Saint Nazaire Infos

STX / Fincantieri ne doit pas devenir l'actionnaire majoritaire du chantier de Saint-Nazaire selon Christophe Clergeau

Une voix s'élève contre la solution Fincantieri, celle de Christophe Clergeau, et demande à l’état de s’y opposer.

"Que Fincantieri ait déposé la seule offre de reprise du chantier naval de Saint-Nazaire est une mauvaise nouvelle. Fincantieri n'a pour le moment jamais su apporter les garanties nécessaires pour la poursuite du projet industriel du chantier et de ses diversifications vers les énergies marines renouvelables, pour le maintien de l'emploi, de la R&D, et des centres de décision à Saint-Nazaire.

L'Etat doit s'opposer à ce rachat et faire émerger une solution alternative régionale et nationale. Si Fincantieri devait être retenu, il ne doit pas être l'actionnaire majoritaire.

 Dans tous les cas DCNS, MSC et RCCL doivent figurer au capital du chantier.

 Dans tous les cas, l'actionnariat du chantier doit comprendre un pilier local autour de la région des Pays de la Loire, pilier garant de l'ancrage territorial du chantier.

 L'État et la Région des Pays de la Loire ont depuis des mois refusé de travailler sérieusement à l'émergence d'une alternative régionale et nationale. Ils ont joué aux apprentis sorciers et se sont mis en situation de dépendance vis-à-vis des repreneurs étrangers, ils sont aujourd'hui pris au piège. Il leur revient de changer leur fusil d'épaule et de reprendre l'initiative pour préserver ce fleuron de l'industrie nationale et cet acteur déterminant de l'industrie régionale."

29/12/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « STX : Fincantieri « pas une bonne nouvelle » selon le FN44 »
Article suivant : « STX France : Découpe la première tôle d’acier du MSC Bellissima avec MSC Croisières »

Vos commentaires

#1 - Le 31 décembre 2016 à 18h08 par Jean-Michel DOYON, St-nazaire
A partir du moment où l'on a décidé en France et en Europe, que les capitaux étrangers pouvaient entrer dans les sociétés françaises / européennes, il faut accepter de jouer le jeu... on va bien prendre le contrôle de sociétés étrangères.

Quitte à faire hurler les défenseurs de "nos chantiers" comme ils disent, je suis personnellement opposé à ce que l'état ait des participations dans les sociétés et industries privées. Il n'a rien à faire dans le capital de STX!

Alors certes l'emploi... certes la mono-industrie nazairienne, mais je considère que l'état n'a pas à être actionnaire d'un chantier naval civil (ils le sont pour les chantiers militaires).

Dans ce cas, un jour quand la grande distribution ira mal il faudra que l'état devienne actionnaire de Carrefour et autres Auchan? Et puis pourquoi pas les télécoms si Bouygues se porte mal? Ou des fabricants de jouets du Jura?

En revanche je suis favorable à ce que l'état soit actionnaire à 100% de l'énergie (EDF, GDF) ou de services utiles et nécessaires aux français: eau, éducation, santé, sécurité, énergie...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter