Saint Nazaire Infos

STX : Les chantiers ont-ils l' intention d'accepter la commande de la SNCM ?

La SNCM vient de signer une lettre d'intention de commande avec STX pour quatre nouveaux ferries qui font partie d'un plan de relance de la compagnie maritime, mais cette commande pose questions.

Recevoir une lettre d'intention de commande pour quatre ferries pourrait être une autre bonne nouvelle pour les chantiers. Mais pour STX, est-ce une réelle bonne affaire ? La Caisse des dépots et consignations (actionnaire indirect) a fait savoir qu'elle n'a pas, elle, l'intention de participer au payement des 440 millions de remboursement de subventions de l'État pour le compte de la SNCM, (considérées comme illégales par Bruxelles), Véolia veut se retirer et malgré les déclarations des différents ministres le dossier de remise à flots de la compagnie maritime reste à quai. Les collectivités locales, les investisseurs privés Français ou étrangers ne se précipitent pas au secours de l'entreprise qui se noie. La SNCM peut être déclarée en cessation de paiement puis en liquidation à tout moment.
STX paraît avoir conforté son plan de charge pour plusieurs années, en terme de technologies nouvelles les bateaux utilisant le GNL (gaz naturel liquéfié) commandés par la Brittany Ferries pourront servir de référence. Quel intérêt pour les chantiers qui doivent déjà honorer des commandes énormes avec des délais très courts, de « s'encombrer » d'une commande très difficile à gérer que le gouvernement ne semble pas pressé de sécuriser en terme de financement ? En effet on peut se demander qui payera ces quatre bateaux et dans quels délais.

Pour une entreprise, il est toujours compliqué de décliner une commande. Refuser de faire - alors que tant d'efforts ont été déployés pour gagner - est une décision frustrante, difficile à prendre et plus encore à expliquer, surtout quand le carnet de commandes est resté vide pendant longtemps et quand des efforts importants ont été demandés aux personnels ; Ceux-ci diront :" compétitifs ? Pourquoi faire ? ''.
La direction des chantiers ferait-t-elle ce choix au moment où STX France va être mis en vente par la maison mère de Corée ?
La position du gouvernement est attendue, et plus que jamais déterminante.
 

Auteur : LY | 04/04/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « STX Corée : Mandat d’arrêt contre Kang Duk-soo »
Article suivant : « STX : Véolia organise-t-il la « croisière » infernale pour la SNCM avec la complicité du gouvernement ? »

Vos commentaires

#1 - Le 05 avril 2014 à 17h01 par bib
ce n'est tout de même pas une découverte que la SNCM est en quasi cessation de paiement.
Et qu'une aide du gouvernement, qu'il soit de gauche ou de droite, apparaitrait aux yeux de Bruxelles comme une subvention déguisée.

La SNCM a mal été gérée par ses dirigeants et par ses salariés. Il ne reste qu'à constater les pots cassés.

Je me demande ce que Veolia est venu faire dans cette galère.

STX fait face à ce que tout commerçant doit gérer :
1 : il faut vendre (et ne pas dépendre des crédits de l'Etat),
2 : il ne faut pas vendre à perte
3 : il faut que le client paie dans les délais impartis

Le point 3 ne peut pas être rempli dans la situation actuelle de la SNCM. Cette commande est d'un suréalisme difficilement dépassable.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter