Saint Nazaire Infos

STX : la CFDT se félicite de l'intention de commande pour les « Edge »

La CFDT est heureuse l'annonce de la commande à STX et rappelle l'effort des salariés consenti pour la compétitivité.Elle demande aussi la vigilance du gouvernement tant pour le rachat de l'entreprise que pour la livraison des Mistral.

Alors que jusqu'ici l'actualité nazairienne était plutôt focalisée sur les feuilletons de la
livraison - ou pas - des BPC à la Russie et sur une éventuelle revente des Chantiers à l'Italien Fincantieri, deux facteurs d'incertitude et d'inquiétude, hier soir, tard, une très bonne nouvelle a été annoncée.

L'armateur RCCL, après les deux Oasis, a signé une lettre d'intention pour deux
paquebots de classe "Edge". Longs de 300m, jaugeant 117000 UMS pour 1450 cabines,
ils seront à livrer en 2018 et 2020.
Ces deux navires, lorsque la commande sera mise en vigueur, après les montages
financiers, éléments clés de tels projets, apporteront une charge de travail de 11
millions d'heures pour les salariés de STX et de ses sous-traitants.
Pour la CFDT, ce sont des perspectives qui se prolongent sur le long terme à Saint-
Nazaire, surtout en matière d'emploi, critique en cette période.
Rappelons aussi que cette future commande est signée aujourd'hui parce que notre
chantier est redevenu compétitif par rapport à nos autres concurrents allemand ou
italien justement.
C'est grâce à l'effort de tous les salariés de STX, en particulier au travers de l'accord de
compétitivité signé en début d'année par la CFDT, que nous sommes sortis de la
spirale du déclin et que nous pouvons enfin regarder l'avenir avec beaucoup plus de
sérénité.
Il y a peu d'industries qui ont aujourd'hui une telle visibilité sur 5 ans (6 paquebots + 2
options) et nos efforts sont et seront encore récompensés...
Mais, car il y a toujours un mais, il ne faut pas que cette bonne nouvelle détourne notre
attention des deux points évoqués en préambule.
L'implication de l'Etat dans ces deux dossiers, soutien sur les BPC, vigilance sur le
rachat des chantiers, doit rester entière .
Communiqué CFDT

05/12/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « STX : une longue histoire avec RCCL »
Article suivant : « STX : FO veut ouvrir le CE aux offres commerciales locales »

Vos commentaires

#1 - Le 05 décembre 2014 à 12h57 par Ravi
Meyer et Fincantieri croulent, semble-t-il, sous les commandes ! Nos chantiers dont la direction avait su garder de la place disponible pour de vraies commandes, ce dont il faut se réjouir, en bénéficient!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter