Saint Nazaire Infos

STX : La nationalisation sera effective

Emmanuel Macron a tranché et a décidé de nationaliser les chantiers STX. L’Etat a préféré cette solution plus tôt que l’association avec Fincantieri qui s’avérait trop problématique.

Les Italiens ayant refusé la proposition française de 50/50 Bruno Le Maire va s’employer à la nationalisation de l’entreprise en utilisant son droit de préemption.

Afin de ne pas se brouiller avec les Italiens, l’Etat annonce que cette solution est transitoire le temps de trouver une arrangement avec l’Italie ou trouver une autre solution. Le gouvernement n’aspire pas à rester propriétaire des chantiers et veut prendre le temps de réaliser un tour de table qui satisfasse tout le monde.

Bruno Le Maire tiendra une conférence de presse ce jour à 15 heures.

27/07/2017 | 12 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 27 juillet 2017 à 13h32 par Blanchard Jean Claude, Saint-nazaire
L'État prend enfin au sérieux l'éventualité d'une nationalisation des Chantiers #stx de #SaintNazaire . Le #FN la demande depuis 2013 !
#2 - Le 27 juillet 2017 à 16h15 par Moyon, St.nazaire
Le Front National n'est-il pas un spécialiste des "affaires" de Marine ?
Macron-Blanchard même combat !!!
#3 - Le 27 juillet 2017 à 19h16 par Moyon, St.nazaire
Vrai paradoxe que de voir un gouvernement libéral décréter une nationalisation, fût-elle temporaire!
Que l'Etat Français s'immisce et s'impose ainsi dans l'organisation et les partages de pouvoir économique d'un groupe privé est extra-ordinaire.
Une décision que j'aurais attendue d'un gouvernement de gauche.
Je regrette que ceux pour qui j'ai voté en 2012 n'aient pas eu les "c......" de le faire depuis l'annonce du plan Fincantieri.
#4 - Le 28 juillet 2017 à 08h07 par Chloé, Saint-nazaire
Voilà ce que disait Samzun au mois d'avril sous le Gouvernement Hollande:

"nous avons un projet industriel, une organisation , et un savoir faire qui permettent de regarder l'avenir avec sérénité . L'option de la nationalisation avait été avancée si la négociation avec Fincantieri se passait mal, mais il aurait fallu trouver un autre actionnaire. Or je préfère tenir que courir." (sic)

Aujourd'hui, Samzun se félicite de la position du gouvernement actuel, qui préempte les Chantiers.

Les girouettes qui ne songent qu'à défendre leurs strapontins politiques ne méritent que le mépris et la poubelle.
#5 - Le 28 juillet 2017 à 08h24 par Chloé, Saint-nazaire
La CGT des Chantiers STX met tout sur le même plan:
-Rachat par Fincantieri majoritaire
- préemption par l'Etat.
Au nom d'un "actionnaire qui donnerait des garanties sociales aux salariés"
Argument de révolutionnaire en peau de lapin. Vla que des soi-disant révolutionnaires cherchent un actionnaire anticapitaliste. Bonjour la connerie!

La CGT "vigilante". "C'est un nouveau rebondissement dans la saga de la vente des chantiers", a commenté Alain Lebrun, délégué CGT, premier syndicat de STX France. Il se déclare "pas plus rassuré" par la préemption que par la répartition de l'actionnariat initialement proposée. "La seule chose qu'on regardera, c'est quel actionnaire donne des garanties sociales aux salariés. La CGT sera vigilante là-dessus", a-t-il ajouté.
#6 - Le 28 juillet 2017 à 09h35 par Alain Dubois
Quel soulagement; le gouvernement a décidé de nationaliser provisoirement les chantiers STX de Saint Nazaire.

ficantieri qui avait été pressenti, concurrent direct sous traite la plupart de ses chantiers en Chine.

Alors que le carnet de commandes de STX est plein pour plus de dix ans, il aurait été incroyable que les 3000 salariés et les 3000 sous traitants aient connu le chômage dans ces conditions.

Je remercie le gouvernement de cette décision qui sauvera le dernier fleuron français de la construction navale
#7 - Le 28 juillet 2017 à 11h07 par Pierre Lapin, Saint-nazaire
FINCANTIERI de ce que j'ai lu effectue actuellement pas mal de transferts de technologie vers le Chine.

Si bien que la Chine sera prochainement en capacité de lancer par elle même ses propres navires créant par la même un nouvel entrant sur ce marché déjà fortement concurrentiel.

C'est au fond ce que veut éviter le Gouvernement français à savoir l'arrivée sur ce marché de nouveaux opérateurs, chinois en l’occurrence.

Cette décision vise, de mon point de vue, à retarder la date à laquelle les chinois seront matures pour se lancer sur ce marché, on ne fait que repousser l'échéance avec une telle mesure.

J'ai envie de dire pourquoi pas. Il y a bp d'emplois en jeu, c'est vrai aussi

Dans ce cas, je me demande pourquoi dans ce cas, on a accepté il y a de ça quelques années, le transfert de technologie en matière d'avions (on construit désormais des airbus made in china), en matière nucléaire (le premier EPR qui entrera en service ne sera sûrement pas Flamanville...).

Ces deux secteurs (nucléaire et avions) ne sont-ils pas eux aussi stratégiques ?
#8 - Le 28 juillet 2017 à 16h17 par Chloé, Saint-nazaire
Pour M Vaugrenard qui se représente aux sénatoriales, Presse-Océan de ce vendredi donne sa position: "Je trouve cette nationalisation excrément rassurante" (sic).
#9 - Le 28 juillet 2017 à 20h27 par bernier de la richarderaie, Saint Nazaire
Notre bon Maire David Samsun n'a pas l'air d'un batteur de grève. C'est un fait, mais quant a considérer sa parole, juste un médicastre à tête de belluaire achevant un mistenflûte.
Cher Monsieur, quelques temps déjà, vous avez prononcez que l'Etat, n'avez pas pour vocation a construire des navires.
#10 - Le 28 juillet 2017 à 20h53 par Moyon, St.nazaire
Mme Chloé, çà fait un moment que l'on sait que P.O **MODERATEUR**

P.S : si tous les parlementaires (anciens et nouveaux) avaient les mêmes qualités qu Y.Vaugrenard, la représentation nationale aurait une bien meilleure gueule!
#11 - Le 29 juillet 2017 à 17h42 par Chloé, Saint-nazaire
Monsieur Moyon, Mme Chloé s'interroge sur votre "P.O. **MODERATEUR**???????

Ceci dit M. Vaugrenard avait donné sa bénédiction à la solution retenue par Hollande sur la vente de Fincantieri. M. Vaugrenard dira sans doute qu'il souhaitait déjà sous Hollande la préemption. Alors il s'est comporté à l'époque comme un petit soldat discipliné. Article 49-3, solidarité gouvernementale....amènent leur lot d'attitudes lâches, hypocrites. On va revoir cela avec Macron qui se réclame (oui, oui) de Machiavel et de ses méthodes pour garder le pouvoir. On aura l'occasion de reparler de sa gouvernance.
#12 - Le 01 août 2017 à 11h14 par Chloé, Saint-nazaire
Dans le communiqué ci-dessous de Lutte Ouvrière sur leur site, on lit "quelles que soit la nationalité...." '
Tout faux la prise de contrôle par Fincantieri est une question de fusion ou d'acquisition et non une question de nationalité. Et les travailleurs des Chantiers STX ont plus à perdre qu'à gagner en passant sous le contrôle de cette entreprise, non pas parce quelle est italienne. On a vu le capital de l'entreprise monter ou baisser suivant que Fincantieri avait la majorité ou pas.

Accueil/Actualités/Brèves Lutte Ouvrière
La nationalisation de STX : le bluff de Macron
BRÈVE
31/07/2017
Macron a annoncé qu'il nationaliserait les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, plutôt que de les laisser à une entreprise italienne.

Mais quelle garantie peuvent avoir les 7000 salariés de STX, dont les deux tiers sont employés par des entreprises sous-traitantes, de voir leur emploi conservé ?

Quelle que soit la nationalité de leur futur exploiteur, les travailleurs des chantiers, toutes nationalités confondues, devront se battre pour défendre leurs droits et leurs intérêts, sans s'en remettre à un charlatan comme Macron.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter