21h14 par Républicain, Saint-nazaire
Ou est la réaction de Samzun "Premier" des socialiste dans notre ville ?

Ou est la réaction du parti Socialiste ?

Ou est la réaction du parti Communiste (allié de Samzun dans les municipales)?

Ou sont les réactions des syndicats ?

Aux abonnés absents ?

Pour moi c'est clair, je voterais Front National !
#2 - Le 18 mars 2014 à 22h02 par Républicain, Saint-nazaire
De @réinsfosphère

Si Fabius fait annuler la vente des Mistral à la Russie, je crois que les ouvriers de St Nazaire vont venir lui montrer leurs grosses mains.
*
Nous attendons l'avis de David Samzun et du PS.
#3 - Le 19 mars 2014 à 10h06 par dfgh
Gardons ces BPC... On va en avoir besoin pour se défendre...
#4 - Le 19 mars 2014 à 13h39 par pignoux18, St Nazaire
Mr Samzun et le PS sont aux ordres comme la député de la 8ème circonscription.Ce qui est dit en haut (Mr Fabius) fait force de loi tant pis pour les ingénieurs ,les techniciens et ouvriers du premier chantier naval européen.Qui demain défendra les emplois existants à Saint-Nazaire????Politiques hasardeuses est bien le terme qui convient à ce dossier.
#5 - Le 21 mars 2014 à 00h17 par YAJ, St Nazaire
@révolté
Vous préférez peut-être que le rouleau compresseur de Poutine arrive jusquà vous ?
#6 - Le 21 mars 2014 à 09h01 par Révolté, Saint-nazaire
@ yaj

Ni le rouleau compresseur Poutine, mais encore moins les néo-nazis de la place Maidan aux pouvoirs en Ukraine.

Je préfère encore un référendum en Crimée, qu'un putsch nazi Ukrainien.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter