Saint Nazaire Infos

STX : FO dénonce des “choix destructeurs”

FO distribuait ce matin un tract sur la compétitivité dans le cadre de la campagne pour les élections professionnelles qui auront lieu le 17 octobre.Force ouvrière, refuse un accord de compétitivité mais revendique depuis déjà des années, une volonté de diversification et une politique salariale avec des augmentations.

Le syndicat Force ouvrière distribuait ce tract ce matin à Saint-Nazaire.
"Après plusieurs mois de « négociation », la très forte mobilisation des salariés, à l’appel de FO notamment, a été déterminante. Elle a permis d’empêcher la signature du projet d’accord visant à baisser le coût du travail par l’instauration du travail gratuit (20 mn par jour) et par la remise en cause de plusieurs garanties sociales difficilement négociées par FO et inscrites dans les accords d’entreprise (ARTP et Prévoyance).

Compétitivité ???

Depuis plusieurs mois, les soudeurs et les tôliers des ateliers sont au chômage partiel. Maintenant, c’est au tour de ceux du montage de l’être.
Mais dans le même temps, des soudeurs et des tôliers polonais travaillent sur les travaux de montage du nouveau Très Grand Portique !
C’est cela être «compétitif» ?

Les pouvoirs publics financent une partie de l’indemnisation du chômage partiel. Vont-ils laisser faire cette pratique ?
FO dénonce fermement ces choix destructeurs pour les salariés, l’entreprise et les fonds publics !
La direction n’a-t-elle pas mieux à faire que de s’entêter ?

Le 10 Septembre dernier, le Directeur Général a écrit aux trois syndicats « représentatifs » afin de reprendre ce dossier du « pacte social pour la compétitivité ».
Au cours du CE du 26 Septembre, la Direction a confirmé qu’elle voulait rouvrir un « nouveau cycle de négociation à partir de la dénonciation d’usages et d’accords d’entreprise ».
Devant l’important défi technique que représente la réalisation de l’Oasis, et dont l’obtention d’un sistership est vraisemblablement conditionné par une réalisation sans faute du premier, est-il lucide de la part de la Direction d’engager de nouvelles et forcément difficiles négociations sur le temps de travail ?
Dans l’intérêt des salariés comme de l’entreprise, FO appelle la Direction à la raison !
Cet entêtement à reprendre des « négociations », visant aux mêmes objectifs de remise en cause des droits et garanties des salariés, est inquiétant quant à la volonté de la Direction de créer une ambiance sereine nécessaire à la réalisation de nos commandes et même à l’obtention de nouvelles !
Devant le défi que représente notre avenir, les salariés de l’entreprise attendent de la Direction :
Une politique commerciale encore plus diversifiée (pourquoi avoir renoncé au projet de cinq navires fluviaux pour Viking ?) afin de sortir au plus vite de ces trop longues périodes de chômage partiel que subissent encore plusieurs centaines de salariés.
L’embauche d’Ouvriers, d’Atam et de Cadres pour répondre au mieux aux besoins pour la construction de l’Oasis et pour les projets de commandes de navires et d’installations EMR.
Le retour à une politique salariale motivante comportant des augmentations générales et individuelles ainsi qu’une réelle gestion des plans de carrière.
L’amélioration des conditions de travail avec des outils performants (ce qui est trop souvent loin d’être le cas aujourd’hui !).
Le 17 Octobre : Votez pour les candidats FO !
Le rôle d’un syndicat n’est pas de « négocier » les reculs sociaux !
Les buts de l’action syndicale, libre et indépendante, pratiquée par FO, sont :
La défense des droits et des garanties sociales de tous les salariés,
La négociation d’améliorations sociales au travers des accords d’entreprise.
Parce que notre syndicat est signataire des accords d’entreprise que la Direction voudrait remettre en cause (ARTP et Prévoyance notamment), nous sommes particulièrement bien placés pour les défendre.
Pour les élections des Délégués du Personnel et des Représentants du Personnel au Comité d’Entreprise qui se dérouleront le 17 Octobre prochain, la section syndicale FORCE OUVRIERE présente des listes de candidats dans les trois collèges.
A l’occasion de ces élections, que vous soyez Ouvriers, Atam ou Cadres, vous avez la possibilité de réaffirmer encore une fois :
votre refus des reculs sociaux, et votre volonté de défendre et améliorer les accords d’entreprise dans lesquels sont inscrites vos garanties sociales !"







 

01/10/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Non remboursement des aides à la SNCM : l'Europe somme la France de s'expliquer »
Article suivant : « STX : La CFDT réagit à l'annonce du directeur général de dénoncer les accords »

Vos commentaires

#1 - Le 02 octobre 2013 à 07h49 par farfadet
Enfin un syndicat qui dénonce la main d'œuvre à bas coup
#2 - Le 02 octobre 2013 à 14h42 par Révolté, St Marc
Que dire que faire ?

Les élections professionnelles de STX auront lieu le 17 octobre : je cite

FO :
Compétitivité ???
Depuis plusieurs mois, les soudeurs et les tôliers des ateliers sont au chômage partiel. Maintenant, c’est au tour de ceux du montage de l’être.
Mais dans le même temps, des soudeurs et des tôliers polonais travaillent sur les travaux de montage du nouveau Très Grand Portique !
C’est cela être «compétitif» ?

La CGT elle parle de "dumping social"
il ne faut pas employer les mots qui fâchent ..

Et si on affirmait que oui , priorité à nos chômeurs locaux , priorité à nos pros qui dans la navale ont le savoir faire .
Est cela être raciste , est ce cela être Front National ?


Sans racisme ,sans xénophobie , sans haine , oui priorité aux nôtres .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter