Saint Nazaire Infos

STX : La CFDT ne s'excuse pas, elle assume l'accord de compétitivité

Laurent Berger secrétaire confédéral de la CFDT était présent ce matin à STX.

Pour Christophe Morel de la CFDT, l'accord de compétitivité c'était la condition pour la commande de MSC. « C'est un investissement, c'est la démonstration d'un autre syndicalisme qui  sait entendre », «qui s'engage », « qui fait des contre-propositions ». Il admet que certains aient compris cela comme « un recul social », il rappelle les difficultés à faire passer ce message. Avant tout, il veut l'emploi, pour STX bien sûr mais aussi pour les « co-réalisateurs » (sous-traitants).
Cet accord n'a pas été « un accord de renoncement » et selon Laurent Berger, secrétaire confédéral, c'est un exemple : « de choix de l'emploi ». Il souligne le dialogue, « le rapport de force », « le courage ». « Ils ont fait le boulot » dit-il,« ils n'ont pas dit c'est la faute de... », « il a fallu convaincre ». Laurent Berger martèle « on ne s'excusera pas ! », mais aussi « nous n'avons pas signé un chèque en blanc, nous serons vigilants». «Concernant les travailleurs déplacés, nous veillerons à ce qu'ils soient respectés, nous signalerons les abus sur leurs conditions de travail, mais aussi de logement. STX va être un laboratoire ». Côté sécurité, formation, les actions syndicales seront menées. La CFDT entend bien être respectée dans ses demandes.


 

Clause de retour à meilleure fortune

La CFDT ne veut pas travailler « plus » mais « mieux », elle remarque qu'avec la CGT « elle est parfois d'accord sur le constat, mais pas sur les moyens » et indique qu'elle ne défilera pas, cette année non plus, avec la CGT soulignant que l'audience des deux syndicats à STX est comparable.
Le but étant « le retour à meilleure fortune ».
Laurent Berger se réjouit, avec du travail aux chantiers, le syndicat, va avoir comme aurait dit un de ses grands aînés « du grain à moudre ».

Auteur : LY | 23/04/2014 | 8 commentaires
Article précédent : « Mission locale et CFDT mutualisent leurs moyens au service de l’emploi des jeunes »
Article suivant : « Les salariés de la Cité sanitaire manifestent devant le casino de Saint-Brevin »

Vos commentaires

#1 - Le 23 avril 2014 à 20h18 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
Sur le papier de la charge annoncée, c'est bien !!! Mais en vrai, quand est ce que ça commence ????
#2 - Le 25 avril 2014 à 10h31 par robert
encore une foie de plus la cfdt fait l'apologie sur l'accord de la compétitivité il me semble avoir lue que la cfdt de chez sides n'est pourtant pas d'accord, et c'est le même texte qui a été proposé chez stx ?. Et j'aimerais bien que la cfdt de stx passe autant de temps à expliquer les bien fais de la compétitivité dans les ateliers que dans la presse ou sur les marchés
#3 - Le 25 avril 2014 à 23h47 par YAJ, St Nazaire
Je vois que mon message précédent, non paru a permis les corrections du texte.
J'avais tout de même compris entre les lignes, vu que le discours de la CFDT est toujours du même genre
#4 - Le 26 avril 2014 à 09h06 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
BLA, BLA, BLA...
BLA, BLA, BLA...
BLA, BLA, BLA...
ça blablate par ci, ça blablate par là !!
Mais où est la vérité, car aujourd'hui les parkings sont vides, des boites déposent le bilan, les enseignes de boites d'intérim disparaissent. Pas de formations chaudronniers, soudeurs, etc ... Ah, si! une formation de 10 soudeurs au fil fourré a l'IS. 10 soudeurs, on va allé loin. Pourtant on lit partout dans les médias qu'il y a du boulot aux chantiers, que Saint-Nazaire est sauvée !!! Faut vraiment arrêter cette masturbation intellectuelle. Faire face à la réalité, il n'y a que dalle pour l'instant. On ne sait même pas quand ça va commencer, si ça va commencer pour nous !!!
#5 - Le 26 avril 2014 à 10h43 par Phil
Cher Robert,
tout d'abord merci pour votre orthographe, c'est un régal pour les yeux et cela en dit long sur le système de l'éducation nationale française.

Chez SIDES, les dirigeants n'ont pas dénoncé les accords existants. Chez STX c'était le cas : soit la CFDT négociait au mieux, soit les salariés perdaient tout.
Pour votre info, il n'y a pas que des ateliers aux Chantiers :-)
#6 - Le 26 avril 2014 à 20h08 par Nelson., Saint Nazaire
****MODERATEUR****
#7 - Le 27 avril 2014 à 13h09 par vendu
de toute façon ils ont signés une feuille blanche qui facilite au patron de faire ce qu'il veut aujourdhui certains salariés en supportent les conséquence avec l'appui de fesse ouverte.Qu'est ce qu'ils représente par des votes .l'ouvrier est stimagtisé dans cette entreprise et ont facilité les nantis à certains poste et fesse ouvertes sont là parce qu'ils font parti des nantis comme d'autres et on eu peur pour leurs fesse de ne pas dénoncer cet accord .De toute façon le syndicalisme n'existe plus ils sont politisés .C'est juste une voie de garage pour se planqué.Au moins ils sont sûr de ne pas être licenciés par leurs statut !!!!
#8 - Le 28 avril 2014 à 16h56 par toi y'en a d'où !!!, Pornichet
@ vendu

Moi y'en a rien comprendre de ton message.

Peut tu le rédiger en français....s'il te plait !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter