Saint Nazaire Infos

STX : le MoDem44 souhaite « repenser la stratégie »

Le MoDem 44 à son tour, apporte son avis après les annonces de ventes de STX Europe dans un communiqué.

« Connu depuis longtemps, le départ annoncé du groupe coréen STX du capital de STX Europe a ouvert une ère d’incertitude pour STX à Saint-Nazaire et pour ses sous-traitants.
Le Modem 44 rappelle sa position : il faut à la filière navale française une véritable stratégie et à STX des actionnaires porteurs d’une vision industrielle à long terme.
Le gouvernement doit s’impliquer dans cette période de transition qui provoque bien naturellement l’inquiétude chez les salariés de l’entreprise, de ses sous-traitants et plus généralement des autres secteurs, artisanat et commerce, qui en vivent indirectement. Nous partageons cette inquiétude.
Le Modem44 demande que STX ne soit pas un pion dans un Monopoly financier à court terme mais que son avenir industriel soit pensé plus largement dans le cadre d'une stratégie nationale pour la filière navale.
Cette stratégie n’est pas aujourd’hui clairement définie, c’est regrettable.
Concernant la filière navale française, la proposition du MODEM 44 est la suivante : la stratégie doit être pensée non  pas simplement par des dirigeants d’entreprise et des fonctionnaires qui ignorent les réalités du terrain mais doit l’être en impliquant fortement les cadres, les techniciens et les salariés qui détiennent le savoir-faire et sont confrontés tous les jours à la pratique très concrète de leurs métiers et aux besoins de leurs clients.
C’est avec eux que les dirigeants des entreprises du secteur et l’État doivent, dans un esprit de co-responsabilité, œuvrer prioritairement à l’élaboration de cette stratégie ».
 

14/10/2013 | 3 commentaires
Article précédent : « STX : Le Vladivostok mis à flot avec un protocole réduit »
Article suivant : « STX : FO dénonce la propagande électorale de la direction »

Vos commentaires

#1 - Le 14 octobre 2013 à 18h39 par Lionel Debraye, Saint Nazaire
Bla bla bla !
Ce qui s'appelle écrire pour ne rien dire.
#2 - Le 14 octobre 2013 à 19h14 par castelh, 44600
on ne peut qu'approuver cette position claire d'associer l'ensemble des partenaires dans la stratégie
#3 - Le 15 octobre 2013 à 08h31 par bob44, Saint-nazaire
Ouais, et dans 10 ans on palabre encore autour de la table pour essayer de fixer une stratégie qui ne relève pas de ces acteurs.
Ce sont en 1er lieu les cadres et dirigeants de l'entreprise qui doivent fixer la stratégie.
Pour cela, normalement ils tiennent compte des avis des clients (besoins) et de leurs salariés (faisabilité, aspects sociaux...), et bien sûr aussi du retour sur investissement souhaité par les actionnaires qui ont prêté leur argent. L'état s'il est actionnaire doit être traité au même titre que les actionnaires privés ; c'est une contrainte de ligne directrice ou de retour sur investissement. Ce n'est pas à l'état de faire de la stratégie industrielle, pas plus qu'aux salariés qui n'ont pas à assumer ce type de problèmes.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter