Saint Nazaire Infos

STX : les politiques ne respectent pas « la politesse industrielle »

La lettre d'intention de commande de MSC était à peine signée à Paris que déjà les politiques faisaient leurs commentaires.
http://www.laprocure.com/tour-monde-politesse/9782207113165.html
http://www.laprocure.com/tour-monde-politesse/9782207113165.html

Depuis quelques jours et surtout depuis l'annonce de Laurent Castaing se disant « optimiste, voire très optimiste », il était raisonnable de penser que la signature allait avoir lieu très bientôt. Mais parler trop vite sur les grands contrats, c'est toujours dangereux. Tant que « ce n'est pas fait » … C'est un comme ... fêter son anniversaire avant la date, risqué.


Cette victoire est celle d'une entreprise et de ses salariés, surtout après les difficiles négociations des ces derniers mois. Est-il naïf de considérer  que  la politesse minimum demanderait de laisser la direction l'annoncer à ses troupes, à la ville ? 16 millions d'heures de travail, le plus gros contrat jamais conclu... d'espérer qu'on leur laisse la primeur ; que ceux qui parlent, se taisent pour une fois, et "laissent parler ceux qui font".


Oui, sans doute puisque les politiques de suite y vont de leurs commentaires … Avant même que le directeur revienne de Paris où il a signé pour engager l'entreprise.
L'accord de compétitivité a été validé aussi aujourd'hui, l'amère pilule passe mieux quand elle prise avec une commande.
Ce soir il ne faut pas bouder son plaisir et ils sont nombreux ceux qui auraient envie d'aller danser sur la poutre du grand portique, un verre de Chianti à la main. L'important c'était de la prendre cette commande. Ensuite, il faudra la réaliser, 2017 c'est demain.

Joël Batteux : « Bravo ! »

Le maire de Saint-Nazaire, sortant certes, mais maire encore, se réjouit de la bonne nouvelle et félicite les équipes de STX  avant même que le directeur des chantiers soit revenu de Paris.
"Mesdames, Messieurs, collaborateurs de STX France, une nouvelle fois bravo !
Avec la signature d’une nouvelle commande pour le fidèle client MSC, après les annonces de ces derniers jours relatives à la construction de navires pour SNCM et Brittany Ferries, les Chantiers de Saint-Nazaire sortent de l’une des plus angoissantes périodes de leur histoire.
Pour la ville, l’agglomération nazairienne, pour toute une région, ces commandes sont un formidable accélérateur d’espoirs. Ces commandes sont le fruit d’un travail acharné mené avec compétence et détermination pour la direction pour continuer à produire des navires tout en s’engageant dans une diversification stratégique réussie dans l’éolien en mer.
Mais cette période riche en promesses de travail pour toute la filière navale est aussi largement due à la concrétisation du pacte de compétitivité.
Je salue ici l’esprit d’engagement et de responsabilité des salariés qui l’ont signé car cette signature était une condition nécessaire à l’obtention de ces commandes et d’autres à venir sans doute.
Le chantier de Saint-Nazaire a de nouveau devant lui un volume d’activités consolidé pour quelques années ; cette consolidation devra aussi bénéficier aux salariés et à la création d’emplois dans le secteur naval.
C’est confirmé, Saint-Nazaire est bien une terre d’industrie et d’innovation ; ingénieuse et talentueuse. Il en faut du talent et de l’intelligence pour s’imposer dans la compétition industrielle mondiale dans la navale, l’aéronautique, la métallurgie, l’éolien…
 
La Ville, la CARENE, les collectivités et en particulier la Région font le bon choix lorsqu’elles accompagnent nos industriels dans la bataille du redressement industriel et des exportations."

David Samzun : "continuons"

Premier à la course, il était à peine midi que le candidat  y allait déjà de son compliment, ne laissant pas non plus à Laurent Castaing la priorité de l'annonce, et grillant même, nous ne dirons la politesse, en l'occurrence, au maire de Saint-Nazaire.


"La commande MSC que STX vient de remporter est un véritable soulagement pour toute la population. Les chantiers nazairiens récoltent les fruits d’une stratégie d’investissement gagnante au long cours et qui repose en premier lieu sur le savoir-faire des salariés. Je n’oublie pas, et je mesure, les efforts qui leur sont demandés afin de rendre possibles ces commandes. Par ailleurs, les entreprises locales de la sous-traitance, dépositaires elles aussi du savoir-faire, doivent avoir accès aux marchés générés.
Grâce à la mobilisation de tous les acteurs, privés et publics, notre industrie montre une nouvelle fois sa capacité à être concurrentielle au niveau international. Ces bons résultats confirment aussi la pertinence des politiques publiques menées par nos collectivités en termes de soutien à l’innovation, de préservation et de développement des outils et des sites industriels, et d’encouragement à la diversification. En la matière, continuons d’être inventif ! "

Christophe Priou : "un succès industriel"

Christophe PRIOU, député de la Loire-Atlantique, maire de Guérande a réagit tôt dans l'après-midi.

Dans un pays rongé par le chômage, les dépôts de bilan et les liquidations judiciaires on peut souligner la remarquable performance du chantier naval STX qui décroche une très belle commande, assurant ainsi du travail pour des salariés qui peuvent être fiers de leur savoir-faire. C’est un succès industriel ! Et c’est une preuve supplémentaire de l’impossible délocalisation de notre cœur industriel. La région nazairienne vivra encore longtemps avec la construction navale.

 



Marie-Odile Bouillé : "la politique de Jean-Marc Ayrault"

La députée qui garde un silence prudent au sujet des BPC, et de la déclaration de Laurent Fabius souligne cette foisle rôle de l'Etat.

"C'est une commande exceptionnelle que viennent de décrocher les chantiers STX de St-Nazaire avec l'armateur MSC Croisières pour faire construire ses deux prochains paquebots géants et en posant une option pour deux autres navires. L'Etat a joué un rôle absolument crucial en sa qualité d'actionnaire et les ministres de Bercy ont été tout au long du processus très présents aux côtés de la direction des chantiers pour permettre la finalisation de cette commande. Le gouvernement de Jean-Marc AYRAULT démontre de la plus belle des manières que sa politique industrielle et notamment de soutien à la filière navale est efficace.
En choisissant Saint-Nazaire pour ce qui est aujourd’hui la commande la plus importante dans l'histoire de MSC, l'armateur italo-suisse démontre la confiance qu'il a dans nos chantiers, dans notre savoir-faire industriel et dans la capacité des femmes et des hommes de notre territoire à s'adapter pour rester dans la compétition internationale. Je salue chaleureusement l'engagement de tous ceux qui ont permis d'aboutir à ce résultat. C'est un véritable soulagement que le carnet de commande de STX France se remplisse à nouveau et il est indispensable qu'il profite aux sous- traitants et aux salariés de notre bassin d'emploi qui ont consenti des efforts pour arriver à ce résultat."

Auteur : LY | 20/03/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « STX : « Saint-Nazaire vraiment à gauche » dénonce la méthode de négociation »
Article suivant : « STX : MSC commande deux paquebots et 16 millions d'heures de travail »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter