Saint Nazaire Infos

STX : FO ne s'opposera pas à l'accord de compétitvité et interpelle le gouvernement

C'est au tour de FO de se féliciter de son action dans un communiqué des accord obtenus lors des négociations obligatoires annuelles. Cet accord salarial comprend « trois avancées importantes négociées et obtenues par FO le mardi 4 Février, ceci malgré la signature de l’accord du « pacte social pour compétitivité » le vendredi 31 Janvier par deux syndicats ». FO ne s'opposera pas donc au pacte mais demande que « le gouvernement prenne ses responsabilités » et dénonce «le silence assourdissant des élus locaux»..

« Suite à la demande de FO, une ultime réunion de négociations salariales s’est tenue le vendredi 7 Février midi.
Considérant que la proposition de la Direction faite au cours de la réunion du 6 Février ne répondait pas à nos attentes, FO a demandé un coup de pouce prioritairement sur les Augmentations Générales.
La Direction a fait une petite concession en portant de 0,8% à 1% le budget des Augmentations Individuelles.
Au total, la politique salariale 2014 passe de 2,2% à 2,4% et sera donc :
Augmentations générales de 0,4% au titre de l’accord « compétitivité », au 1er Mars 2014,
Augmentations générales de 1,0%, au titre du passage de 34,65h à 35h, au 1er Mars 2014,
Augmentations individuelles de 1,0%, dont 0,1% pour des mesures de rattrapage dans le cadre de l’égalité professionnelle.
Répondant à une demande de FO, la Direction a confirmé que ce budget de 0,1% pourra être utilisé aussi pour relever le salaire des ouvriers, ex-apprentis, embauchés en CDI en 2013 dont le taux horaire est inférieur au taux horaire du SMIC.

 

Sécuriser les trois avancées obtenues par FO !
Cet accord salarial comprend également les trois avancées importantes négociées et obtenues par FO le mardi 4 Février ; ceci malgré la signature de l’accord de « Pacte social pour compétitivité » le vendredi 31 Janvier par deux syndicats :
Sur le « gel » des jours ARTP : Les jours ARTP gelés seront restitués aux salariés, sans condition, à la fin des 3 années de gel (au lieu des 6 années de « gel » prévus dans l’accord de « compétitivité ». Cela répond à la demande de FO.
Une autre revendication FO (transmise mercredi matin à la Direction) suivante a été satisfaite également : pour les salariés dont l’horaire pratiqué génère plus de 14 jours ARTP par an (par exemple : 3x8, portique, élingueurs), au dessus de 14 jours ARTP, seulement 33% des jours ARTP seront gelés (au lieu de 50% inscrits dans l’accord « compétitivité »).
Sur l’ITDR : La durée dans le régime horaire, nécessaire pour bénéficier de l’ITDR, est réduite de 12 mois à 8 mois.
Cette concession est importante pour les salariés des ateliers de la Coque Métallique. En effet, même si la commande du B34 (2ème Oasis en option) est confirmée et si la commande des paquebots MSC est acquise, ces ateliers seraient, malgré tout, en sous-charge au 1er trimestre 2015.
Avec cette avancée, les salariés de ces secteurs, qui n’ont repris le travail qu’en ce début Février voire ne reprendront que début Mars 2014, pourront bénéficier de l’ITDR au 1er trimestre 2015 (ce qui n’était pas le cas avec les 12 mois inscrits dans l’accord de « compétitivité » !).
Sur l’annualisation : La modulation du temps de travail sera limitée à 8 semaines maximum (moins de deux mois) dans une période de 12 mois. Pendant toutes les autres semaines, les heures supplémentaires seront calculées dans le cadre de la semaine et payées, avec les majorations, le mois suivant, comme aujourd’hui.
C’est une concession importante car, avec une modulation sur 12 mois (inscrite dans l’accord « compétitivité »), les salariés auraient attendus la fin de ces 12 mois pour se faire payer leurs heures supplémentaires !
Depuis Mercredi dernier, les syndiqués FO ont été consultés quotidiennement sur les avancées des négociations et ils ont eux-mêmes échangés avec leurs collègues de travail en leur demandant leur avis.
Après ces très nombreux échanges, constatant le soutien de très nombreux salariés dans tous les secteurs de l’entreprise, les syndiqués FO ont décidé quasi unanimement :

Malgré le fait que la politique salariale ne soit pas à la hauteur de nos attentes et ni de celle des salariés, de signer l’accord salarial 2014 pour sécuriser les trois avancées importantes obtenues par FO (malgré la signature de l’accord « compétitivité » !).
De ne pas exercer le « droit d’opposition » à l’accord de « compétitivité ».
De ne pas signer cet accord de « compétitivité ». Ainsi, FO n’est pas engagé par les reculs sociaux contenus dans cet accord ! FO aura donc toute la liberté et la légitimité pour inclure dans ses revendications le rétablissement des acquis sociaux perdus !

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités !

Il appartient maintenant à la Direction, mais aussi, et surtout, au gouvernement (l’Etat étant actionnaire à 33%) de prendre toutes leurs responsabilités.
Le gouvernement doit mettre tout le poids de l’Etat pour que les commandes suivantes soient concrétisées rapidement : le 2ème paquebot Oasis pour RCCL, le projet de 2 paquebots fermes et 2 en option pour MSC ainsi que les car-ferries pour la SNCM.
Si tel n’était pas le cas, à l’  approche d’échéances électorales, FO n’hésiterait pas à dénoncer la position de l’Etat, donc le gouvernement, et, de plus, à souligner le silence assourdissant des élus locaux !
Dans la mesure où le groupe coréen STX (qui n’a rien fait pour aider le chantier de Saint-Nazaire pour obtenir des commandes) et la banque coréenne KBD (qui dirige maintenant le groupe STX) ont annoncé qu’ils souhaitent se séparer du Chantier Naval de Saint-Nazaire, FO demande aussi au gouvernement qu’il le nationalise ou, au moins, en prenne le contrôle majoritaire !

07/02/2014 | 19 commentaires
Article précédent : « STX : La SNCM choisira-t-elle Saint-Nazaire le 25 février ? »
Article suivant : « STX : Les négociations annuelles obligatoires sont terminées »

Vos commentaires

#1 - Le 08 février 2014 à 00h24 par fred, Paris
nathalie qui était chez la CGC avant et qui est maintenant chez FO quel parcour pour avoir berner les salariés et maintenant les voir trahis avec ses collistiés !!!!!!!
#2 - Le 08 février 2014 à 07h27 par farfadetbzh
je pense que c'est une sage desicion meme si on preférais avoir plus .denoncer l'accord il aurais falut sortir encore combien de semaines pour pouvoir obtenir encore moin .et c'est toujours les mêmes qu'on retrouve sur le terre plein ( une minorités de salariés de stx )
#3 - Le 08 février 2014 à 08h28 par Jean-Louis Garnier
20 minutes de travail non payés par jour et l'annualisation du temps de travail étaient des économies indispensables! Non seulement on n'en parle plus ou de manière très restreinte, mais on prévoie une augmentation des salaires de l'ordre de 2%. Quelqu'un dans les hautes sphères se serait-il aperçu que la perspective de ces économies, sans grand sens par rapport au coût d'un bateau, avait crée un climat détestable et encore diminué la productivité!?
Mais chez STX solutions, pas d'accord et retour à la CCN métallurgie car CGT majoritaire !
#4 - Le 09 février 2014 à 08h45 par dede44
jean louis je suis d'accord avec toi sur le climat détestable qu'a été crée dans l'entreprise avec ce projet, c'est sur la production risque d'en prendre un cout. mais il faut savoir ce n'est pas 2.4% d'augmentation que les gars vont avoir mais 0.4 % D'AG et 1% de plus pour 1% de travail en plus donc augmentation de salaire pour une augmentation de travail et l'autre 1% AI c'est n'est pas pour tout le monde (côte d'amour de tes chefs ) et en réponse pour stx solution ,c'était le premier collège cher stx maison mère qui était le plus touché ,perte de primes , non rémunération de la demie heure du repas pour les personnes en quart, et pour l'annualisation les personne en quart devait venir le samedi .il ne peuvent pas faire d'autre heure supplémentaire dans la semaine etc...
#5 - Le 09 février 2014 à 22h06 par Jean-Patrick
arf ! le principal, le plus important c'est que l'accord de compétitivité n'est pas dénoncé ! La cfdt et la direction l'ont joué fine, ils ont donné un os à ronger(l'annualisation)et FO s'est jeté dessus, comme convenu. Il fallait une porte de sortie à ces girouettes ! Maintenant, il va leur falloir expliquer tout ça aux ouvriers qui ont voté pour eux, sur leur mot d'ordre :"non au pacte de compétitivité". Ce syndicat FO ne mérite pas la confiance que 33% des ouvriers ont placé en eux ! Il faut toujours un judas, et là on l'a trouvé ! Bas les masques ! A force de pomper les tracts de la CFDT, ils vont peut être se bonifier, qui sait ?
#6 - Le 10 février 2014 à 20h18 par andré , St Nazaire
petite précision pour jean-Patrick , les 33% de vote pour du FO chez les ouvriers ont empêché la cfdt et la cgc de signé l accord de compétitivité avec les 20 min de travail gratuits chez STX et il y a certainement plus d un tiers des ouvriers qui ne veulent pas perdre entre 100 et 150 euros avec un retour au minimum de la convention collective .être syndiqué , c est défendre l intérêt des ouvriers et la politique de la terre brulé c est terminé .
#7 - Le 10 février 2014 à 20h55 par UMPHilare
Jean-Patrick , que reste-t-il d'importants économiquement de l'accord de compétitivité ? quelles économies la direction va faire sur la masse salariale maintenant ? Rien, nada !
#8 - Le 12 février 2014 à 19h41 par Jean-Patrick
@ dédé, précision :33% des ouvriers STX n'ont pas voté aux dernières élections. Un tiers de 66% de votants, cela fait au final 20% sur le total des ouvriers.
La CFDT et la CGC ont signé l'accord de compétitivité en février 2014. Cet accord ne comporte pas de travail gratuit, pas une minute. Informez-vous auprès de salariés, et non pas auprès de militants de FO ou CGT. M'enfin, FO faut pas trop les embêter, ils sont occupés à manger leur chapeau...de la taille d'un sombrero !


@umphilare, le total des économies réalisées est de 2,5 millions d'euros (hors montant des jours de RTT gelés). Les actionnaires, dont l'Etat français, ont salué les efforts des salariés. Il est plus facile pour STX de faire le tour des banques avec dans les poches un accord signé par les salariés. Des taux d'intérêt plus bas, et ce sont des millions gagnés. Demandez à des patrons ce qu'ils en pensent ?
#9 - Le 12 février 2014 à 19h46 par Jean-Patrick
Mr Garnier, pour votre info : il n'y a pas de travail gratuit, c'est illégal. Exercez-vous des responsabilités ? J'espère que mon post précédent vous aura éclairé.
Chez STX Solutions la direction n'a pas dénoncé les accords d'entreprise, il n'y a donc pas de retour à la convention collective. Elle a négocié un accord de compétitivité, qui vient d'être dénoncé.
#10 - Le 13 février 2014 à 09h25 par UMPHilare
Jean patrick,
********MODERATEUR*****
2.5 millions d'euro d'économie sur un CA de 748 millions ne méritait pas un tel cinéma : c'est bien inférieur aux glissements possibles durant la construction d'un bateau . de plus, c'est déjà perdu par l'augmentation général et collective qui vient d'être accordée et qui représente 2.2% à 2.4 % de la masse salariale soit justement cette économie.
#11 - Le 13 février 2014 à 09h34 par Jean-Louis Garnier
Jean-Patrick,
arrêtez de prendre les autres pour des imbéciles non informés ! Votre post démontre soit une profonde ignorance des comptes de STX disponibles publiquement soit une volonté de tromper.
Lorsqu'on se propose de faire travailler les gens 20mn de plus à paie inchangée (car cela était présenté ainsi)on diminue leur taux horaire, comme je l'ai expliqué a plusieurs reprises ;les concernés comprennent à juste titre qu'ils vont faire 20 mn sans un sou de plus c'est à dire gratuitement au sens commun!
#12 - Le 13 février 2014 à 18h42 par andre
jean_patrick, c est sur que les ouvriers ne peuvent consulter que les militants fo ou cgt car la cfdt a disparu dans le collège ouvrier et leur militants , si il y en a , n ont certainement pas fait le tour des ateliers pour connaitre leur positions sur l accord . Allez voir les ouvriers pour leurs dire pourquoi vous avez signé .Etre syndiqué , c est dialoguer mais pas derrière un clavier.
#13 - Le 13 février 2014 à 21h36 par Jean-Patrick
Mr Garnier, je peux vous envoyer le texte de l'accord de compétitivité : nulle part il n'est fait mention de travail gratuit ou de faire 20 minutes par jour sans être payé. Le temps de travail hebdomadaire va passer de 36,65H par semaine à 35H payées 35H. Où trouvez-vous vos informations ? Il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

@UMPhilare, dommage que vous soyez censuré... Vous parlez de CA, et alors que cela vaut-il avec des bénéfices proches du zéro. 2,5 millions, c'est beaucoup mieux que zéro, même si c'est insuffisant comme vous-même en convenez. Quelle entreprise peut vivre avec un tel ratio ?
#14 - Le 13 février 2014 à 23h37 par Jean-Louis Garnier
Je n'ai pas besoin de l'accord ; je vous parle de la présentation qui en a été faite y compris à l'AFP par un membre de la direction. Il s'agissait de réaliser des économies à la hauteur des besoins d'une saine gestion qui sont en effet considérables ; Or l'action prévue et encore plus le résultat atteint sont ridicules et en aucun à la hauteur des enjeux; Ils n'étaient pas et il n'est toujours pas possibles de trouver sur les salaires ouvriers les moyens du redressement de cette société. Mais il n'est pire sourd...
#15 - Le 14 février 2014 à 07h59 par andre
désolé Jean_patrick mais vous avez des soucis avec les chiffres , ce n est 36.65h mais 34.65h a 35h00 avec le nouvel accord .
#16 - Le 14 février 2014 à 14h54 par Jean-Louis Garnier
Voila ce que j'avais déclaré au conseil de décembre :
"..."L'accord de compétitivité négocié avec les syndicats porte sur une modification du coût du travail pour gagner 5% de compétitivité", a dit à Reuters un porte-parole de la direction. Il a précisé que le devis présenté par STX France pour la commande de MSC était de 30 millions d'euros supérieur à ce que souhaitait le croisiériste italien... "
Les ouvriers, minoritaires aujourd'hui dans l'entreprise (791 pour 737 ATAM et 425 cadres à l'été dernier) comprennent, peut-être à tort, que les 5% de compétitivité c'est 5% des couts de l'entreprise gagnés sur leurs revenus ! Ouvriers qui ont bien vu que les efforts actuels, chômage partiel, étaient d'abord pour eux. Ils voient dans l'ajout de 20mn par jour de travail à salaire égal, la chute de leur salaire horaire alors qu'ils viennent déjà d'encaisser la fin de l'exonération des heures sup ; 20 mn sur 7 h c'est 5%, 5% de baisse du taux horaire; pour de nombreux soudeurs, c'est se retrouver en taux horaire, au SMIC, 9.53€! Ils y voient une provocation car les temps morts et perdus dans un poste quotidien sont actuellement bien supérieurs. Ils n'ignorent pas que d'ailleurs les salaires ne représentent que 15% des couts de production et que les leurs ne pèsent guère plus que le ¼ de ces 15%! Trente millions sur 1, 2 milliard, 2.5% du prix, n'est-ce pas un aléa normal de réalisation? Le paradoxe de la fourmi joue alors à plein et le sentiment d'injustice qui apparaît fait naître une colère contreproductive du prolétariat ouvrier!...
http://jeanlouisgarnier.blogspot.fr/2013/12/sortie-du-conseil-20-12-13.html
#17 - Le 15 février 2014 à 07h48 par Jean-Patrick
dsl pour la boulette : effectivement, l'horaire hebdo va passer de 34,65H à 35H.

@ andré, cher camarade FO, la CFDT a quasi disparu dans le collège ouvrier,et bien soit. Une partie des ouvriers ont choisi de voter FO, qui apparaissait comme une alternative à la CGT,tout en gardant un caractère vindicatif, et aujourd'hui ils s'en mordent les doigts. Allez le vérifier dans les ateliers. Et également dans les bureaux: pour tout le monde FO a l'image du traitre...Mais FO la girouette, qui sent bien d'où vient le vent, saura bien rebondir. Une idée cadeau: il ne leur reste plus qu'à appeler à voter FN, et le tour est joué !
Précision, le vote reflète la société extérieure: le chacun pour soi. Chaque collège a voté pour son syndicat de classe, les cadres la CGC, les techniciens la CFDT, les ouvriers la CGT.
#18 - Le 15 février 2014 à 09h34 par robert
jean Patrick ,je remercie fo d'avoir signé cette accord des nao avec les 3 point qu'il ont réussi à négocié eux. la cfdt na rien fais pour le 1° colLége, il on attendu les élections pour pouvoir signé .pourquoi fo à réussi avec c'est 19% à obtenir c'est 3 avancées ,alors que la cfdt avec 33% na rien fais. vous n'êtes plus crédible dans le 1°collége et le 2° vas suivre robert un ouvrier dessus de la cfdt et qui voteras fo au prochaine éléction
#19 - Le 19 février 2014 à 16h20 par andre
tu as raison Robert et ton avis est celui de beaucoup d ouvriers STX , c est la réalité du terrain .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter