Saint Nazaire Infos

STX : Le FN accuse la CGT d'avoir organisé «un chômage de masse »

« L’Oasis, désert d’emplois pour les Nazairiens !», s'insurge front national dans un communiqué où il reproche à la CGT « d'avoir sciemment organisé la « concurrence sociale ».

La récente commande du paquebot géant Oasis obtenue par les Chantiers STX de Saint-Nazaire semblait à tous égards comme un bon signe pour l’emploi. Hélas, après quelques semaines, la réalité apparaît sous son jour le plus cynique et l’on se rend compte que les emplois promis aux Nazairiens pourraient purement et simplement leur filer entre les doigts. En effet, on apprend que seulement 15 % environ du total de travail de prémontage des coques métalliques de ce nouveau paquebot seraient affectés aux salariés de STX. On est loin du compte… Hypocrite jusqu’au bout, la CGT de Saint-Nazaire dit aujourd’hui qu’elle « s’interroge sur la concurrence sociale » à Saint-Nazaire, une concurrence qu’elle a sciemment organisée, ou à tout le moins laissé s'installer, en avalisant largement la venue aux Chantiers d’une main-d’œuvre étrangère venant niveler par le bas les salaires des travailleurs Français. Oui, la « concurrence sociale », terme pudique employé par la CGT pour désigner le problème du chômage de masse qui, en France en général et Saint-Nazaire en particulier, n’est pas résolu avec le volontarisme qu’il faudrait, oui, cette concurrence sociale, singulièrement, étrangère, fait mal aux Nazairiens. Il n’y a pas de solution-miracle, que le bon sens. Celui-ci impose la priorité nationale des emplois, de la protection sociale et des logements aux « Français d’abord », slogan bien connu du Front national depuis des décennies et qui n’a pas varié dans sa franchise, car nous disons ce que nous faisons et, au pouvoir, nous ferons ce que nous disons.  
 

08/10/2013 | 10 commentaires
Article précédent : « Table ronde sur les petits conflits du quotidien »
Article suivant : « Cracher n’est pas jouer, ou l'insécurité se cache-t-elle derrière l'incivilité ? »

Vos commentaires

#1 - Le 08 octobre 2013 à 22h17 par Papijean, Saint Nazaire
... trois , quatre ...
" .maréchal , nous voilà .... "
etc , etc ...
#2 - Le 09 octobre 2013 à 00h20 par DJM
C'est sûr que les syndicats défendent leur idéologie avant de faire leur boulot, à savoir défendre les ouvriers qu'ils sont censés représenter.

Donc finalement ils ne font plus que défendre leurs propres intérêts puisque à part eux plus personne ne croit encore aux bienfaits de "l'internationalisme", à part eux et bien sûr les financiers dont ils sont les "idiots utiles". Seul le FN défend encore notre pays.
#3 - Le 09 octobre 2013 à 00h34 par Révolté, St Marc
OUAF

Dans le texte je ne voit pas "La CGT a organisé le chômage de masse "
Mais " A laissé s'installer la concurrence sociale !!

Titre polémique du rédacteur, sans doute pour lancer le débat .
C'est de bonne guerre....Aux abris...
#4 - Le 09 octobre 2013 à 09h18 par UMPHilare
Sur le fonds, la situation décrite par l'auteur du communiqué est-elle fausse ?
#5 - Le 09 octobre 2013 à 09h42 par Républicain, Batz
Qui a dit ?

"Extraits : - « Je vous le déclare nettement : oui, la vérité des faits me conduit à approuver, sans réserve, la riposte de mon ami Paul Mercieca. (…)

Plus généralement, j’approuve son refus de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé, de travailleurs immigrés » ; - En raison de la « la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes.

Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. » - « La cote d’alerte est atteinte. (…) C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. » - « Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. » - « Il faut résoudre l’important problème posé dans la vie locale française par l’immigration ». - « Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays. Cela rend difficiles leurs relations avec les Français. » -
« Quand la concentration devient très importante (…), la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes ». Jean Marie Le Pen ? non un vrai un pur, un dur, C’est une lettre de Georges Marchais, alors secrétaire général du PC, reproduite dans « L’Humanité » du 6 janvier 1981. Elle est adressée au recteur de la mosquée de Paris, qui venait de s’indigner contre la destruction au bulldozer (le 24 décembre 1980, veille de Noël !) d’un foyer de 300 travailleurs maliens par le maire communiste de Vitry, Paul Mercieca .

Vous avez gagnés : Georges Marchais
#6 - Le 09 octobre 2013 à 14h29 par Pierre Gilbert, Saint-nazaire
Certes les économistes nous racontent beaucoup de drôles histoires. Mais les économistes du FN qui analysent les conditions de production des paquebots, méritent une palme.
Selon leur porte-parole locale, le FN veut tout simplement organiser la paupérisation des travailleurs français. Son slogan est simple, remplaçons les travailleurs étrangers choisis parce que mal payés, par des travailleurs français aux tarifs, forcément, qu'imposent les commanditaires.
L'ennemi du FN, ce ne sont pas les capitalistes qui font du profit dans le tourisme des croisières, ou dans la construction concurrente des paquebots, l'ennemi du FN, ce sont les Français qui se battent sur les chantiers pour de meilleures conditions de vie. Et veulent en poussant à l'alignement des salaires des étrangers sur ceux d'ici, réduire l'appel à une main d'oeuvre concurrente.
Etrange soumission au capital international.
#7 - Le 09 octobre 2013 à 18h03 par Astérix via Obélix, PenhoËt
Les zzzélites ont fait tant de mal avec els années au syndicalisme français que les Français en viennent à être légitiment dégoutés du syndicalisme. Qu'attendre d'autres ? Ceux qui sont censés nous défendre en sont non seulement incapable par l'Europe - entre autres choses - mais le peu de marge de manoeuvre qu'il leur reste, il la perde de toute façon en s'acoquinant avec le patronat, chacun étant finalement le meilleur client de l'autre.

Ah oui cela pique un peu aux fesses mais Jean-Christophe Blanchard a bien eu raison de rappeler quelques vérités difficiles a savoir que; OUI CGT et comparses organisent siemment la concurrence sociale entre les travailleurs, ce qui pénalise français sous-payés et immigrés déracinés, tous dans le même panier... de crabes, puisque tous mis en concurrence, pour me répéter !

Ne vous étonnez pas si le FN crève le plafond de verre des 10 % à Saint nazaire et sans doute déjà largement plus si l'élection été demain. En tout cas ils auront ma voix et sans quémander.
#8 - Le 10 octobre 2013 à 11h43 par Martin, Stnazaire
Quelle médiocrité de nos dirigeant syndicaux que de conspuer une concurrence qu'ils ont eu mêmes mis en place parce qu'il y avaient intérêts pendant de longues décennies!! Foutage de gueule et une fois n'est pas coutume, le Front National a raison de dénoncer les retournements de vestes un peu faciles et de dénoncer l'immigration tout en ne stigmatisant pas les immigrés - car eux font bien le distingo et n'incriminent pas n'importe qui. Au-dessus du probléme de l'immigration est celui d'un capital complètement financiarisé et qui ne fait aucun sentiment ; n'a aucune peine à détruire nos industries. LE FN sur ce plan est très inspiré de le dénoncer (sans parler du reste ! qu'il est toujours le seul à pointer du doigt, même si les mots peuvent fâcher les bien pensants). A bon entendeur... un nazairien et futur électeur (fn)
#9 - Le 10 octobre 2013 à 14h09 par Patriote 44
Les Français savent lire, analyser et ne sont pas dupes, ils retranscriront le titre dans « le bon sens ». L’article du journaliste qui a retranscrit les dires du principal représentant FN de St Nazaire est très clair.
Il ne faut pas déformer les choses.
Comme le résume fort justement « Révolté, de St Marc » et comme d’habitude, les interprétations volontairement erronées des médias sont flagrantes. Quelques vulnérables s’y laisseront prendre…..
Le laxisme et l’adhésion de ceux qui cautionnent l’emploi massif des étrangers sur les chantiers de St Nazaire engendrent logiquement une privation d’emploi de même dimension pour les Français.
L’emploi de travailleurs étrangers ne serait acceptable qu’en ressources complémentaires nécessaires après avoir recruté en priorité des travailleurs français.
Mais des intérêts personnels priment au détriment de ces familles françaises qui souffrent de plus en plus d’une discrimination « négative » à leur encontre.
Le peuple français est las de l’inefficacité de ceux qui dirigent actuellement notre pays, las de subir et d’être sanctionné injustement sur tous les plans, las du système actuel particulièrement destructeur de notre nation.
Il est alors tout à fait normal qu’il s’oriente maintenant vers d’autres solutions plus réalistes et pleines d’espoir et qu’il décide de réagir fortement car il y a urgence : le bateau est vraiment en train de couler !
#10 - Le 12 octobre 2013 à 16h57 par neutre, Lorient
Je suis scandalisé de lire des propos de la sorte sur un syndicat , Mr vous;oui vous!!! qui avez écrit cela tout en attaquant la cgt.qui eux ni sont pour rien!! ha si pour le but de foutre le bordel pour ça vous ètes bon au FN.
Mais dites moi?
Qui est ce qui font venir les salariés étranger en france au lieux d'embaucher des ouvrier locaux,pour encore ce faire beaucoup d'argent ,c est les PDG STX DCNS et j'en passe .et ils osent dire ,ben ya plus de salariéS français qualifiées.
Oui messieurs les pdg de la finances ,je vous en veux vraiment !!!
C'est vous qui foutter le désordre dans ce pays en employant des ouvrier a bas cout !!!!!!!!!et no la CGT!! qui protège eux les salariés
a bonne entendeur

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter