Saint Nazaire Infos

STX : CGT et FO se fâchent

Les syndicats FO et CGT de STX appellent à la grève le 9 avril et à aller manifester contre la loi Macron. lls dénoncent des conditions de travail qui se dégradent, et une "concurrence sociale qui continue de progresser".

"Le gouvernement est passé en force avec le 49–3 pour imposer la loi Macron qui entend, une nouvelle fois, répondre aux exigences du MEDEF et participe complètement à la mise en œuvre du Pacte de Responsabilité !
L’article 49-3 avait déjà été utilisé en 2006 par le gouvernement Villepin pour imposer le CPE (contrat première embauche). François Hollande l’avait alors qualifié de « déni de démocratie ». Il l’utilise aujourd’hui pour imposer une régression sociale sans précédent et son gouvernement a annoncé que ce n’était pas fini, qu’il s’attaquerait également au temps de travail et au « dialogue social ».

La grève pour bloquer l’austérité et la régression sociale !
Le CPE avait été adopté en 2006 et avait été retiré grâce à la mobilisation des salariés et des jeunes qui, avec FO et CGT, réclamaient le retrait du CPE.
Pour bloquer l’austérité, pour le retrait de la Loi Macron et du Pacte de responsabilité, les confédérations FO et CGT ainsi que Solidaires et FSU ont décidé une journée de grève interprofessionnelle le Jeudi 9 avril 2015.

La grève pour imposer nos revendications !
Au Chantier Naval, la politique salariale 2015 est affligeante (seulement 0,4% d’AG, et 0,9% d’AI). Au fil des ans, nos salaires sont devenus inférieurs d’environ 15% par rapport à ceux des grandes entreprises de la région nazairienne ! C’est l’application au Chantier Naval de la politique de baisse du coût du travail voulue par le patronat et relayée par l’austérité du gouvernementale.
Alors que les conditions de travail continuent de se dégrader en particulier sur l’Oasis (d’abord aux études, puis à la fabrication et au montage), alors que les besoins en effectifs sont toujours aussi criants, la direction mène une politique d’embauche à minima chez les ATAM et continue à refuser d’embaucher chez les ouvriers ! Par contre, la concurrence sociale continue de progresser. Cette situation est, elle aussi, directement liée aux décisions patronales et gouvernementales de baisse du coût du travail au nom de la compétitivité.
Les syndicats CGT et FO de STX France appellent tous les salariés de STX France et des entreprises sous-traitantes à assurer le succès de cette journée de grève et de débrayage et, ainsi, construire le rapport de force pour bloquer cette politique régression sociale et imposer la satisfaction de nos revendications".
Communiqué CGT FO

 

30/03/2015 | 2 commentaires
Article précédent : « STX Réorganise son activité à Lorient »
Article suivant : « STX : le PCF interpelle le gouvernement »

Vos commentaires

#1 - Le 01 avril 2015 à 07h04 par J.J, Saint-nazaire
"Par contre, la concurrence sociale continue de progresser"

Pourquoi refuse t-on toujours de vouloir mettre les mots sur les choses.

Concurrence déloyale des sociétés étrangères ! Mais organisée par l'UE et exploité à outrance par STX.
#2 - Le 09 mars 2016 à 10h17 par mustiere jean claude, Trignac
et oui tout et fait pour nous dégouté de travaillé meme le manque de materiel,poste a soudé vétuse, pas de materiel pour les charpentier,part contre les control,de sécurité,et chronométrage sont d actualité

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter