Saint Nazaire Infos

STX : diversifie ses activités dans l’Oil and Gas

Avec la réalisation du Top Lifting Module TLM STX en groupement avec COFELY AXIMA, SAIPEM, donneur d’ordre pour le compte de Total vient de réaliser une sous-station électrique qui sera intégrée à FPSO Girrasol le pétrolier flottant qui exploite les ressources de Gaz et Pétrole au large de l’Angola.

Les plateformes pétrolières évoluent, ce sont aujourd’hui des bateaux qui pré- raffinent le pétrole. Total a commandé à SAIPEM une sous-station électrique dotée d’une centrale de conditionnement d’air pouvant résister à une explosion et au feu d’hydrocarbures.
La fabrication de ce bloc géant où sont concentrés dans très peu d’espace, climatiseurs, et armoires électriques a débuté au mois de novembre dernier. « Ce travail ne peut se réaliser qu'en équipe car il faut résoudre des problèmes au quotidien » souligne STX. Le montant du contrat est resté confidentiel car le marché est très concurrentiel.
« C’est un module de climatisation et de distribution d’énergie pour alimenter les pompes si à 1 500 m sous l’eau » explique Frédéric Grizaud directeur de l’unité marine de STX.
Ce module de 30 m de long, 20 m de haut et 14 m de large pèse 420 t. Quatre manilles ont été installées, pouvant soulever chacune 700 t afin de pouvoir installer le module sur la station d’exploitation. Ce dernier est fabriqué avec des aciers plus fins qu'en construction navale mais peut résister au « blast » (souffle d’explosion). L’utilisation d'une peinture intumescente* garantit la tenue structurelle du module en cas de feu d’hydrocarbures. Cette peinture d’une épaisseur de 5 à 6 mm constitue une isolation incendie. Un autre module de contrôle des pompes construit en Norvège sera intégré à celui construit à Saint-Nazaire. L’ensemble devrait être mis en service en mars 2015. Le chantier STX montre ici sa capacité à développer une expertise dans le domaine de l’Oil & Gas en travaillant pour de grands acteurs dans le domaine.


*Intumescent : se dit d'un vernis ou d'une peinture qui, sous l'action de la chaleur, forme une gangue épaisse ayant pour effet de retarder l'inflammation de l'objet peint.
 

Le futur emplacement du module TLM
Le futur emplacement du module TLM
Les manilles pouvant soulever 700 tonnes
Les manilles pouvant soulever 700 tonnes
Auteur : JBR | 28/07/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « STX Europe : Les chantiers de Turku sont vendus »
Article suivant : « Mistral : Jean-Louis Garnier (UMP) réagit sur les BPC »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter